Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Bouleversement dans le secteur des services : la concurrence vient des particuliers

Toquing

Bouleversement dans le secteur des services : la concurrence vient des particuliers

 

L’économie des services tournée vers le partage.

Les logements avec Airbn’b, les trajets avec Blablacar, le transport de personnes avec Uber, les particuliers s’approprient aujourd’hui ce pan de l’économie et la liste s’allonge de jour en jour. Le secteur tertiaire est en effervescence, car longtemps réservé aux seuls professionnels. Mais les particuliers sont ils forcément illégitimes, moins compétents que les professionnels ? Et spécialement dans dans un secteur emblématique de notre culture : la cuisine. Alors www.Toquing.com est crée en mars 2015, un site qui met en relation les « toqués » (cuisiniers)avec des « toqueurs » (internautes).

Les motivations des protagonistes :

Un sondage sur les 500 premiers inscrits nous a permis de cerner les principales motivations : Pour les « toqués » : 60 % d’entres-eux, l’opportunité de dégager des revenus supplémentaires, pour 28 % donnera l’occasion de cuisiner car ils sont seuls et enfin 12 % faire de belles rencontres (10 % autres). Quant aux « toqueurs », 40 % d’entre-eux sont sensibles au bon rapport qualité prix, 32 % à la facilité d’un concept sur-mesure de proximité et enfin 25 % déclarent déjà pouvoir trouver des plats qui sont difficiles à trouver dans le commerce traditionnel (3 % autres).

Toquing site de partage de plats cuisinés est le seul site visible depuis un smartphone ou une tablette. Il permet de trouver un plat, un dessert, en fonction de nombreux critères : Bio, Végétarien, Végétalien, l’Origine du plat, Confession (Casher/Halal)… Avec plusieurs centaines d’inscriptions par semaine, ce site connait un véritable succès. La simplicité d’utilisation et la multitude des options proposées en sont les principaux atouts.

Toquing

Informations complémentaires :
Laurent Darrigrand, créateur de Toquing :
Tél. : 07 61 55 48 12
@ : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.