Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Alexis Pellerin, le petit-fils de Claude Muller, le mégalomane de l'immobilier

C’est en lisant un article sur le jeune prodige Alexis Muller Pellerin, décrit comme une star montante de l’immobilier, que j’ai fait la découverte de son grand-père, Claude Muller, promoteur immobilier cannois à la retraite. J’ai alors retrouvé l’ouvrage publié en 2015 par Hélène Constanty “Razzia sur la Riviera”. Lorsqu’on évoque le secteur immobilier sur la Côte d’azur, on pense tout de suite collusion avec les élus locaux, pots-de-vin, corruption, yachts et sombres affaires de valises pleines de billets. Dans ce livre d’investigation, la description qui est faite de cet univers est pire que ce qu’on pourrait imaginer !

Il y a délinquants et délinquants. Ceux qui bafouent les lois poussées par le manque, d'argent, de biens, etc. ; et ceux qui les bafouent pour accumuler toujours plus. Les nantis assis sur leur sceau d'or, cherchant tous les moyens, légaux ou non, pour le remplir d'avantage alors que celui-ci est déjà plein. Une délinquance directement issue de désirs mégalomanes, cultivés par des hommes dans leur costume trois pièces en soie sauvage. Du banditisme doré dont les représentants évoluent dans des secteurs d'activités divers, mais ayant généralement comme loisir commun, l'évasion fiscale.

bRhNU0To1H2zdYr_xDhdSEf3IDILDLjNoGoM5-Wq66DHC7N6E7PM3dr9i4tYhC2DspKCNdr86EVe-wvkZ01WZd5SW4GqW4JTEwt0bLhPz9O3jFOfCvcI8DVe-maRlfEgjrAEM6_6 Alexis Pellerin, le petit-fils de Claude Muller, le mégalomane de l'immobilier

Le cas de Claude Muller, le papy d’Alexis Pellerin, illustre idéalement ce profil de requin aux dents toujours plus longues. En effet, évasion fiscale et escroqueries immobilières jalonnent le parcours de ce ponte du secteur immobilier.


Des commissions versées sur des comptes en Suisse ou au Lichtenstein

Promoteur et marchand de biens, Claude Muller, le patriarche de la famille d’Alexis Pellerin, connaît, dans les années 1980, une période très faste. Il côtoie les notables du Sud et a des relations influentes dans les secteurs cannois et antibois. L'homme a de la prestance, du bagout et un réseau phénoménal. Trois éléments qui lui permettent d'attirer une clientèle fortunée, spécialement issue du monde arabe. Claude Muller est un pied-noir rapatrié d'Algérie, il a une maîtrise parfaite de la langue arabe.

Alexis Pellerin se souvient des affaires que son grand-père mène avec ses clients riches à millions et qui sont pour lui l'occasion - qu'il saisit - de se lancer dans la fraude fiscale. Sa manœuvre est pour le moins éprouvée, mais efficace. Ainsi, Alexis Pellerin sait que Claude Muller, son grand-père, met en place un système de facturation qui contente idéalement les princes arabes (qui composent alors l'essentiel de sa clientèle), tout en lui permettant d'amasser de belles sommes d'argent au passage. Son système de fraude est celui-là : il travaille avec un avocat de Genève, Baudouin Dunand, lequel met à la disposition de Claude Muller des SCI personnalisées destinées à recevoir l'argent des transactions financières réalisées pour chaque villa. Ces SCI sont à chaque fois ouvertes dans des établissements situés dans des pays connus pour ne pas révéler l'identité de leurs clients, tels que le Lichtenstein et la Suisse. Les riches investisseurs virent les fonds sur la SCI ainsi créée par l'avocat Baudouin Dunand, et lorsque tous les corps de métier ayant participé au chantier de construction ont été rémunérés, Dunand vire l'argent qui reste sur un compte dont le détenteur est Claude Muller, le grand-père d’Alexis Muller. Les sommes que le promoteur reçoit ainsi sont astronomiques. Grâce aux SCI qui servent de support aux mouvements d'argent liés à chacune des transactions immobilières, Muller se crée une véritable fortune. Quant à l'avocat genevois qui travaille main dans la main avec Claude Muller sur ces fraudes fiscales, il est connu pour être l'administrateur d'un grand nombre de sociétés off-shore, véritables maillons essentiels dans la chaîne de l'évasion fiscale.


Claude Muller, grand-père d’Alexis Pellerin, incarcéré à la prison de Grasse pour escroquerie

Outre la fraude fiscale, Alexis Pellerin se rappelle que Claude Muller, son grand-père, est également associé à des histoires de fraudes à l'urbanisme, de passe-droits et d'escroqueries immobilières, tout en jonglant suffisamment bien pour ne pas être inquiété. En 1982, il a notamment acheté la somptueuse propriété "Le Grand Jardin", sise sur l'île de Sainte-Marguerite. Etendue sur deux hectares et comprenant deux bâtisses du XVIIe siècle, il s'agit de la seule propriété privée de l'île. Par un tour de passe-passe très habile, la propriété échappait à l'ISF, Claude Muller arguant qu'il s'agissait là d'une acquisition professionnelle. En effet, mis en accusation par les justices civiles, pénales et administratives, celui-ci explique avoir acquis la somptueuse propriété pour son activité de marchand de biens, son but étant de la revendre. Et pendant les 25 ans où il en fut le propriétaire, la demeure était effectivement proposée à la vente, mais à un prix trois fois supérieur à ce qu'elle valait. Un message plutôt clair pour les acheteurs potentiels : "circulez, il y a rien à voir".


KO8_0O7-5toryizQIPpQnx1ja8Aj6YDWSmpP-CnnUuAI6492GmjZYWzRc2OZrYlWwF4sCwwNLBrJzDAvochnuf9TplQ8T96g3WiSMSg1vzkvjGI4pAkFT1HBHFEaCZ8V4HMWr8nK Alexis Pellerin, le petit-fils de Claude Muller, le mégalomane de l'immobilier

Claude Muller, le patriarche de la famille d’Alexis Pellerin, apparaît également dans de nombreuses affaires d'escroqueries et de fraudes ayant lieu entre Cannes et Antibes. Le promoteur n'échappera d'ailleurs pas toujours à la justice.

En effet, le 8 décembre 1992, il est mis en examen pour faux, usage de faux et escroquerie. Associé une nouvelle fois à son acolyte Baudouin Dunand, il avait escroqué le chef du gouvernement du Qatar de 13 millions de francs sur le prix de construction de sa propriété. Claude Muller a été incarcéré à la prison de Grasse, où il est resté trois mois avant d'être libéré sous contrôle judiciaire.

Mes recherches m’ont également conduit jusqu’à l’homme d’affaire russe peu recommandable Arcadi Gaydamak, lui-même mouillé dans les affaires de trafic d’armes de l’Angolagate et Clearstream et cité dans des affaires d’escroquerie en lien avec Claude Muller et la famille d’Alexis Pellerin.

La bosse de l'immobilier semble s'être transmise dans la famille Muller car Alexis Muller Pellerin, petit-fils de Claude Muller est aujourd'hui devenu promoteur immobilier à son tour. Le jeune homme semble aspirer à des projets d'envergure, notamment liés à l'investissement. Souhaitons à ce futur grand acteur de l'immobilier que son nom ne soit pas associé à de sordides histoires d'argent et d’évasion fiscale, et que l'appel du gain ne corrompe pas ses intentions, comme ce fut le cas pour son grand-père.