Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

ILOG annonce ses résultats pour le deuxième trimestre de son exercice

http://www.ilog.fr/corporate/releases/fr/050125_q205_results.cfm

http://www.ilog.fr/corporate/releases/fr/050125_q205_results.cfm

ILOG annonce ses résultats pour le deuxième trimestre de son exercice

2004/2005

 

Les ventes de règles métier en croissance de 69% par rapport au premier trimestre de l'exercice précédent

 

PARIS, le 25 janvier 2005 - ILOG® (NASDAQ: ILOG; Euronext: ILO, ISIN:

FR0004042364) annonce aujourd'hui ses résultats pour le deuxième trimestre de son exercice 2004/2005, caractérisé par une croissance du chiffre d'affaires de 26% et une amélioration du résultat par action, comparé au deuxième trimestre de l'exercice précédent. Au cours du second trimestre clos le 31 décembre 2004, ILOG a réalisé un chiffre d'affaires de 32,2 millions de dollars et un résultat par action de 0,12 dollar comparé aux

25,6 millions de dollars de chiffre d'affaires et au résultat par action de

0,02 dollar du même trimestre de l'exercice précédent. « Le climat des investissements informatiques favorable à nos produits et l'accroissement de notre profitabilité sont des signes encourageants », a déclaré Pierre Haren, Président Directeur Général d'ILOG.

 

ILOG annonce également aujourd'hui une correction de ses résultats du premier trimestre de l'exercice 2004/2005, clos le 30 septembre 2004 et publiés le 26 octobre 2004. Cette correction fait suite à l'identification de factures pour un montant total de 529 000 dollars, relatives à des prestations externes de services, qui auraient dû mais n'ont pas été provisionnées dans les délais. Le chiffre d'affaires du premier trimestre de l'exercice 2004/2005 présenté n'est pas affecté par cette correction, mais le résultat net qui aurait dû être publié s'élève à 2,0 million de dollars au lieu de 2,5 millions de dollars et le bénéfice par action à 0,11 dollar au lieu de 0,14 dollar. Pour comparaison, lors du premier trimestre de l'exercice précédent, le résultat net était de 63 000 dollars et le résultat par action de 0,00 dollar. Des explications détaillées de cette révision sont disponibles dans l'annexe I. « Il est évident que nous prenons très au sérieux toute correction d'une publication financière », a déclaré Pierre Haren.

 

Commentant les résultats de ce trimestre, Pierre Haren a ajouté : « Nous avons réalisé à nouveau une bonne performance en Europe ce trimestre, avec 45% de croissance sur l'année à taux de change constant. Nous profitons d'une embellie du climat d'investissements informatiques dans cette région, où les technologies nouvelles comme les systèmes de gestion de règles métier (BRMS) bénéficient d'une demande de plus en plus forte. Aux Etats-Unis, notre croissance de 11% a été tirée par des ventes de licences pour des applications de taille moyenne. De manière générale, je suis très satisfait que nous ayons atteint une croissance à deux chiffres sur chacune de nos trois lignes de produits. »

 

Les ventes de licences de BRMS ILOG ont augmenté de 11% comparé au même trimestre de l'exercice précédent. Cette croissance a été principalement le fruit des ventes en Europe, où la taille des contrats a augmenté, comme l'illustre le nombre de contrats supérieurs à 200 000 dollars qui a doublé par rapport au deuxième trimestre de l'exercice 2003/2004. L'attrait croissant des solutions de BRMS en Europe a été confirmé par les résultats d'une récente enquête sur le marché des BRMS réalisée auprès de décideurs informatiques européens et conduite par IDC. Cette enquête révèle que la demande en matière d'automatisation des décisions au sein des applications et des processus est jugée « extrêmement importante ».

 

ILOG continue d'investir dans sa gamme de produits BRMS afin de maintenir son avance technologique. La Société a récemment lancé Rules for .NET qui est le premier BRMS à exploiter la plate-forme Microsoft .NET en offrant notamment l'intégration avec les outils de développement Microsoft Office® et Microsoft Visual Studio® .NET, et avec les services collaboratifs Microsoft SharePoint®. De plus, la dernière version du produit de BRMS vedette d'ILOG, ILOG JRules 5.0, sera annoncée demain.

 

Le chiffre d'affaires des ventes de licences de visualisation a augmenté de 43% par rapport au deuxième trimestre de l'exercice précédent, en partie dû à la bonne performance de la division commerciale ILOG Direct, et aux royalties versées par un équipementier de télécommunications européen. Les ventes de licences d'optimisation ont crû de 20% d'une année sur l'autre, alimentées par le versement de redevances de la part de SAP et par un large intérêt, à travers toutes les régions géographiques et tous les secteurs d'activité, pour les produits d'optimisation d'ILOG.

 

Les activités de conseil ont, dans leur ensemble, également fortement contribué aux résultats positifs de ce trimestre avec une croissance de 32%. « Avec le recrutement de 10 nouvelles personnes, nous commençons le nouveau trimestre avec une équipe renforcée de consultants qui est ainsi bien positionnée pour continuer à exploiter la demande pour nos prestations de conseil, en particulier pour la méthodologie de règles métier destinée aux applications métier », déclare Pierre Haren.

 

ILOG a également investi récemment dans un progiciel développé conjointement avec un utilisateur ainsi qu'un partenaire, qui propose une optimisation en temps réel des usines de semi-conducteurs. La société est optimiste quant à ce produit qui devrait constituer une nouvelle source de revenus en 2005.

 

Prévisions

Le bon niveau d'affaires en cours de négociation combiné au contexte favorable d'investissements informatiques dans les produits ILOG sont autant de signes encourageants pour la Société qui débute le troisième trimestre de son exercice. Par conséquent, la direction d'ILOG prévoit un chiffre d'affaires compris entre 30 et 33 millions de dollars et un résultat par action entre 0,00 et 0,11 dollar, comparé aux 28,3 millions de dollars de chiffre d'affaires et au résultat par action de 0,06 dollar du troisième trimestre de l'exercice 2003/2004.

 

Conférence téléphonique

L'équipe de direction d'ILOG tiendra aujourd'hui une conférence à 16 heures pour commenter le contenu de ce communiqué. Pour écouter ou participer à la conférence, inscrivez-vous sur notre site http://www.ilog.fr/corporate/investor/ et utilisez le lien WebCast ou contactez Cubitt Consulting. Un enregistrement de la conférence sera ensuite disponible.

 

A propos d'ILOG

ILOG fournit à ses clients des logiciels et services qui leur permettent de prendre de meilleures décisions plus rapidement et de gérer le changement et la complexité de leur environnement. Plus de 2 000 grandes entreprises et plus de 400 éditeurs de logiciels de premier plan s'appuient sur les systèmes de gestion de règles métier (BRMS) et les composants logiciels d'optimisation et de visualisation d'ILOG pour accélérer leur retour sur investissement, créer les produits et services de demain, et renforcer leur avantage concurrentiel. Premier éditeur mondial de BRMS, ILOG a été créée en 1987 et emploie plus de 600 personnes dans le monde. Pour plus de détails, consultez le site www.ilog.fr

www.ilog.fr

 

Forward-Looking Information

Cette annonce contient des informations "forward-looking" selon la terminologie de la législation américaine concernant les valeurs mobilières et comporte des risques et incertitudes pouvant modifier de manière conséquente les résultats réels par rapport à ceux qui pourraient être inférés des informations de prospective. Ces risques et incertitudes potentiels incluent, entre autres, le fait que nos processus de contrôle interne du reporting financier et nos efforts pour améliorer ces mêmes processus n'excluent pas toute erreur comptable ou irrégularité dans le futur, notre perception d'une croissance tirée par notre offre BRMS ainsi que notre capacité à exploiter la vague du BPM et le succès futur de notre BRMS, les conditions économiques actuelles, l'évolution, la croissance et la rentabilité du marché des services financiers, celui de l'administration, de la gestion de la chaîne logistique, des télécommunications, de la gestion des processus métier et des autres marchés du logiciel, la réussite de la politique commerciale envers les ISV et les clients finaux, la stratégie de croissance du chiffre d'affaires de la Société portant sur un progiciel développé conjointement avec un utilisateur ainsi qu'un partenaire pour les usines de semi-conducteurs et d'autres produits verticaux destinés à la gestion de la chaîne logistique, les risques économiques, politiques et de taux de change liés aux opérations européennes, américaines et asiatiques, ainsi que l'échéancier et la saisonnalité des paiements de certains gros contrats. Parmi d'autres risques figurent les risques et incertitudes mentionnés sous la rubrique "Facteurs de risques" dans le document de référence de la société relative à l'exercice clos le 30 juin 2004, qui est enregistré auprès de l'Autorité des marchés financiers.

 

 

 

 

Présentation des principaux éléments financiers du trimestre clos le 31 décembre 2004

 

Chiffre d'affaires et marge brute

Le chiffre d'affaires du trimestre a progressé de 26%, passant à 32,2 millions de dollars contre 25,6 millions de dollars pour le même trimestre de l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires exprimé à taux de change constant a progressé de 21%.

 

La croissance en Amérique du Nord provient principalement de l'augmentation des ventes de prestations de maintenance, combinée à une légère hausse des ventes de licences et de prestations de conseil dans les secteurs de l'industrie et des télécommunications. Le chiffre d'affaires en Amérique de Nord inclut le récent règlement à l'amiable du litige avec la société Aspen Technologies Inc, représentant le paiement de leur obligation contractuelle pour un montant de 825 000 dollars. Le chiffre d'affaires en Europe a augmenté de 59%, ou de 45% exprimé à taux de change constant.

 

Les ventes de licences ont augmenté de 22% par rapport au même trimestre de l'année précédente, passant à 17,9 contre 14,7 millions de dollars. Cette croissance des ventes de licences est le résultat d'une croissance combinée à deux chiffres des trois lignes de produits, avec une augmentation de 11% de la ligne de produits des règles métier par rapport au même trimestre de l'année précédente, représentant 39% des ventes de licences du trimestre.

Les ventes de produits d'optimisation et de visualisation ont augmenté respectivement de 20% et 43%, représentant 33% et 28% des ventes de licences du trimestre. Le chiffre d'affaires réalisé avec les ISV durant le trimestre a représenté près de 33% du chiffre d'affaires licences, contre 36% le même trimestre de l'exercice précédent.

 

Le chiffre d'affaires relatif aux prestations de maintenance a augmenté de 30%, du fait de l'augmentation de la base installée de clients ILOG.

L'augmentation de 32% des ventes de prestations de conseil et de formation est le résultat de l'accroissement de l'activité de conseil, plus particulièrement en Europe ce trimestre. La marge sur les activités de conseil et de formation a diminué, passant de 20% à 17%, en raison des recrutements effectués afin de renforcer les équipes de conseil. Ce dernier facteur explique en grande partie la baisse de la marge brute qui passe de 82% à 81% ce trimestre.

 

Dépenses opérationnelles

 

L'augmentation de 16% des dépenses opérationnelles par rapport au même trimestre de l'année précédente est principalement due au renforcement de l'euro par rapport au dollar, environ 55% des dépenses de la Société étant libellées en euros. Durant le trimestre, le taux de change moyen de l'euro face au dollar était de 9% supérieur à celui du même trimestre de l'exercice précédent. En outre, les effectifs d'ILOG se sont renforcés, et l'augmentation annuelle des salaires a contribué à cette augmentation. Au

31 décembre 2004, le nombre total de salariés s'élevait à 636 personnes contre 610 l'année précédente.

Les frais marketing et commerciaux ont augmenté de 11% par rapport au même trimestre de l'année précédente suite au renforcement de l'euro et à certaines commissions versées à des apporteurs d'affaires ce trimestre. La Société a également augmenté ses dépenses de recherche et développement de 24% suite au recrutement de nouveaux employés et à l'effet de change. Pour les mêmes raisons, les dépenses générales et administratives ont augmenté de 21% sur le trimestre par rapport au trimestre de l'exercice précédent.

 

Impôts

 

La charge d'impôt sur le trimestre est de 0,3 million de dollars comparé à

0,2 million l'année précédente. Cette charge est principalement liée à la profitabilité des activités de la société en Europe et en Asie.

 

 

 

 

Présentation des principaux éléments financiers du semestre clos le 31 décembre 2004

 

Chiffre d'affaires et marge brute

Le chiffre d'affaires du semestre a progressé de 27%, passant à 61,3 millions de dollars contre 48,2 millions de dollars pour le même semestre de l'année précédente. Le chiffre d'affaires exprimé à taux de change constant a progressé de 23%.

 

La croissance en Amérique du Nord provient principalement de l'augmentation des ventes de licences et de prestations de conseil correspondant à de nouveaux projets, ainsi que des ventes de prestations de maintenance. Le chiffre d'affaires en Europe a augmenté de manière significative de 47%, ou de 35% exprimé à taux de change constant.

 

Les ventes de licences ont augmenté de 23% par rapport au même semestre de l'année précédente, passant à 34,0 millions de dollars contre 27,5 millions de dollars, profitant d'une croissance des ventes de licences des produits de règles métier de 38% et d'une croissance des lignes de produits d'optimisation et de visualisation atteignant respectivement 10% et 21%..

 

Le chiffre d'affaires relatif aux prestations de maintenance a augmenté de 31%, passant à 16,7 contre 12,8 millions de dollars, du fait de l'augmentation de la base installée de clients ILOG. Les ventes de prestations de conseil et de formation ont augmenté de 34%, passant à 10,6 millions contre 8,0 millions de dollars, profitant des bonnes performances réalisées aux Etats-Unis le premier trimestre, et en Europe le second. La marge des prestations de services a diminué de 19% à 18% suite à l'embauche de nouveaux consultants. La marge brute du semestre est restée stable à 82% par rapport à la même période de l'année précédente.

 

Dépenses opérationnelles

 

Les dépenses opérationnelles ont augmenté de 17% par rapport à l'année précédente principalement suite au renforcement de 9% de l'euro par rapport au dollar, plus de 55% des dépenses de la Société étant libellées en euros.

Durant le semestre, la Société a légèrement augmenté ses effectifs et a procédé à l'augmentation annuelle des salaires. Les frais marketing et commerciaux ont augmenté de 10% par rapport au même semestre de l'année précédente, en raison des facteurs cités ci-dessus. Les dépenses de recherche et développement ainsi que les dépenses générales et administratives ont augmenté respectivement de 26% et 32% en raison de ces mêmes facteurs, et des dépenses additionnelles de sous-traitance et d'honoraires nécessaires à ces activités.

 

Impôts

 

Durant le semestre la charge d'impôt s'est élevée à 0,6 million de dollars comparés à 0,4 million l'année précédente. Cette charge est principalement liée à la profitabilité des activités de la société en Allemagne et en Asie.

 

Bilan et flux de trésorerie

 

Les disponibilités et les valeurs mobilières de placement s'élèvent à 54,7 millions de dollars au 31 décembre 2004 contre 52,2 millions de dollars au 30 juin 2004, principalement grâce à l'impact de la conversion en dollar des disponibilités détenues majoritairement en euros. Les disponibilités ont également bénéficié de l'émission d'actions pour 1,5 millions de dollars dans le cadre des plans d'épargne entreprise et de la levée d'options de souscriptions d'actions. 3,4 millions de dollars ont été investis, principalement pour l'acquisition de JLoox effectuée lors du premier trimestre de l'exercice 2004/2005, mais aussi pour l'acquisition de licences de logiciels et enfin pour une prise de participation mineure dans une entreprise éditrice de logiciels. L'acquisition de JLoox est temporairement comptabilisée en écart d'acquisition dans l'attente d'une allocation définitive des actifs et passifs acquis. Le délai de recouvrement des comptes clients est passé à 83 jours au 31 décembre 2004, contre 82 jours au 30 juin 2004 et 92 jours au 30 septembre 2004, grâce à des efforts continus de relance des clients et à un contrôle systématique de la solvabilité des clients.

 

Les capitaux propres sont passés de 49,7 millions de dollars au 30 juin

2004 à 60,9 millions de dollars au 31 décembre 2004, reflétant le bénéfice de la période, l'impact d'un euro renforcé sur les écarts de change cumulés et les augmentations de capital liées à l'achat d'actions dans le cadre des plans d'épargne entreprise et à la levée d'options de souscription d'actions précédemment accordées. Au 31 décembre 2004, la Société a émis 17

811 925 actions contre 17 625 699 au 30 juin 2004 du fait principalement de l'émission de plus de 80 000 actions ordinaires dans le cadre des plans d'épargne entreprise, et de l'exercice de 100 000 options de souscription d'actions précédemment accordées aux salariés.

 

Principes comptables

 

Les états financiers de la société en U.S. dollar sont établis en conformité avec les principes comptables généralement admis aux Etats-Unis (U.S. GAAP). Les chiffres présentés en euros sont établis en conformité avec les principes comptables généralement admis en France.

 

L'expression « à taux de change constant » utilisée ci-dessus signifie que les résultats de la période pour les sociétés du groupe utilisant des devises autres que le dollar ont été convertis en utilisant les taux de change de la période précédente. Cette information est donnée afin d'appréhender les performances de la Société sans prendre en compte l'impact des fluctuations des taux de change.

 

communiqué de presse pour les actionnaires anglophones Une version complète du communiqué de presse des résultats corrigés du premier trimestre de l'exercice 2004/2005 ainsi que ce communiqué de presse sont disponibles en version anglaise.

 

ILOG est une marque déposée d'ILOG. JLoox est une marque protégée et déposée par ILOG. Tous les autres produits et noms de sociétés cités sont des marques commerciales ou des marques déposées par leurs sociétés respectives.

 

 

ANNEXE I

 

Correction des résultats du premier trimestre Lors de la préparation des états financiers du second trimestre de son exercice 2004/2005, ILOG a identifié des factures pour un montant total de

529 000 dollars, relatives à des prestations externes de services, qui auraient dû mais n'ont pas été provisionnées dans le « Coût des ventes ?

Services » du premier trimestre de l'exercice 2004/2005, clos le 30 septembre 2004. ILOG pense que cette erreur est survenue du fait de l'accroissement de l'activité de conseil ces derniers trimestres et du retard pris dans la mise en place de processus comptables adéquats pour prendre en compte cet accroissement du recours à des prestataires externes pour la réalisation de ces services. ILOG estime que les comptes de la période concernée ne comportent aucune autre erreur.

 

Les résultats du premier trimestre 2004/2005, soumis à l'examen du comité d'audit et du conseil d'administration, ont fait l'objet d'un communiqué de presse le 26 octobre 2004. Ce communiqué a fait l'objet d'un communiqué rectificatif présentant des résultats corrigés, disponible sur le site internet de la société et transmis aujourd'hui à l'AMF. De ce fait, les résultats du premier trimestre de l'exercice 2004/2005 fournis par ILOG avant la publication de ce communiqué de presse doivent être ignorés.

 

La Société estime avoir pris les mesures appropriées pour corriger ses processus de contrôle interne quant à l'identification et la comptabilisation aux périodes adéquates des charges de sous-traitance. Plus généralement, la Société est également en train de documenter ses processus de clôture comptable et d'établissement des états financiers pour mettre en place de nouvelles procédures et des contrôles complémentaires relatifs à la comptabilisation des activités de conseil, qui ont connu une forte croissance lors des trimestres précédents. Ce travail, qui s'inscrit dans la continuité, vise à améliorer la fiabilité des informations financières.

|------+------+------+------+------+------+------+------+------+------+------+------+------+------+------>

| | | | | | | | | | | | | | | |

|------+------+------+------+------+------+------+------+------+------+------+------+------+------+------>

>----------------------------------------------------------------|

| |

|http://www.ilog.fr/corporate/releases/fr/050125_q205_results.cfm|

| |

| |

| |

>----------------------------------------------------------------|

 

 

Eric Chauvelot - Rumeur Publique

LD : 01 55 74 52 14 Mobile : 06 80 58 38 48 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.rp-net.com

http://www.rp-net.com

2 rue René Bazin - 75016 Paris