Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

PRATIQUE – Visa 4 ans, visa 10 ans : le point sur les nouveaux visas pour vivre en Thaïlande

Annoncé en novembre dernier par le gouvernement thaïlandais, le nouveau visa 10 ans est disponible depuis la mi-août 2017 dans les différents bureaux de l’Immigration du pays. Destiné aux plus de 50 ans, ce nouveau sésame est également réservé aux ressortissants de 14 pays, dont la France (mais aussi le Danemark, la Norvège, les Pays-Bas, la Suède, la Finlande, l’Italie, l’Allemagne, la Suisse, l’Australie, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Japon et le Canada). D’une durée globale de 10 ans, ce visa est valable en fait 5 ans et est renouvelable une fois.

Un visa 10 ans pour les plus de 50 ans

En plus d’avoir passé la cinquantaine, le demandeur de ce visa 10 ans devra justifier des revenus mensuels de 100.000 bahts (environ 2.500 euros) ou avoir 3 millions de bahts (soit environ 76.000 euros) sur un compte bancaire, somme qu’il aura l’obligation de laisser intacte pendant au moins un an après l’obtention du visa. Passé ce laps de temps, le titulaire du visa pourra retirer au maximum la moitié de cet argent mis de côté, et seulement pour couvrir des dépenses immobilières, scolaires ou encore des frais médicaux issus en Thaïlande. Doté obligatoirement d’un casier judiciaire vierge, le nouveau résident du Pays du Sourire devra également contracter une assurance santé permettant de couvrir tous ses frais hospitaliers et présentant une couverture annuelle globale d’au moins 10.000 dollars (environ 8.400€). La demande de visa à proprement dite engendrera également 10.000 bahts de frais (environ 250€) lors du premier dépôt de dossier, puis à nouveau 10.000 bahts lors du renouvellement du visa après les 5 premières années.

Un SMART visa de 4 ans pour les professionnels et les investisseurs

Alors que ce visa 10 ans a été lancé pour attirer principalement les riches retraités, la future existence d’un visa de 4 ans à destination des travailleurs (entrepreneurs dans les start-ups, cadres supérieurs ou professionnels hautement qualifiés) et des investisseurs étrangers a été entériné le vendredi 18 août en Conseil des Ministres. Alors que la durée du visa accordé (maximum 4 ans) pourrait dépendre de la nationalité du demandeur, le futur titulaire n’aura en revanche plus besoin de permis de travail, ni de faire la visite des 90 jours (celle-ci n’aura lieu qu’une fois par an), et les membres de sa famille (époux ou épouse, et enfants) pourront profiter également d’un visa. Si les détails précis d’obtention de ce visa 4 ans n’ont pas encore été communiqués officiellement par les autorités, sa date d’entrée en vigueur est prévue pour janvier 2018.

 

 

Écrit par Yann Fernandez pour​ Thailande Actualité Pratique

---
Contact Presse:




Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ID diffuseur : 67350

 

--

Communiqué envoyé le 2017-09-04 12:15:52 via le site Categorynet.com dans la rubrique Tourisme
Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

______