Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Newsletter ACTIONARIA 2008

ACTIONARIA NEWS • Septembre 2008

Contact Presse : Agence Cathy BURG
Tél : 01 46 03 55 01 • E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


➜➜ Sommaire
Edito
Un salon 100% ACTUALITES… Pour tous les niveaux de culture financière !
A la rencontre des grands acteurs boursiers…
Toutes les facettes de l’information boursière… A la source !
A chacun sa façon d’entrer en action !
Le coin des valeurs
Carnet pratique édition 2008


➜➜ Edito
Il y a sept ans, la crise de confiance qui avait suivi le dégonflement de la bulle Internet concernait avant tout la transparence de la communication financière des entreprises cotées. La mise en oeuvre de nouvelles règlementations (directive transparence) et les efforts des entreprises cotées pour développer de meilleures pratiques de gouvernance ont réussi, aidés par une hausse ininterrompue des marchés d’actions pendant quatre ans, à restaurer petit à petit la confiance des investisseurs individuels.

Mais depuis un an, les conséquences de la crise des subprimes, initialement cantonnée au crédit immobilier aux Etats Unis, sans cesse révisées quant à l’ampleur de leur répercussion à la sphère économique, ont ouvert une nouvelle crise de défiance vis à vis des marchés financiers.

Les ventes à tout prix des opérateurs en quête de liquidités ont entrainé un plongeon irrationnel des marchés d’actions avec des excès qui ont parfois amené les cours des entreprises cotées à des niveaux de valorisation inférieurs à leur capitaux propres.

Comme d’habitude, la mise en place de nouvelles règlementations et les efforts de transparence de la part des acteurs financiers seront nécessaires pour restaurer la confiance des investisseurs.

Dans ce contexte, Actionaria demeure plus que jamais un point de repère attendu par les actionnaires individuels, un rendez-vous unique avec les entreprises cotées dont beaucoup de présidents sont présents pour répondre personnellement à leurs questions.

Grâce à ce dialogue en face à face, les fondamentaux des entreprises reprennent enfin leur juste place. Le relationnel permet au rationnel, premier support de la confiance, de reprendre le pas sur le doute.

Vincent MANG, Directeur du Salon ACTIONARIA



➜➜ Un salon 100% ACTUALITES…
pour tous les niveaux de culture financière !

Ecoute, dialogue, transparence, confiance… s’annoncent comme les maîtres mots de la 11e édition d’ACTIONARIA, les vendredi 21 et samedi 22 novembre 2008, au Palais des Congrès de Paris.

Sur fond de crise économique mondiale, l’unique salon boursier grand public européen est plus que jamais attendu par plus de 35 000 investisseurs individuels en quête d’informations boursières et financières.

150 sociétés cotées & intermédiaires financiers seront réunis pour guider les actionnaires dans leurs choix. Parallèlement, un riche programme pédagogique favorisera les interventions des plus grands experts boursiers et de présidents de sociétés cotées afin de donner un maximum de clés aux investisseurs aguerris comme néophytes.

➜ Abécédaire ACTIONARIA 2008

Actionnaires
Un salon à vocation pédagogique rassemblant à chacune de ses éditions plus de 35 000 actionnaires individuels… Au masculin comme au féminin !

Conseils
Des visiteurs à l’écoute des conseils des meilleurs spécialistes boursiers, à la découverte de leurs techniques d’analyse, de leur vision des marchés…

Transparence Les Présidents de sociétés cotées sur le devant de la scène pour répondre en toute transparence aux questions des visiteurs…

Informations
Un large panel d’informations à la source pour investir en toute connaissance de cause…

Opportunités
De multiples opportunités d’écouter et de dialoguer en direct avec les présidents emblématiques des plus grandes sociétés françaises…

Niveaux
Apprentissage ou perfectionnement, tous les niveaux de culture financière dans les allées et salles de conférence du salon…

Actions
Etudier avec le maximum de repères les meilleures opportunités d’investissement en actions, les plus rentables à moyen et long termes…

Relations
Un salon témoin des relations privilégiées actionnaires individuels / sociétés cotées…

Interactivité
De nombreux rendez-vous sous le signe de l’interactivité pour débuter en bourse ou parfaire ses connaissances…

Attentes
Une plate-forme d’échanges uniques pour répondre aux attentes pointues d’une nouvelle génération d’actionnaires individuels exigeants et critiques…


➜ 11 chiffres clés à retenir

PARTICIPER _ SE FORMER
8 grands débats
14 réunions d’actionnaires
100 conférences, débats et ateliers

ECOUTER _ DIALOGUER
50 interventions de présidents de sociétés cotées
130 orateurs
Près de 20 000 auditeurs aux conférences
35 000 visiteurs attendus

RENCONTRER _ S’INFORMER
2/3 des entreprises du CAC 40 présentes
5 espaces thématiques
150 exposants
10 000 m2 de surface d’exposition


➜➜ A la rencontre des grands acteurs boursiers…

Une plate-forme d’informations & d’échanges exceptionnelle ! Les 5 espaces d’exposition thématiques, réunissant 150 sociétés cotées & intermédiaires financiers, permettent aux investisseurs individuels de rencontrer en un même lieu tous les protagonistes des marchés boursiers. L’occasion de sélectionner de nouvelles valeurs, diversifier son portefeuille, s’informer sur la santé économique des sociétés, leurs perspectives de développement…

◆ Espace Sociétés Cotées Grandes Capitalisations
Indice CAC 40 et SBF 120

◆ Espace Sociétés Cotées Small & Midcaps
Compartiments B et C de l’Eurolist, Alternext et Marché Libre

◆ Espace Gestion Privée & Conseils
Sociétés de gestion, Banques privées

◆ Espace Bourse en Ligne
Courtiers en ligne, warrants, certificats, trackers
Diffuseurs d’information financière, sites de conseils boursiers

◆ Espace Techniques de Trading et Analyse Technique
Logiciels et méthodes

➜ Sociétés cotées à l’affiche
CAC 40
AIR FRANCE - KLM
AIR LIQUIDE
ALSTOM
ARCELORMITTAL
AXA
BNP PARIBAS
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DEXIA
EADS
EDF
FRANCE TELECOM
GDF SUEZ
LAFARGE
L'OREAL
SAINT-GOBIN
SANOFI-AVENTIS
SOCIETE GENERALE
SUEZ ENVIRONNEMENT
TOTAL
UNIBAIL RODAMCO
VEOLIA ENVIRONNEMENT
VINCI
VIVENDI

SRD
AEROPORTS DE PARIS
ARKEMA
CNP ASSURANCES
EUTELSAT
GECINA
NATIXIS
NYSE EURONEXT
TECHNIP
VALEO
WERELDHAVE NV

Small caps & midcaps
AVENIR TELECOM
BELVEDERE
BEFIMMO
BIGBEN INTERACTIVE
COMPAGNIE DES ALPES
EUROSIC
EVIALIS
EXEL INDUSTRIES
GROUPE GINGER
GROUPE OPEN
INTER PARFUMS
LAFUMA
NATUREX
PAREF
SECHE ENVIRONNEMENT
SOMFY
THERMADOR GROUPE
TOUPARGEL
TRANSGENE
VILMORIN & CIE
ZUBLIN IMMOBILIERE FRANCE

Professionnels des marchés financiers
B*CAPITAL
BNP PARIBAS PRODUITS DE BOURSE
BOURSE DIRECT
BOURSORAMA
CALYON
COMMERZBANK WARRANTS
CORTAL CONSORS
CPR ONLINE
DUBUS
E*TRADE SECURITIES LTD
FINANCE S.A.
FINANCIERE DE CHAMPLAIN
FINANCIERE DE L'ECHIQUIER
FORTUNEO
IG MARKETS
IW BANK SPA
MORNINGSTAR
ODL SECURITIES
RICHELIEU FINANCE GESTION PRIVEE
SWISSLIFE
TOCQUEVILLE FINANCE
UNICREDIT BANCA MOBILIARE

➜➜ Toutes les facettes de l’information financière… A la source !

La bourse sans tabou ! A chacune de ses éditions, ACTIONARIA s’évertue à démystifier le monde boursier afin de démontrer tout l’intérêt d’investir en actions. De multiples rendez-vous interactifs sont proposés aux investisseurs individuels avec pour objectifs d’informer et de former.

➜ Grands Débats d’ACTIONARIA
A chaque salon, les Grands Débats constituent des rendez-vous phares pour les actionnaires individuels car en prise directe avec l’actualité du moment.
Thématiques 2008 :

◆ Les perspectives des marchés boursiers en 2009

◆ Les valeurs moyennes préférées des professionnels

◆ Les secteurs et les valeurs à privilégier l’année prochaine

➜ Agora des Présidents

30 Présidents de grandes entreprises françaises sont interviewés dans un jeu de questions-réponses à bâton rompu sur le plateau TV d’ACTIONARIA. Des interviews à retrouver en ligne sur le site www.actionaria.com

Parmi les Présidents annoncés :

Jean-Cyril SPINETTA AIR FRANCE
Benoit POTIER AIR LIQUIDE
Patrick KRON ALSTOM
Thierry LE HENAFF ARKEMA
Catherine NINI BOURSE DIRECT
Axel MILLER DEXIA
Méka BRUNEL EUROSIC
Giuliano BERRETTA EUTELSAT
Pierre LEFEBVRE EVIALIS
Jean-Luc SCHNOEBELEN GINGER GROUPE
Guy MAMOU MANI GROUPE OPEN
Philippe JOFFARD LAFUMA
Thierry LAMBERT NATUREX
Hubert LEVY LAMBERT PAREF
Thierry PILENKO TECHNIP

➜ Réunions d’Actionnaires
9 en 2005… 14 en 2008… De plus en plus de sociétés cotées profitent de la tenue d’ACTIONARIA pour y organiser leur réunion d’actionnaires, en la présence de leur Président.
Parmi elles : AIR FRANCE - KLM, AXA, FRANCE TELECOM, GDF SUEZ, LAFARGE, L'OREAL, SAINT-GOBAIN, SANOFI-AVENTIS, SOCIETE GENERALE, SUEZ ENVIRONNEMENT, TOTAL, TRANSGENE, VILMORIN, VINCI

➜ Ateliers d’Analyse Technique
Dédiés aux novices comme aux plus expérimentés, des ateliers de formation aux dernières technologies de trading seront animés en continu par des professionnels de l’Analyse Technique.

➜ 5e Grand Prix de l’Actionnariat Salarié
Vendredi 21 novembre - 10:45
Ce prix récompense les meilleures pratiques en matière d’actionnariat salarié des sociétés cotées du CAC 40 et du SBF 250.

Cette année, 3 prix seront remis par grandes thématiques :
◆ Les dispositifs mis en place
◆ Le développement de l’actionnariat salarié
◆ L’information des salariés
◆ La gouvernance d’entreprise

Parallèlement, 1 prix général récompensera les entreprises ayant obtenu les meilleures notes dans l’ensemble des thèmes.

Et, le jury aura la liberté d’attribuer 3 prix spéciaux :
◆ Prix de la meilleure progression
◆ Prix de l’attribution d’actions gratuites
◆ Prix coup de coeur

➜ Grand Prix BoursoScan… Une grande première à ACTIONARIA !
Vendredi 21 novembre - 12:00
Leader du courtage en ligne & de l’information financière sur Internet, BOURSORAMA réalise depuis 8 ans avec son partenaire Opinionway une étude nationale relative à la communication financière sur Internet des sociétés cotées : BoursoScan.

Cette enquête permet d'analyser les attentes des actionnaires individuels internautes et des membres de la SFAF (Société Française des Analystes Financiers) en matière de communication financière sur Internet. Plusieurs milliers d’actionnaires individuels participent chaque année à cette étude et notent près de 250 sites.

Le Grand Prix BoursoScan 2008 récompensera cette année plusieurs sites en fonction des critères établis. Pour la 1ère fois, la cérémonie de remise de prix se déroulera dans le cadre du Salon ACTIONARIA, le 21 novembre 2008.

➜ Ateliers de l’Ecole de la Bourse
Comme tous les ans, l’Ecole de la Bourse proposera à tous les visiteurs des ateliers pédagogiques dans le cadre d’ACTIONARIA. L’occasion de découvrir ou de parfaire ses connaissances sur la Bourse.
Thématiques 2008 :
◆ Ordres de bourse
◆ Hedge funds
◆ Trackers
◆ Epargne salariale…


➜➜ A chacun sa façon d’entrer en action !
La Bourse accessible à tous a toujours été la devise d’ACTIONARIA. Témoin de l’évolution des pratiques et des relations toujours plus étroites entre actionnaires individuels / sociétés cotées, ce salon met tout en œuvre à chacune de ses éditions pour présenter la Bourse et ses acteurs sous leur vrai jour, leur volonté de transparence et d’échanges humains.
Tout pour favoriser un regard positif sur la Bourse et inciter les particuliers à investir en actions !

➜ La Bourse facile sur Internet
L’arrivée d’Internet dans les foyers français a engendré de nombreuses conséquences économiques et a fait naître de nouveaux comportements. L’exemple de la Bourse en ligne est très parlant.

◆ Un succès grandissant
La Bourse sur Internet fait de plus en plus d’adeptes.
Chaque mois, l’Association pour le Commerce et les Services en Ligne (l’ACSEL) publie des chiffres sur le courtage en ligne d’après des données recueillies auprès des courtiers membres de l'ACSEL suivants : BARCLAYS BANK, BOURSE DIRECT-CAPITOL-ABS (+ WARGNY), BOURSORAMA, CORTAL-CONSORS, CPR-ONLINE - TOPTRADES, FORTUNEO, ING DIRECT, NATIXIS, COMPAGNIE 1818 et EURONEXT Paris pour les données globales du marché.

Chiffres clés

• 805 866 ordres exécutés en juin

• 848 398 comptes actifs hébergés pendant cette période

• 7% de part de marché

• 0,95 ordre par compte exécuté en moyenne

• 38 375 ordres en 21 jours d’ouverture

◆ Avantages
Les actionnaires individuels ont désormais à leur disposition un large choix d’opérateurs pour investir en ligne.

Cette pratique présente 3 grands atouts par rapport au passage d’ordre traditionnel :

Rapidité
Accès aux cotations en temps réel… Ordre d’acheter ou de vendre pris en compte instantanément par le marché… Internet permet de profiter de toutes les opportunités, y compris celles des bourses étrangères.

Accès facile
A n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, la Bourse en ligne est accessible partout : à la maison, à l’hôtel, dans les cyber cafés et espaces wifi…

Tarifs avantageux
L’aspect tarifaire est un argument de taille. Les courtiers en ligne seraient de 2 à 5 fois moins chers que le courtage traditionnel.

Champs illimités d’informations
Les actionnaires internautes bénéficient, en outre, d’une mine d’informations incommensurables pour suivre les valeurs en temps réel, recueillir l’avis de spécialistes, accéder à des analyses diverses et variées, etc.

Les grands acteurs de la bourse en ligne à ACTIONARIA
B*CAPITAL - BOURSE DIRECT - BOURSORAMA - CORTAL CONSORS - CPR ONLINE - DUBUS - E*TRADE SECURITIES LTD - FORTUNEO - IG MARKETS - IW BANK SPA


➜ L’attrait de l’actionnariat salarié en France
Selon la dernière enquête annuelle de l’Association Française de la Gestion Financière (AFG) parue en avril 2008, les encours d’OPCVM d’épargne salariale ont atteint les 87,6 milliards d’euros, fin 2007, en France !

• 43,3 milliards d’euros investis en titres de l’entreprise au travers de FCPE et de SICAV d’actionnariat salarié dont la proportion se maintient d’année en année.
Ces chiffres ne prennent pas en compte les actionnaires directs, dont les titres, au nominatif, sont logés dans un PEE ou PEG. Leur montant est faible par rapport aux titres ci-dessus.

• 44,3 milliards d’euros placés dans les FCPE diversifiés, eux-mêmes largement investis en actions.

Ainsi, en France, 11 millions de personnes possèdent un compte d’épargne salariale (participation, intéressement, PEE et PERCO. C’est dire l’esprit d’entreprise des Français !

Le nombre de sociétés proposant un Plan d’Epargne Salariale atteint les 190 000 : soit une hausse de 15% par rapport à fin 2006.

En revanche, en étudiant la taille des entreprises, on s’aperçoit que plus de 2/3 des salariés sont employés dans des entreprises de plus de 500 personnes. Ce qui incite l’AFG à estimer que seules des mesures incitatives fiscales fortes en faveur de l’intéressement pourraient concourir à réduire l’écart en termes de taux d’équipement entre salariés des grandes entreprises et ceux des PME.

En France, un organisme fédère les 2,5 / 3 millions d’actionnaires salariés (hors salariés en direct dans les plans) : la Fédération Française des Associations d’Actionnaires Salariés et d’Anciens Salariés (FAS).

Cette dernière rassemble les associations qui se sont créées au sein des entreprises depuis maintenant 20 ans. Ces dernières jouent un rôle majeur dans l’accompagnement du développement économique et social par l’adhésion des salariés aux projets d’entreprise.

Voici ses derniers chiffres :

◆ Croissance en volume
L’actionnariat salarié en France ne cesse de croître en volume d’année en année. En 8 ans, les encours ont été multipliés par plus de 4, comme l’a révélé la dernière enquête de l’AFG.

◆ Décroissance récente en pourcentage de capital
En revanche, les fusions-acquisitions avec des sociétés étrangères, moins bien pourvues en actionnariat salarié, font baisser le pourcentage de capital détenu par les salariés des entreprises du SBF 250.

C’est ainsi que l’indice Euronext FAS IAS, rassemblant les entreprises du SBF 250 dont plus de 3% du capital appartient aux actionnaires salariés, a vu le nombre de celles-ci passer de 29 en 1999 à 39 en 2004, puis retomber à 29 aujourd’hui.

◆ Zoom actionnariat salarié dans les entreprises (juillet 2007)

SBF 250
Nombre d’entreprises ayant de l’actionnariat salarié (AS) : 145
60 avec AS > 2% du capital

CAC 40
Nombre d’entreprises ayant de l’actionnariat salarié (AS) : 37
15 avec AS > 3% du capital

◆ Les avoirs moyens des actionnaires salariés français
Au-delà de la simple arithmétique obtenue à partir des chiffres ci-dessus, on peut noter le remarquable capital qu’ont amassé les salariés des entreprises dont l’actionnariat salarié a plus de 20 ans.

◆ Actionnariat salarié en Europe ?
Les premiers résultats de l’étude conjointe FAS / Euronext de création d’un indice européen, portant sur 600 entreprises les plus capitalisées et 18 pays, montrent qu’en dehors de la France, les entreprises présentent des taux d’actionnariat salarié bien plus faibles.

La règle des 3% utilisée pour l’indice Euronext FAS IAS pourrait donc être remise en cause. La 1ère étape de l’étude, présentée lors du Salon ACTIONARIA 2007, a porté sur les 164 plus grosses capitalisations de 8 pays. Elle a fait ressortir la grande diversité législative et fiscale des pays de l’Europe. 38% d’entre elles ont de l’actionnariat salarié mais seulement 12% atteignent un pourcentage de 3%.


➜ Débuter ou se perfectionner avec l’Ecole de la Bourse

◆ Une formidable palette de formation
Depuis 10 ans déjà, l’Ecole de la Bourse, numéro 1 de la formation boursière et financière dans l’Hexagone, participe activement au développement de la culture boursière des Français.

Pour les sociétés cotées : elle façonne sur mesure des stages de formation destinés à leurs actionnaires individuels, leurs salariés ou des membres de conseil de surveillance des fonds d’épargne salariale.

Pour le grand public : elle anime des sessions d’initiation à la journée pour faire découvrir les rudiments de la Bourse, le vocabulaire spécifique, les règles de fonctionnement des marchés boursiers…

◆ 6 règles d’or pour bien faire ses premiers pas en bourse

• Bien définir ses objectifs d’investissement

• Se former pour savoir formuler ses projets d’épargne
et savoir appréhender le niveau de risque des différents produits

• N’investir en bourse que sur du moyen ou long terme

• Diversifier son portefeuille boursier sur la durée

• Si on a peu de fonds à investir, opter pour des OPCVM ou des trackers

• Avant de choisir son placement boursier, bien réfléchir au temps
que l’on souhaite y consacrer !


◆ La gestion en temps de crise : les conseils de l’Ecole de la Bourse

En bourse, les phases de correction peuvent laisser de cuisants souvenirs. Mieux vaut savoir les détecter pour en profiter. Mais il faut surtout les accepter car à long terme elles sont compensées par d’autres périodes haussières.

Evidemment, les fortes baisses de ces derniers mois marquent les esprits des actionnaires individuels qui restent sous le coup des années noires du début de la décennie et qui sont prompts à oublier que leurs portefeuilles ont considérablement progressé depuis quatre ans. D’où la nécessité de rappeler quelques évidences.

Les leçons du passé
Il faut toujours replacer une baisse dans la durée et considérer les rendements sur le long terme. D’après une étude du London Business School, le rendement moyen des actions sur 12 grandes places internationales a été de 5,6 % par an (en net hors inflation) entre 1899 et 2000 contre 0,6 % pour les obligations et 2,5 % pour l’immobilier !
Les actions restent de loin le meilleur placement. Plus la durée est longue, moins il y a de volatilité et le risque de perte diminue (moins de performances négatives). A partir de 15/20 ans, l’investisseur sort toujours gagnant.

Ne céder pas à la panique
Le pessimisme est toujours mauvais conseiller. Tout comme l'euphorie d'ailleurs. Il est souvent préférable d'acheter au son du canon et de vendre au son du violon, comme le rappelle le fameux adage boursier et non l'inverse.

Le cycle du marché et des émotions

Au fur et à mesure que les marchés d’action montent, l’optimisme se renforce, la tolérance pour le risque grandit et on regrette de ne pas avoir investi.
Lorsque le marché baisse, c’est le comportement inverse qui est à l’œuvre : l’appréhension monte et on regrette d’avoir trop investi.

Comment choisir

• Privilégier les valeurs à forte liquidité

• Ne pas se précipiter sur les valeurs défensives, observer la réalité de leur caractère défensif par rapport à la situation.

• Ne pas acheter immédiatement les valeurs qui baissent le plus et ne pas faire de moyenne à la baisse ; une sous-performance durable peut entraîner vers une perte importante.

• S’obliger à investir de petites sommes systématiquement à date déterminée, sur des OPCVM ou des trackers, basés sur des indices de grandes capitalisations.


➜➜ Le coin des valeurs

➜ Foncières cotées : avantages de l’immobilier en Bourse à la loupe…

Comme l’a montré le fort engouement de ces dernières années, les Français aiment investir dans la pierre. Mais, très souvent, leur investissement est dédié à des usages personnels : maisons principales, résidences secondaires… Or, acheter des biens locatifs (bureaux, locaux d’activités, logements…) représente un bon placement, notamment via les foncières cotées.

Avec l’instauration en 2003 d’une fiscalité bien adaptée à leur activité, le régime SIIC (sociétés d’investissement immobilier cotées), les traditionnelles sociétés foncières cotées ont retrouvé tout leur dynamisme.

Les SIIC sont exonérées d’impôt sur les sociétés à condition de distribuer une part très importante de leurs bénéfices.

Leur métier consiste à acheter ou à construire des immeubles en vue de leur location. Après déduction des frais, elles reversent sous forme de dividendes 85 % les loyers encaissés et 50 % des plus-values réalisées à l’occasion des reventes.

En mariant la Bourse et l’immobilier, les actions de SIIC offrent à l’investisseur un double avantage :
• La consolidation de son patrimoine, du fait de la sécurité du titre (il est adossé à l’immobilier),
• Et une source de revenus conséquents, grâce au niveau élevé du rendement.

Dans l’optique d’une épargne de long terme, notamment en vue de la retraite, les actions de SIIC trouvent naturellement leur place dans un PEA (plan d’épargne en actions).

Pour en savoir davantage…

Côté professionnel :

Institut de l’Epargne Immobilière & Foncière (IEIF)
Organisme d’études & de recherche indépendant, réalisant des prévisions et des analyses sur les marchés et les investissements immobiliers en France & en Europe.

Côté grand public :
Consulter des sites à vocation pédagogique et informative comme www.pierrepapier.fr


➜ Cap vers les valeurs moyennes ?

Si les valeurs moyennes, les “midcaps” ont par définition des capitalisations boursières largement inférieures à celles du CAC 40 (moins de 1 milliard d’euros, selon la définition de NYSE Euronext), elles représentent aussi l’immense majorité des entreprises cotées : 80% de la cote à Paris.

Beauté, chimie, sport, santé, technologies… Elles sont présentes dans tous les secteurs d’activités. Loin de se cantonner au marché intérieur, elles sont généralement très actives à l’international et occupent souvent des positions de leadership sur leurs marchés grâce à leur forte capacité d’innovation.

Si la prudence est toujours de mise quant à la visibilité des marchés, les valeurs moyennes, aux cours actuellement peu chers, constituent peut-être des opportunités d’achat à étudier au cas par cas, en raison de leur forte capacité de rebond.

« Dans le contexte boursier actuel, il est vrai que les valeurs moyennes ont été davantage pénalisées par la chute des marchés, mais leur potentiel de hausse est aussi plus important en cas de reprise, commente Céline BOUQUEREL, directrice de Message d’Entreprise, spécialiste en stratégie de communication financière.

Une valeur moyenne peut voir son cours de bourse doubler en un an, ce qui est loin d’être habituel pour les grosses capitalisations !

D’un point de vue économique, les “midcaps” ont en moyenne une croissance supérieure à 10% et une structure financière saine avec un endettement modéré. Ces dernières années, elles ont fait des progrès considérables en termes de gouvernance et soutiennent sans complexe la comparaison avec les “blue chips” pour leur transparence financière, la qualité de leur communication et leurs efforts envers les actionnaires individuels.

La chute des cours ne reflète pas leur situation économique, avec des perspectives de résultats positifs et une moindre exposition aux risques de la crise financière. En général positionnées sur un seul secteur, elles permettent en outre à l’investisseur une bonne diversification de portefeuille. Un atout essentiel pour obtenir des résultats… »


➜➜ Carnet pratique édition 2008

◆ Quand ?

• Vendredi 21 & Samedi 22 novembre 2008

• De 9h30 à 19h00

◆ Où ?

• Palais des Congrès de Paris

• 2, place de la Porte Maillot - 75017 Paris


◆ Tarif ?

10 Euros pour les 2 jours


◆ Venir ?

RER ligne C, Station Neuilly - Porte Maillot - Palais des Congrès

Métr ligne 1 : Station Porte Maillot.

Autobus lignes 43, 73, 83, 244 et PC (petite ceinture)

Route accès direct par le Boulevard périphérique, sortie Porte Maillot

Parking 1 500 places au sous-sol du Palais des Congrès (accès piéton : niveau A)

Accueil au niveau 1 du Palais des Congrès (côté place Information de la Porte Maillot)

Club Presse situé à l’entrée du Salon

◆ Internet ?

Pour tout savoir : www.actionaria.com








Contact Presse :
Personne de contact pour les journalistes :
BURG Cathy
Attachée de presse
AGENCE CATHY BURG
01 46 03 55 01
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://


Ce communiqué a été diffusé par et sur Categorynet.com (http://www.categorynet.com).
Ce communiqué de presse porte la référence UD5LRZE7