Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Solidarité internationale : Emmanuel Macron précise son ambition après sa rencontre avec Coordination SUD

Paris, le mardi 5 septembre 2017 – Coordination SUD était reçue pour la première fois ce matin par Emmanuel Macron, l’occasion de poser un cadre de dialogue avec le chef de l’État et de rappeler l’importance des moyens nécessaires pour répondre aux enjeux de solidarité internationale. Les échanges ont été constructifs et positifs. Coordination SUD salue la concrétisation des engagements présidentiels, tout en restant attentive à leur mise en œuvre.
A moins d’une semaine de l’Assemblée générale des Nations unies, ce premier rendez-vous d’Emmanuel Macron avec les ONG était très attendu par Coordination SUD. L’association salue la tonalité positive de cette rencontre qui permet d’amorcer un dialogue constructif sur les questions de développement après un été émaillé d’annonces contradictoires qui avaient semé le trouble parmi les ONG.
Coordination SUD salue l’engagement du président Macron pour une augmentation « inconditionnelle » de l’effort budgétaire, ceci afin que 0,55 % de la richesse nationale soit consacré à l’aide publique au développement d’ici la fin du quinquennat. Emmanuel Macron propose un programme financier pluriannuel pour y parvenir. Coordination SUD salue également l’engagement du président à procéder à cette augmentation dès le budget 2018.
Pour Philippe Jahshan, président de Coordination SUD : « Cet effort doit être salué, mais la France doit aller plus loin et garder en ligne de mire la cible des 0,7 %, déjà atteinte par d’autres pays comme le Royaume Uni ou l’Allemagne. Coordination SUD sera vigilante à la concrétisation des engagements présidentiels dans le Projet de loi de finances 2018 ».
L’annonce d’une relance des discussions sur la taxe sur les transactions financière au niveau européen après les législatives allemandes est un autre motif de satisfaction pour les ONG, même s’il faut aussi se fixer l’objectif d’aboutir d’ici la fin de cette année à la conclusion d’un accord, d’autant que la proposition autrichienne sur la table est largement aboutie.
« L’argument d’une prétendue perte de compétitivité du fait de l’instauration d’une TTF ne tient plus » se félicite Claire Fehrenbach, administratrice de Coordination SUD et directrice générale d’Oxfam France. Cependant : « Le gouvernement doit encore s’engager à porter le taux de cette taxe à 0,5 %, et à l’affecter intégralement à la lutte contre la pauvreté, les inégalités et le changement climatique pour répondre aux besoins des populations les plus vulnérables » nuance-t-elle.
Emmanuel Macron s’est également montré favorable à augmentation significative de l’aide consacrée aux programmes humanitaires afin de placer la France dans de la moyenne des pays donateurs.
« Cette augmentation manifesterait la volonté de la France d’être un acteur sérieux de l’aide humanitaire internationale et de renforcer l’action des ONG françaises pour les populations en danger dans le monde », souligne Alain Boinet administrateur de Coordination SUD et président la Coordination Humanitaire et Développement.
Enfin, Coordination SUD salue la prise en compte de l’égalité femmes-hommes par l’État qui s’est engagé à faire des droits des femmes une « cause nationale » et une priorité en termes d’aide au développement. Un engagement qui sera bientôt réaffirmé par le président à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies. Dans ce cadre, le président Macron a appelé de ses vœux une nouvelle alliance avec certains pays prioritaires, en particulier au sein de l’Alliance pour le Sahel.
Pour Aurélie Gal-Régniez, directrice exécutive d’Equilibres & populations : « Avec ces annonces, la France, à contre-pied des Etats-Unis, réaffirme l’importance des droits des femmes comme vecteur de transformation sociale et de développement durable à quelques semaines du 2e anniversaire de la mise en œuvre des objectifs de développement durable ».

Des rencontres trimestrielles avec les ONG en amont des rendez-vous internationaux ont par ailleurs été annoncées, ainsi qu’un Comité interministériel de la coopération internationale et du développement en mars prochain.


************************
Contact presse

Bénédicte Bimoko, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Tél : 01 44 72 03 78 / 07 76 78 15 19

--
Contact Presse :

Coordination SUD
Bénédicte Bimoko
01 44 72 03 78
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.coordinationsud.org

--
Communiqué envoyé le 2017-09-06 14:55:45 via le site Categorynet.com dans la rubrique Politique Internationale

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______