Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Les femmes, plus pointilleuses que les hommes sur les applis de rencontre

Selon une nouvelle étude réalisée par l’application LOVOO (6,5 million d’utilisateurs en France), les femmes sont plus difficiles à séduire que les hommes sur les applications de rencontres. Alors qu’elles ont environ 38% de chances de recevoir un signal d’affection de la part d’un homme sur une application de rencontre (un swipe vers la droite), elles n’offriraient une chance qu’à 6% d’entre eux.

 

Cette étude, menée durant un an, a démontré que les femmes glissent en moyenne leur doigt vers la gauche (et disent alors « non » au profil) pour 19 profils sur 20 proposés ! Contrairement aux hommes, qui aiment en moyenne 2 profils de femmes sur 5. Les femmes ont donc 27% de chances d’obtenir un « match » quand les hommes en ont seulement 3%.

C’est donc en toute logique qu’au final les femmes reçoivent plus de matchs que les hommes.

Autre fait surprenant, plus nous vieillissons, plus nous devenons sélectifs dans nos choix. Pour les femmes, cela intervient environ vers l’âge de 35 ans. Pour les hommes, c’est en moyenne à partir de 45 ans qu’ils font plus le tri, en sélectionnant les meilleurs profils des femmes non seulement par rapport à leur physique mais également par rapport à leur « personnalité » affiché sur leur profil, afin de trouver la perle rare.

 

Florian Braunschweig, co-fondateur et COO de LOVOO, encourage les hommes à se démarquer sur les applications de rencontres, grâce notamment à des profils complets :

« Les profils dans lesquels les hommes fournissent des informations sur eux-mêmes sont moins susceptibles d'être glissés à gauche. Comme nous l'avons vu, les femmes sont très difficiles quand il s'agit de rencontres en ligne. En un mot, les hommes doivent réussir à se mettre en valeur dans leur profil et à donner envie. Le premier message est également très important puisqu’en engageant la conversion, vous découvrirez ce que votre match attend de la rencontre en ligne. Il est important de ne pas être trop direct, mais toutefois efficace. Un simple « hello » est certes populaire pour un premier message, mais il vaut mieux préférer un message qui ouvre à la discussion, comme un compliment, ou une remarque sur le profil ou la photo de la personne. »

 

 

--

Contact Presse :

 

LEWIS

Margot HENRY

0185658641

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

--

Communiqué envoyé le 2017-02-28 13:40:31 via le site Categorynet.com dans la rubrique Société

 

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

 

______