Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

ENQUETE 2007 : Rivalis dévoile les attentes des petites entreprises et artisans

Premier réseau multiservices pour les petites entreprises et artisans, le Groupe Rivalis publie pour la deuxième année consécutive les résultats d'une enquête unique sur les attentes du monde de la petite entreprise. Elle a été menée sur le terrain par ses experts, auprès de leurs clients, artisans et petites entreprises de moins de 20 salariés.

Réalisée auprès d'un panel de plus de quatre cents artisans et responsables de TPE (Très Petites Entreprises - moins de 20 salariés), cette étude dresse le bilan de leurs besoins, de leurs carences, de l'évolution de leur métier, de leur activité, de leurs habitudes, de leurs attentes.

Elle dévoile leur opinion et leur ressenti sur des sujets qu'ils jugent importants : les formations qu'ils auraient aimé suivre, leur difficulté à trouver les bonnes compétences, leurs relations avec les banques, les moyens qu'ils mettent en oeuvre pour développer leur chiffre d'affaires, l'évolution de leurs habitudes depuis l'arrivée des nouvelles technologies. Seules deux régions de France ne sont pas représentées dans l'enquête 2007 : l'Auvergne et la Corse.

Parmi les sondés, 62% appartiennent au secteur du bâtiment (gros ouvre, second ouvre) contre 64% en 2006, 24% à celui de la production (fabrication, maintenance, réparation) contre 20% en 2006, 10% à celui des services (aux entreprises et à la personne) contre 6 % en 2006, et 4% au monde du commerce et de l'alimentation (contre 5% en 2006).

> LES ARTISANS SOUFFRENT ENCORE D'UN MANQUE DE FORMATION EN GESTION

86,4% (contre 89% en 2006) avouent que leur formation en gestion et en management est « inexistante » (pour 39,2%) ou « incomplète » (pour 47,2%). Malgré une légère baisse en 2007, le chiffre de 86,4% reste encore très élevé. 36% des sondés seulement ne sont titulaires que d'un CAP.

> UN CHIFFRE D'AFFAIRES ET DES MARGES EN HAUSSE

Près de 56% des sondés (contre 52,3% en 2006) affirment avoir un chiffre d'affaires en hausse et 45,5% montrent des marges bénéficiaires en hausse contre 41,6% en 2006.

Cette augmentation a une incidence directe sur la trésorerie qui est bonne pour 44,6% contre 39,1 en 2006.

> LES RAPPORTS AVEC LES BANQUES S'AMÉLIORENT

En 2006, 72% des sondés estimaient que les banques ne jouaient pas leur rôle de conseil et 56% que les gestionnaires de compte ne s'intéressaient pas du tout à leur activité. En 2007, la trésorerie des TPE et artisans s'étant améliorée, les rapports avec les banques sont moins mauvais. Ils ne sont plus que 62,1% à estimer que les banques ne jouent pas leur rôle de conseiller.

En revanche, ils sont encore 54,7% à estimer que les banques ne pas s'intéressent pas à l'activité de leur client. Enfin, il est toujours reproché aux banques de demander trop de garanties (pour 66,9% en 2007 contre 67% en 2006), ce qui freinerait les investissements.

> UN MORAL AU BEAU FIXE

88% des sondés sont optimistes pour l'avenir (contre 85% en 2006) et 77% affirment que leur situation ne s'est pas dégradée depuis un an (contre 69% en 2006).

Comme en 2006, ce sont les investissements professionnels qui restent une priorité (pour 35,4% d'entre eux), les véhicules (pour 26,3%) et le matériel informatique (pour 15%).

Il faut noter que la part d'autofinancement régresse chaque année. En 2007, 43% ont eu recours à des crédits bancaires et 22% à des crédits bail.

> L'UTILISATION D'INTERNET AUGMENTE DE 10 POINTS

Si le nombre de sondés qui se connectent à Internet entre une et plusieurs fois par jour est resté stable, le nombre d'entreprises connectées passe de 66 à 76%. Elles confirment avoir intégré cette technologie dans leur manière de travailler.

En revanche, ils sont à peine 39% (malgré une progression de 9 points) à disposer de leur propre site pour promouvoir leurs services.



RIVALIS : UN RESEAU DE CADRES ET DE GESTIONNAIRES :

Présent en France et maintenant en Suisse, le Groupe Rivalis est né en réaction contre l'absence de soutien apporté aux petites structures et aux artisans par les organismes économiques officiels.

Développé en réseau à partir de 1996 par un chef d'entreprise alsacien, Rivalis a pour vocation d'aider les petites entreprises, artisans et commerçants. Seul réseau présent sur le créneau de l'aide aux petites entreprises et aux artisans, il doit son succès au fait qu'il répond à un véritable besoin des petites structures.

Avant la création de ce concept (un logiciel de gestion et d'aide à la décision allié à des conseils prodigués par d'anciens chefs d'entreprise), les petites structures étaient dépourvues d'outils permettant d'optimiser leur gestion, leur rentabilité et leur développement. En prenant en charge la gestion de ces postes, Rivalis permet aux entrepreneurs de se concentrer sur l'exercice de leur métier.

Le système Rivalis consiste à faire assister les petits entrepreneurs par des gestionnaires. S'appuyant sur un logiciel de gestion et d'aide à la décision spécialement développé pour les Très Petites Entreprises (TPE), ils les conseillent et les orientent dans leurs choix, afin de planifier et optimiser leur développement.

Le Groupe Rivalis intègre à la fois d'anciens chefs d'entreprise et d'anciens cadres dirigeants spécialisés dans la gestion ou le commercial, qu'il forme à ses méthodes. Ces partenaires adhèrent au réseau tout en demeurant indépendants.

- Secteurs d'activité les plus représentés dans la clientèle de Rivalis : Automobile (garages, carrossiers, concessionnaires.) - BTP (gros oeuvre et second oeuvre) - Charpentiers - Serruriers - Aluminiers (portes-fenêtres) - Menuisiers - Entreprises de SAV - Entreprises de Rénovation.

CONTACT PRESSE :

Infinités Communication

Anne-Sophie CHATAIN Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Agnès HEUDRON : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél.: 01 30 80 09 09 - Fax : 01 30 80 09 29

www.infinites.fr

RIVALIS

11 boulevard du Champ de Mars - 68000 Colmar

Tél. : 03 89 41 00 52

www.rivalis.fr