Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L’AFNEUS, en accord avec Madame la Ministre, demande la suppression de la formation dans les UFR Scientifiques

L’AFNEUS, en accord avec Madame la Ministre, demande la suppression de la formation dans les UFR Scientifiques


L’AFNEUS, Fédération Nationale des Etudiants Universitaires en Sciences prend acte de la volonté du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de fermer à moyen terme les Unités de Formation et de Recherche Scientifiques, leur préférant les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles et le système privé qui en découle.

Selon le site du Ministère de l’Education Nationale, le financement d’une formation en CPGE est de 15 240 euros contre 8 080 euros pour un étudiant universitaire. Soit près du double.

Considérant dès lors qu’être étudiant à l’université est un échec, puisque les meilleurs iront de droit en CPGE, (amendement déposé par les députés Vincent Feltesse et Jérôme Guedj, adopté par l’Assemblée Nationale avec le soutien du Gouvernement) l’AFNEUS demande le redéploiement des crédits alloués à la formation, auprès des écoles d’ingénieurs en grande partie privées et ne disposant d’aucun adossement à la recherche pour la majorité d'entre elles.

Ainsi dispensés de la formation, les personnels enseignants-chercheurs seront libérés de leurs 192 heures d’enseignement annuel et pourront alors se consacrer entièrement à leur recherche et promouvoir leurs carrières puisque celles-ci dépendent uniquement de leur capacité à produire des publications de recherche, l’enseignement étant subi, et non désiré.

L’ensemble des acteurs étant alors satisfait, nous demandons donc à rencontrer Madame Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche afin d’établir de concert les conditions de la fermeture du volet formation des UFR.

Vous l'aurez compris il s'agit d'humour, car nous préférons rire ; rire jaune plutôt que de pleurer la liquidation de nos formations universitaires scientifiques. A défaut d’avoir de réels moyens, nous avons de l’humour. Notre action s'inscrit dans une démarche d'amélioration c'est pourquoi l’AFNEUS demande cette entrevue avec Madame la Ministre afin de lui exposer nos propositions pour défendre l'égalité des chances de nos étudiants et futurs étudiants, dans un paysage d'Enseignement Supérieur où l'Université serait un choix et non le dernier recours.

Contact Presse :
AFNEUS
Aloïs Dubois
Téléphone : 06 66 81 55 95
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
afneus.org

Télécharger le communiqué au format PDF (300 Ko)