Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Les avantages de la mutuelle optique

De plus en plus de Français ont des problèmes de vue, du fait de la fréquence passée devant des écrans d'ordinateurs ou de télévisions. Ils peinent à se faire diagnostiquer ou à porter des verres ou lentilles correcteurs puisque les frais d'optique sont trop élevés et les remboursements sécurité sociale infimes. La Sécurité sociale les prend en charge, mais ses modalités de remboursements sont très insuffisantes. C'est là qu'intervient la mutuelle optique pour les compléter.

 

Les avantages de la prise en charge des verres et monture par la mutuelle optique

 

Pour se faire rembourser par l'Assurance Maladie et la mutuelle optique, il est possible d'obtenir des prescriptions de lunettes chez divers professionnels de santé. Parmi eux, on citera l'opticien ou encore l'orthoptiste qui sont tous deux des professionnels paramédicaux. Il y a également l'ophtalmologiste qui est en revanche un médecin. Leur prescription permettra donc de bénéficier des remboursements de la Sécu sur une hauteur de 60 % sur la base de tarifs fixés par la liste des produits et prestation (LPP). Il est toutefois à noter que ces tarifs varient en fonction de l'âge de l'assuré.

 

S'il a moins de 18 ans par exemple, les verres seront pris en charge à 60 % sur la base d'un tarif variant en fonction de la correction. En ce qui concerne la monture, la couverture est toujours de 60 % mais sur la base du remboursement sécu fixée à 30,49 €. S'il a plus de 18 ans, les verres suivront la même modalité de remboursement que dans le premier cas. Cela signifie une prise en charge à 60 % sur la base d'un tarif variant en fonction de la correction. En revanche, la base de remboursement de la monture baisse à 2,84 €. C'est dans ce cas que la mutuelle optique est indispensable pour compléter ces tarifs qui sont largement en-dessous de la réalité.

 

Quant est-il du changement de correction ?

 

Pour soigner les problèmes de la vue, il faut souvent changer de correction en fonction de l'état de la vision du patient. L'Assurance maladie et donc bien évidemment la mutuelle optique considèrent cette situation, mais toujours en fonction de plusieurs critères. Pour le régime obligatoire par exemple, il considère principalement l'âge du patient s'il a moins ou plus de 16 ans.

 

Dans le premier cas, il sera indispensable de consulter un spécialiste dans le domaine pour voir la nouvelle correction adéquate. Dans le second cas, il sera possible de se faire adapter de nouvelles lunettes via les prestations de l'opticien et grâce à une ordonnance de moins de 3 ans. C'est dans ce cas que la Sécurité sociale et donc la mutuelle optique interviennent. Dans le cas contraire c'est-à-dire sans l'ordonnance de moins de 3 ans, il faudra que l'assuré consulte un spécialiste.

 

Et des lentilles ?

 

Etant donné que les lentilles sont aussi des verres de correction, la Sécurité sociale et donc la mutuelle optique les prennent en charge. Cela est toutefois uniquement valable lorsqu'elles sont prescrites par un professionnel dans le domaine. Cette fois encore, la base de remboursement de l'Assurance maladie est insuffisante, d'où l'avantage de souscrire une assurance santé avec un comparateur mutuelle. Dans tous les cas, elle complétera ses prises en chargement selon les garanties choisies par l'assuré

--

Contact Presse:
novia assurance

0486110200
www.novia-sante.fr
Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=70553

 

--

Communiqué envoyé le 04.07.2012 02:44:08 via le site Categorynet.com dans la rubrique Assurances
Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

______