Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La réalité brésilienne : violence contre les journalistes du nord au sud du pays

La Fédération nationale des journalistes (FENAJ) a publié un rapport sur la situation de la presse brésilienne et a exigé du Ministère de la Justice que les crimes soient investigués et que les responsables soient traduits en justice.

En 2011, le Brésil est décrit comme l'un des pays avec le plus de cas d'assassinats de journalistes selon le rapport Violence et liberté de la presse au Brésil, de la FENAJ.

La région Nord-est occupe la 1ère position dans le ranking, avec 17 cas. En deuxième place la région Sud-est, avec 9 cas. Indépendamment de la position, les 40 cas de violence contre les journalistes décrits dans le rapport de la FENAJ démontrent que travailler avec l’information est très risqué partout au Brésil.

Tableau de la violence selon le type d’agression :
42% agressions physiques et verbales causées par des politiciens et des policiers
18% censure et procès-verbaux
13% détention, emprisonnement et torture
12% menaces
2% assassinats

Le rapport souligne encore que la grande majorité des agresseurs (25%) appartiennent à la classe politique et à la police. Ensuite apparaissent les entrepreneurs, 17%, les joueurs de football, les entraîneurs, les gardes du corps, les directeurs de télé et les maîtres de cérémonie.

Texte : S.Conte
brasilidade.canalblog.com


--
Contact Presse:

brasilidade


brasilidade.canalblog.com
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=58472



--

Communiqué envoyé le 06.02.2013 12:32:43 via le site Categorynet.com dans la rubrique Liberté de la presse

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______