Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Assurance-De-Prêt-Pas-Cher se démarque des autres courtiers

La marque Assurance-De-Prêt-Pas-Cher (ADPPC), qui vient de fêter ses 10 ans, entend continuer à se démarquer de la concurrence en misant sur ce qui a toujours fait sa force : la qualité du service et trouver une solution à l’emprunteur avant tout.

« A la différence des autres courtiers en assurance qui sont généralistes et vendent tous types de produits, nous avons pris le risque de nous spécialiser et nous positionner uniquement sur l’assurance emprunteur en conservant notre philosophie à savoir : « trouver la solution la plus avantageuse pour le client et rester disponible »

ADPPC ne laisse personne « au bord de la route », et de part ses partenariats avec les grandes compagnies peut assurer les profils « difficiles » : métiers dangereux, pratiquants de sports à risques, ainsi que les personnes souffrant de pathologies (HIV, Cancer...)

« Les établissements de prêts qui proposent leur assurance refusent souvent dès qu’il y a la moindre difficulté, ou facturent une surprime avec des exclusions », ce qui permet au cabinet de récupérer régulièrement des emprunteurs qui ne savent plus vers qui se tourner. « On ne fait pas de miracle, mais on vérifie toujours que ce que l’on va proposer est ce qui se fait de mieux en fonction du profil de l’emprunteur ».

« Nos conseillers sont spécialistes en assurance crédit et chaque client aura la certitude d’avoir un gestionnaire dédié. »

L’entrée en vigueur de la loi Lagarde en 2010 a ouvert un marché encore trop terrain privé des banques, et ainsi attiré les investisseurs. De nombreuses enseignes, parfois de grosses structures, se sont crées pour profiter de ces opportunités. « De nombreuses entreprises se sont crées ou ont crée une offre en assurance de prêt, d’ailleurs certaines bombardent le net et la presse de publicités en se présentant comme des pionniers, de proposer des services nouveaux, alors qu’ils ne font que se positionner. Nous, nous sommes sur ce marché depuis 10 ans, on garde cet esprit professionnel, car les clients vous le rendent toujours ».

Assurance-De-Prêt-Pas-Cher dresse aussi un bilan des 10 années d’activités sur ce marché, et de l’évolution de la loi Lagarde. « Jusqu’à cette fameuse loi, même après la loi MURCEF, l’assurance crédit était vraiment quelque chose à part, notamment à cause du manque d’informations des emprunteurs ». En quoi la loi sur l’assurance de prêt à modifié la donne ? « Comme expliqué précédemment, outre les entreprises qui veulent se positionner sur ce marché de niche, les gens viennent d’eux-mêmes, car ils sont de plus en plus à savoir pour la possibilité de faire de la délégation d’assurance ». Cependant, un gros regret : « que cette loi Lagarde soit une juridiction sans sanctions, certains établissements continuent à essayer de forcer la main aux clients, ou alors contournent encore la législation en proposant des garanties ridicules ou en facturant la délégation d’assurance ».



--
Contact Presse:

Assurance De Pret Pas Cher


http://www.assurance-de-pret-pas-cher.com/
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=67440



--

Communiqué envoyé le 25.05.2011 12:06:07 via le site Categorynet.com dans la rubrique Assurances

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______