Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Baisse de la consommation d’électricité et progression des énergies renouvelables en Basse-Normandie en 2014

RTE

Baisse de la consommation d’électricité et progression des énergies renouvelables en Basse-Normandie en 2014

RTE publie le Bilan électrique 2014 de la région Basse-Normandie, caractérisé par une baisse de 7,8 % de la consommation, liée à des températures très douces en 2014. La production d’électricité est quant à elle en hausse de 2,4 %, couvrant ainsi près du double de la consommation électrique régionale. Cette progression est notamment liée au développement des parcs éoliens et photovoltaïques.

Avec 9 779 GWh atteints en 2014, la consommation d’électricité en Basse-Normandie est en baisse de 7,8 % par rapport à 2013, du fait des températures particulièrement clémentes cette année. La région enregistre ainsi sa pointe de consommation la plus faible depuis 2008 avec une puissance de 2 154 MW atteints. En données corrigées du facteur climatique, la consommation est en baisse de 1 %, sensiblement supérieure à celle de la France métropolitaine. Toutefois, entre 2006 et 2014, la consommation corrigée de la Basse-Normandie augmente de 8,3 %, plus fortement qu’en France (+ 2,9 %). Ce contraste entre la consommation régionale et nationale s’explique principalement par le dynamisme démographique de la Basse-Normandie avec, de plus, une part de PME-PMI – particuliers et de professionnels plus importante qu’au niveau national.

La production d’électricité de la région augmente en 2014 de 2,4 % (19 100 GWh) et couvre en moyenne près de deux fois la consommation électrique régionale. Une partie de la production non consommée est acheminée vers d’autres régions telles que les Pays de la Loire et la Bretagne, contribuant ainsi à la solidarité énergétique sur l’ensemble du territoire. La progression de la production électrique s’explique par une meilleure disponibilité du parc nucléaire de la région et par une augmentation de la production des filières renouvelables. En effet, la production de l’éolien terrestre et du photovoltaïque augmente respectivement de 11,7 % et de 26 %. En 2014, la production d’origine renouvelable représente 3,5 % de la production régionale contre 1,6% en 2013 et continue ainsi sa progression.

RTE poursuit ses investissements en Basse-Normandie, région marquée par un dynamisme économique et démographique important, et prévoit d’y investir 35 M€ en 2015. A titre d’illustration, RTE est engagé dans le projet de raccordement du parc éolien offshore de Courseulles-sur-Mer pour transporter les 450 MW qui y seront produits à partir de 2018. Cet investissement permettra d’accompagner la mise en œuvre de la transition énergétique, en exploitant le fort potentiel de la Basse-Normandie en matière d’énergies renouvelables.

RTE, Réseau de Transport d’Electricité, est une entreprise de service. Notre mission fondamentale est d’assurer à tous nos clients l’accès à une alimentation électrique économique, sûre et propre. RTE connecte ses clients par une infrastructure adaptée et leur fournit tous les outils et services qui leur permettent d’en tirer parti pour répondre à leurs besoins, dans un souci d’efficacité économique, de respect de l’environnement et de sécurité d’approvisionnement en énergie. A cet effet, RTE exploite, maintient et développe le réseau à haute et très haute tension. Il est le garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique. RTE achemine l’électricité entre les fournisseurs d’électricité (français et européens) et les consommateurs, qu’ils soient distributeurs d’électricité ou industriels directement raccordés au réseau de transport. 105 000 km de lignes comprises entre 63 000 et 400 000 volts et 48 lignes transfrontalières connectent le réseau français à 33 pays européens, offrant ainsi des opportunités d’échanges d’électricité essentiels pour l'optimisation économique du système électrique. RTE emploie 8 500 salariés.

Contact presse RTE :
Mélanie Petit, 01 49 01 33 32 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour en savoir plus : www.rte-france.com