Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Toulouse: La sophrologie, prévention santé !

« On ne perd pas la bonne santé à cause de la maladie. On est malade à cause du fait que l’on n’est pas en bonne santé » est-il écrit dans le plus ancien ouvrage de médecine chinoise traditionnelle, le Huangdi Nei Jing. La rédaction de l'ouvrage est attribuée au mythique empereur Jaune (Huangdi, xxviiie siècle av. J.-C.)

Le message est clair : De façon à prévenir la maladie, il est recommandé de garder la santé bonne telle que la définit l’OMS depuis 1948 cet « état de bien-être complet physique, mental et social » .

La sophrologie, c’est quoi ?

Une relaxe, c’est une forme de méditation laïque qui est transmise par la voix du sophrologue. Un rendez-vous avec soi. Une expérience phénoménologique : Une expérience qui se vit pleinement avant toute théorie. On laisse logique et raison dehors. Accueillez les phénomènes, sans les analyser, laissez votre corps et ses sensations s’exprimer librement, écoutez les messages de votre corps.

Vous connaissez certainement le principe du vol en formation des oies sauvages
L’appel d’air propagé par la première à la suivante permet d’étendre la portée du vol de 71% par rapport à un vol solo.
En Sophrologie, on appelle cela l’alliance.
« C'est aujourd'hui l'erreur répandue parmi les hommes de vouloir guérir séparément l'âme et le corps » : Même si on note depuis quelques années un changement de paradigme dans la médecine d’aujourd’hui , ce propos que Platon prêtait à Socrate est encore d'actualité vingt-cinq siècle après…
Étymologiquement, le mot sophrologie est bâti d’après les racines grecques sos, phren, et logos. « Sos » signifie « Harmonie», « phren » a le double sens de « diaphragme » et « esprit » , et « logos » la parole, la connaissance. Les origines de la sophrologie combinent la rigueur occidentale et cartésienne de son concepteur, Docteur en médecine et chirurgie, spécialisé en psychiatrie et en neurologie, et les approches orientales méditatives. C’est une science éprouvée depuis 1960 basée sur la méthode d'investigation et d'harmonisation du corps et de l’esprit au travers d’états modifiés de conscience. La progression des neurosciences ces dernières années a permis de lever le voile sur cette méthode méditative et d’en appréhender plus scientifiquement les effets. Nous comprenons mieux ce qu’est la conscience et la façon dont elle est générée dans notre cerveau. Ainsi une corrélation peut désormais être établie entre les différents états de conscience et l’activité de régions cérébrales bien définies. La conscience s’exprime sous différents modes comme les émotions, les sensations, les perceptions, tous ressentis à différents niveaux d’activité neuronale. Et c’est ce niveau d’activité neuronale qui détermine l’intensité de la conscience. La conscience humaine est le résultat de l’interaction des différentes parties du corps avec son environnement. La sophrologie utilise des exercices de relaxation statique et de relaxation dynamique qui visent à créer un vécu et un ressenti corporel qui permettent progressivement de développer ses qualités somatosensorielles. . Ces expériences de notre milieu interne sont la base de nos émotions et constituent une part de notre conscience. Notre cerveau reçoit au quotidien tellement d’informations sensorielles que la plupart passent inaperçues au profit d’autres données plus importantes auxquelles le cerveau donne la priorité de traitement. La stimulation régulière du système somatosensoriel à travers la relaxation dynamique –vibrations, étirements, tensions, variation de position –permet en gagnant des qualités perceptives la production de nombreux effets positifs, tant physiologiques, psychiques, que comportementaux.




--
Contact Presse :

Carol Féron Sophrologie Toulouse
Carol Féron
0603448519
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

--
Communiqué envoyé le 2017-04-19 10:33:10 via le site Categorynet.com dans la rubrique Santé

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______