Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Commissaires aux comptes en Ardèche, dans le Gard et le Vaucluse - Seize nouveaux

En prêtant serment devant la Cour d’Appel de Nîmes, seize nouveaux commissaires aux comptes de la région viennent "d’entrer en résistance". Ils doivent en effet résister dorénavant aux pressions de toute nature
et préserver leur indépendance d’acteurs de l’ordre public et économique.

Cette exigence professionnelle leur a été répétée avec insistance à la fois par le Premier Président de la Cour d’Appel, Jean-Pierre Goudon, le Procureur Général, Jacques Fayen, et le Président de la CRCC (Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes), Jean Dreveton. C’est tout d’abord le Procureur Général qui a rappelé aux nouveaux commissaires aux comptes le cœur de leur mission. «Vous devez vérifier les documents comptables des entreprises et vous avez le devoir de révéler au Procureur de la République les faits délictueux dont vous avez connaissance».

«Le paradoxe, a ajouté Jacques Fayen, c’est que vous êtes rémunérés par ceux-là même que vous êtes chargés de contrôler. Mais, c’est toute la beauté de votre mission de savoir sortir du lien contractuel pour demeurer des auditeurs indépendants et dire la vérité sur l’entreprise contrôlée. Pour y parvenir, il vous faut donc une éthique et une déontologie sans faille, mais aussi une grande compétence technique».

«Notre seul devoir est l’excellence»

Après avoir donné lecture du serment —"Je jure d'exercer ma profession avec honneur, probité et indépendance, de respecter et de faire respecter les lois"— le Premier Président de la Cour d’Appel s’est également adressé aux nouveaux commissaires aux comptes. «Vous rejoignez une profession en plein essor par le nombre et l’étendue de ses missions de plus en plus complexes, a notamment estimé Jean-Pierre Goudon. Vous serez un maillon essentiel pour toutes les entreprises et certaines associations. Ces enjeux vous placent au cœur des préoccupations économiques».

Par la suite, le Président de la CRCC a prodigué lui aussi ses recommandations à ses nouveaux confrères. «C’est un métier difficile qui vous amènera à subir des pressions de la part des sociétés auditées car l’opinion que vous émettrez sera fondamentale pour elles, a prévenu Jean Dreveton. Il vous faudra alors résister. L’indépendance est en effet la clé de voûte de notre exercice professionnel. Nous ne pouvons nous satisfaire de la médiocrité, notre seul devoir étant l’excellence».

Dans une atmosphère baignée d’émotion et de solennité, de nombreuses personnalités du monde juridique et économique assistaient à cette prestation de serment. On notait bien sûr aussi la présence de commissaires aux comptes de l’Ardèche, du Gard, de la Lozère et du Vaucluse, les quatre départements du ressort de la Compagnie régionale de Nîmes.

8 Vauclusiens, 7 Gardois et 1 Ardéchois

Voici les noms et villes d’exercice des seize commissaires aux comptes qui viennent de prêter serment.

Nicolas Atger, Nîmes (30)
Christian Blitte, Bagnols-sur-Cèze (30)
Sandrine Brunet, Montfavet (84)
Thomas Descamps, Nîmes (30)
Anne Dideron-Planes, Nîmes (30)
Fabien Fargier, Pont d’Aubenas (07)
Sébastien de Labrusse, Lédenon (30)
Aurore Mallet, Avignon (84)
Nathalie Moreau, Montfavet (84)
Françoise Picca, L’Isle-sur-Sorgue (84)
Gilles-Julien Rivière, Alès (30)
Michel de Saint-Auban, Avignon (84)
Jean-Bernard Sentucq, Bagnols-sur-Cèze (30)
Sandrine Staiano Ribeiro, Le Pontet (84)
Cédric Verborg, Avignon (84)
Frédéric Zarka, Cavaillon (84)