Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Quels sont les rites funéraires à respecter lors de pompes funèbres musulmanes ?

 

Présente dans diverses villes françaises, une pompe funebre musulmane est devenue un métier à part entière, en vogue et lucratif. Quels sont les véritables principes régissant ce métier ? Quels sont les engagements de ce prestataire par rapport aux familles endeuillées et comment gère-t-il ses services par rapport à la confession musulmane ? Les détails. Les engagements d’une pompe funèbre musulmane Depuis quelques années, plusieurs villes françaises ont vu la création d’un métier disons curieux mais fructueux. La pompe funebre musulmane est présente partout. Rien qu’en Ile-de-France, on peut compter plus de 10 agences. Tout comme les agences de pompes funèbres non musulmanes, celles en musulmane proposent leurs services à toutes les familles ayant perdues un être cher. La seule différence se situe au niveau de la religion.

 
Toutes les personnes recourant aux services d’une pompe funebre musulmane sont obligatoirement des musulmans, répondant à la confession islamique. Par cette particularité, une pompe funèbre musulmane focalise ses engagements sur les textes sacrés de l’Islam mais aussi selon les sources islamiques traditionnelles. Qu’en est-il du rite islamique ? Bien qu’un pays étranger impose ses règles en termes de législation funéraire, la pompe funebre musulmane tente, dans la mesure du possible, d’adapter les exigences musulmanes à cette législation en vigueur. Quelques-unes des étapes sont donc respectées, à savoir le lavage du corps, les prières pendant la préparation du corps ainsi que l’orientation du corps vers La Mecque pendant la mise en terre.
 
Si ces rites musulmans se passent en bonne et due forme, d’autres étapes sont souvent confrontées à des modifications. En France par exemple, la législation exige une inhumation 24 heures après le constat du décès alors que le rite islamique prescrit une inhumation 24 heures après le décès. Forcée de respecter cette loi française, la pompe funebre musulmane est donc obligée de reporter le jour d’enterrement à 48 heures minimum après le décès. Afin de remédier à cela, elle est contrainte de réclamer quelques dérogations auprès du préfet du lieu d’enterrement. Les démarches administratives Malgré ces éventuels changements, le métier de pompe funèbre musulmane continue de prospérer de jour en jour. Pour montrer son professionnalisme et faciliter le contact avec les clients, la pompe funèbre se charge des démarches administratives à effectuer : du certificat de décès en passant par l’acte de décès jusqu’au convoi mortuaire et les billets d’avion.
 
Deuil oblige, elle peut aussi demander l’autorisation du maire, au nom de la famille, lors du transfert du corps de son domicile à l’aéroport.
 

---Contact Presse: Al Adab http://www.pompes-funebres-musulmanes-adab.com/ ID Diffuseur: 82132

 

-- Communiqué envoyé le 06/12/2016 14:47:48 via le site Categorynet.com dans la rubrique Religion Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

______