Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L'Union Européenne interdit le port des lunettes de vue

Bruxelles, le 1er Avril 2017

Le Parlement Européen a voté à l'unanimité aujourd‘hui l’interdiction du port, de la vente et de la distribution de toutes les lunettes de vue. Cette interdiction a d’ailleurs été approuvée par la députée européenne Martine Le Stylo qui s’est fortement impliquée dans la rédaction de la version finale de cette loi.

"Je ne vois aucun problème et aucune polémique possible dans cette interdiction de commercialiser et d'utiliser les lunettes de vue. Nous sommes au 21ème sicèle, il s’agit d’une invention absolument obsolète et dangereuse qui ne peut plus rester entre les mains de nos concitoyens,“ déclare Martine Le Stylo. Il est largement supposé que le lobby international des lentilles de contact se cache derrière cette interdiction et y a joué un gros rôle, l'avantage concurrentiel sur les opticiens traditionnels étant important. Aux nombreux acteurs du secteur qui se félicitent de cette décision se joint la boutique de lentilles de contact en ligne Alensa.fr.

De nombreux experts se sont prononcés concernant cette interdiction, en démontrant les dangers et les contre-indications du port des lunettes de vue, notamment pour les personnes pratiquant une activité physique régulière. D’après une récente recherche de l’Organisation Mondiale de la Santé sur le sujet, les athlètes sont au moins 100 fois plus exposés à des accidents lorsque ceux-ci portent des lunettes de vue en comparaison à leurs concurrents qui n’en portent pas. La probabilité de lésions oculaires grave augmente également exponentiellement.

Le chef du département de traumatologie de l’Hôpital Général Universitaire de Rioz Dr. Camille Jardinier explique : "porter des lunettes de vue peut effectivement entraîner de graves blessures irréversibles car elles offrent une mauvaise vision périphérique ; les lunettes ne permettent pas d’offrir un champ de vision optimal à 180 dégrès, nécessaire à la sécurité de ses usagers. Nous reçevons régulièrement des athlètes blessés pour ces raisons, mais les dangers ne se limitent pas uniquement aux personnes physiques. En effet, un chien a récemment été grièvement blessé par les lunettes de son propriétaire qui avait laissé les fragments de verres brisés à portée du chien : les extrémités pattes du chien ont été sérieusement touchées.

La prescription de lunettes de vue pose également un problème qui a également conduit à cette interdiction : l'impact environemental conséquent. Parce-que les lunettes de vue sont faites d’une combinaison de matériaux qui ne sont pas recyclés efficacement. Pour recycler correctement une seule paire de lunettes de vue, il faut utiliser des méthodes d’élimination extrêmement coûteuses et compliquées car les récipients de recyclage standards ne conviennent pas aux objets contenant des combinaisons de plastique, de verre et de métal à la fois.

„Cette combinaison de matériaux est pratiquement impossible à éliminer de manière respectueuse de l‘environnement,“ ajoute Pierre Thomas, Directeur du service de collecte des déchets municipaux de Paris.

L’interdiction de l’UE ne s’applique cependant pas aux lunettes de protection utilisées à d'autres fins (dans les domaines de la construction, du jardinage, de la plongée etc.), cependant, ces derniers ont été renommés en „housses de protection“ afin d'éviter toute confusion avec les lunettes de vue traditionnelles qui corrigent la vision.

Les athlètes de haut niveau seront dorénavant tenus de s’adapter à cette interdiction et de se conformer aux nouvelles réglementations de l’UE. Ils devront également être des modèles et promouvoir l’utilisation de produits alternatifs qui corrigent la vision auprès de leurs fans. Un joueur directement concerné est le joueur professionnel de tennis serbe Ivan Jolicoeur, connu pour participer aux championnats avec ses lunettes de vue. „Franchement, ça craint“, a déclaré Jolicoeur lors d’une conférence de presse à Belgrade ce matin. „J’imagine que je vais m’y habituer.“

La question demeure de savoir comment les lunettes utilisées à des fins médicales seront remplacées. Monika Fleur, experte en optométrie et en design, travaille pour la société Alensa. Selon Fleur, "ce dilemme sera finalement résolu avec l’aide des lentilles de contact. "Elle a d’ailleurs affirmé que le port des lentilles de contact est l’option la plus respectueuse de la santé et de l’environnement. De nos jours, s'exclame Fleur, les lentilles de contact sont biodégradables et recyclables à 90%, soit une amélioration par rapport aux lunettes de vue traditionnelles.

Le docteur Mars, parmi les nombreux professionnels de la vue concernés par cette nouvelle règlementation, suggère de se conformer à l’interdiction de l’UE en optant pour le port des lentilles de contact. D'une part, en raison de la grande variété de marques et de modèles sur le marché, et d'autre part, en raison de la facilité de se les procurer. "Il n'est plus nécessaire de quitter votre domicile pour trouver votre bonheur et d'attendre des mois pour avoir un rendez-vous avec votre opticien. Des entreprises comme Alensa qui propose des lentilles de contact, vous permettront d’économiser du temps, de l’argent et de vous conformer à cette nouvelle législation dans les meilleures conditions possibles. Si c'était moi, je ne me poserais pas la question et commanderais tout de suite mes lentilles de contact sur Alensa.

/!\ Si vous souhaitez avoir une longueur d'avance sur tout le monde, commandez dès maintenant vos lentilles de contact sur Alensa.fr. Qui sait ? L'année prochaine, ce message sera peut-être bien plus qu'un POISSON D'AVRIL !

--
Contact Presse :

Alensa s.r.o.
Alensa.fr Alensa.fr
0411920014
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
https://www.alensa.fr/

--
Communiqué envoyé le 2017-03-31 14:48:13 via le site Categorynet.com dans la rubrique Santé

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______