Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Avis aux médias N°2005-04

 

Avis aux médias N°2005-04

Deuxième session de la réunion intergouvernementale d'experts

sur l'avant-projet de convention sur la protection de la diversité

des contenus culturels et des expressions artistiques

Paris, 27 janvier - La 2e session de la réunion intergouvernementale d'

experts sur l'avant-projet de convention sur la protection de la diversité

des contenus culturels et des expressions artistiques se tiendra à l'UNESCO

(Salle II) du 31 janvier au 12 février.

Les experts gouvernementaux - des invitations ont été lancées aux 190 Etats

membres de l'UNESCO - vont examiner le texte issu des travaux du comité de

rédaction réuni en décembre 2004, qui a intégré à la première version* de l'

avant-projet de Convention les commentaires écrits reçus des Etats membres.

La deuxième session de la réunion intergouvernementale d'experts devr a

également examiner les commentaires d'organisations intergouvernementales,

notamment la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le

développement (CNUCED), l'Organisation mondiale de la propriété

intellectuelle (OMPI) et l'Organisation mondiale du commerce (OMC), et d'

organisations non gouvernementales. A l'issue du travail des experts

gouvernementaux qui devrait aboutir à un document consolidé, le Directeur

général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, soumettra aux Etats membres un

rapport préliminaire, accompagné d'un avant-projet de convention, en vue de

son examen lors de la 33e session de la Conférence générale de l'UNESCO, en

octobre prochain.

Fondé sur des principes tels que les droits de l'homme, la liberté d'

expression, l'égale dignité des cultures, la coopération et la solidarité

internationales, le texte en préparation reconnaît la double nature -

économique et culturelle - des expressions culturelles et s'attache à en

promouvoir la diversité dans une logique culturelle, en réaffirmant son

importance dans toute perspective de développement.

Pour Koïchiro Matsuura, « Tel qu'il se dessine aujourd'hui, l'avant-projet

s'inscrit dans une démarche complémentaire des autres instruments

internationaux élaborés par l'UNESCO dans le domaine culturel. Il se situe

également dans le droit fil de son Acte constitutif qui assigne, entre

autres buts, à l'UNESCO de "recommander les accords internationaux qu'elle

juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par

l'image", et lui donne comme mandat "d'assurer le respect de la féconde

diversité des cultures" ».

La première session de la réunion intergouvernementale avait réuni du 20 au

25 septembre 2004 plus de 600 représentants de 132 Etats membres, 2

observateurs permanents auprès de l'UNESCO et des représentants de 9

organisations intergouvernementales et 20 organisations non

gouvernementales.

****

L'accès des journalistes sera limité à la séance d'ouverture (31 janvier,

9h30-11h). Ceux qui souhaitent y assister sont priés de s'accréditer auprès

de la Section des relations avec la presse.

Tél.+ 33.(0)1 45 68 17 48 / fax 01 45 68 56 52 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

* Les documents de travail sont accessibles à l'adresse :

www.unesco.org/culture/diversite/convention