Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Gaz de France Très forte progression du chiffre d’affaires du 1er semestre 2006 : + 37 %

Très forte progression du chiffre d’affaires du 1er semestre 2006 : + 37 %
11 août 2006

Paris, le 11 août 2006 – Le Groupe Gaz de France a réalisé un chiffre d'affaires consolidé pour le deuxième trimestre 2006 de 5 097 millions d'euros, en hausse de 34 % (+ 27 % à périmètre comparable) par rapport à la même période en 2005.

Au 30 juin 2006, le chiffre d'affaires du Groupe pour le semestre ressort ainsi à 15 233 millions d'euros, en progression de 37 % (+ 30 % à périmètre comparable) par rapport aux six premiers mois de l'exercice 2005.

 

La forte hausse du chiffre d'affaires au deuxième trimestre 2006, par rapport à la même période en 2005, provient de la contribution des segments Achat-Vente d'Energie et Transport Distribution International, ainsi que de celle du segment Exploration-Production qui bénéficie pleinement de la hausse des prix de l'énergie et d'une augmentation des volumes vendus.

Ces mêmes facteurs positifs expliquent la progression du chiffre d'affaires, sur une base semestrielle.

 

Gaz de France poursuit son développement en Europe. En croissance de près de 57 % pour le semestre, le chiffre d'affaires de l'ensemble des activités du Groupe à l'international atteint 5 714 millions d'euros et représente près de 38 % du chiffre d'affaires du Groupe au 30 juin 2006.

Chiffre d'affaires par pôle/segment millions d'euros

 
    

S1-05
    

S1-06
    

Var. %
Pôle Fourniture Energie & Services     

    

    

Exploration - Production
    

526
    

905
    

72 %

Achat - Vente d'Energie
    

8 786
    

11 591
    

32 %

Services
    

957
    

1 096
    

19 %

Pôle Infrastructures
            

Transport - Stockage France
    

1 046
    

1 097
    

5 %

Distribution France
    

1 636
    

1 672
    

2 %

Transport Distribution International
    

868
    

2 003
    

131 %

Eliminations intra groupe et autres
    

- 2 730
    

- 3 131
    

Total Groupe
    

11 089
    

15 233
    

37 %

Faits marquants du trimestre

    * Hausse des tarifs de distribution publique de 5,8 % le 1er mai 2006 (segment Achat - Vente d'Energie).
    * Présentation, le 4 mai 2006 du calendrier du projet de fusion entre Gaz de France et Suez et des synergies revues à la hausse (1,1 milliard d'euros de synergies opérationnelles par an et un potentiel d'optimisation financière et fiscale).
    * Accélération du développement de Gaz de France en Italie, par la création annoncée le 19 juin 2006, avec Camfin, d'une société commune dans le gaz naturel. Cette société comptera plus de 800 000 clients.

 

Evénements récents et perspectives

    * Cession, le 19 juillet 2006, de la participation de 17,5 % de Gaz de France dans la joint venture kazakhe KazGerMunai LLP (KGM), à la compagnie pétrolière nationale kazakhe KazMunaiGas JSC, pour un montant de 350 millions de dollars.
    * Acquisition, auprès de Wintershall, d'une participation de 13,5 % dans le bloc off-shore numéro 8 en Mauritanie, pays avec lequel Gaz de France a signé un protocole d'accord, le 12 juillet 2006, mettant en place une collaboration importante et large dans le domaine de l'énergie.


Analyse du chiffre d'affaires du deuxième trimestre par pôle

Fourniture d'Energie et de Services

Le pôle Fourniture d'Energie et de Services intègre les activités d'exploration et de production, d'achat et de vente d'énergie, ainsi que les services associés à la fourniture d'énergie.

 

Exploration - Production

 

Le chiffre d'affaires de l'activité Exploration - Production a augmenté de 57 %, au cours du deuxième trimestre 2006, à 428 millions d'euros, contre 273 millions pour la même période en 2005.

Cette progression résulte à la fois de la hausse des cours des hydrocarbures (produits pétroliers /gaz) et de celle de la production consolidée du Groupe qui augmente de près de 9 % au cours du deuxième trimestre 2006, par rapport à la même période de 2005 (soit 10,1 Mbep contre 9,3 Mbep, hors mises en équivalence). En prenant en compte la part de Gaz de France dans le champ Elgin-Franklin (filiale Efog mise en équivalence) la production du groupe atteint 12 Mbep.

 

Achat - Vente d'Energie

 

Le chiffre d'affaires de l'activité Achat - Vente d'Energie progresse de 30 % au deuxième trimestre 2006, par rapport à la même période en 2005, à 3 675 millions d'euros contre 2 824 millions d'euros. Cette progression s'explique essentiellement par la hausse des prix de l'énergie.

 

Ventes de gaz naturel

En France, en dépit de conditions climatiques plus clémentes, les volumes de gaz naturel vendus aux clients particuliers progressent : + 0,9 TWh lors du deuxième trimestre 2006, par rapport à la même période en 2005, pour un total de 17,9 TWh.

Les tarifs de distribution publique ont augmenté de 5,8 % au 1er mai 2006, permettant de répercuter partiellement l'augmentation des coûts supportés par Gaz de France, notamment ceux d'approvisionnement en gaz naturel auprès des fournisseurs internationaux. Pour rappel, ces tarifs ne concernent que les particuliers et les professionnels n'ayant pas exercé leur éligibilité, et raccordés au réseau de distribution. Ces tarifs s'appliquent donc à un tiers environ des volumes annuels de gaz naturel vendus par le Groupe.

Par ailleurs, les ventes de gaz naturel à la clientèle d'affaires et aux grands clients industriels et commerciaux s'élèvent à 47,8 TWh, en baisse de 5,1 TWh par rapport au deuxième trimestre 2005.

En Europe, le développement commercial s'est poursuivi au cours de la période, avec une hausse des volumes vendus de 3,8 TWh, essentiellement en Allemagne et en Italie.

Au total, les volumes vendus sont stables grâce aux bonnes performances enregistrées d'une part à l'étranger, d'autre part auprès des clients particuliers en France.

 

Ventes d'électricité

En France, le volume des ventes d'électricité augmente de près de 13 % par rapport au deuxième trimestre 2005, pour atteindre 1,4 TWh.

Porté par la forte hausse des prix sur le marché britannique, le chiffre d'affaires électricité au Royaume-Uni a progressé de près de 19 %, au deuxième trimestre 2006.

 

Le chiffre d'affaires de l'activité Services s'établit sur le trimestre à 454 millions d'euros, contre 416 millions d'euros pour le trimestre comparable de 2005, soit une progression de 9,1 %. A périmètre comparable, la progression de l'activité est de 6 % et reflète principalement la croissance interne de cette activité.

 

Infrastructures

Ce pôle regroupe les activités de gestion des infrastructures de transport, de stockage et de distribution en France et à l'international.

 

Transport Stockage France

 

Le chiffre d'affaires de l'activité Transport Stockage France s'établit sur la période à 560 millions d'euros contre 526 millions pour le deuxième trimestre 2005, en progression de 6,5 %. L'augmentation des capacités souscrites sur le réseau de transport et de stockage, ainsi que l'augmentation des quantités de gaz naturel déchargées dans les terminaux méthaniers expliquent cette progression.

 

Distribution France

 

Le chiffre d'affaires de l'activité Distribution France s'établit à 561 millions d'euros, en baisse de 6,5 % par rapport au deuxième trimestre 2005. Outre l'effet de reclassements comptables internes, cette variation s'explique par une légère diminution des volumes acheminés (- 1,5 %), du fait d'un climat plus clément au cours de ce trimestre.

 

Transport Distribution International

 

Le chiffre d'affaires de l'activité Transport Distribution International a plus que doublé relativement au second trimestre 2005 (+ 149 %), pour s'établir à 638 millions d'euros au cours du deuxième trimestre 2006, contre 256 millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent. L'activité a bénéficié de l'effet de la consolidation des activités de Distrigaz Sud en Roumanie et de SPE (Société de Production Electrique) en Belgique.

A périmètre comparable, la croissance est de 46 %.

 

 

 

 

 

Le chiffre d'affaires de ce trimestre reflète la saisonnalité habituelle de l'activité du Groupe, qui se traduit, du fait de l'effet climat sur la fourniture d'énergie, par des ventes sensiblement moins importantes au deuxième trimestre qu'au premier. Cet effet saisonnalité se retrouve également au niveau des semestres, l'activité du premier semestre étant structurellement plus importante que celle du second.

 

Gaz de France rappelle, qu'à l'occasion de la publication de ses résultats annuels 2005, il s'est fixé comme objectifs financiers pour l'année 2006 une croissance de l'Excédent Brut Opérationnel supérieure à 12 %, ainsi qu'un résultat net supérieur à 2 milliards d'euros.

Prochaines informations

Résultats du premier semestre 2006 : 12 septembre

 

Contact Presse :

Pénélope LINAGE
Tél : 01 47 54 30 17
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Informations générales:

Gaz de France

Le Groupe Gaz de France est un acteur majeur de l'énergie en Europe. Numéro 1 européen de la distribution de gaz naturel, Gaz de France emploie environ 53 000 collaborateurs et a réalisé, en 2005, un chiffre d'affaires de 22,4 milliards d'euros et un résultat net de 1,743 milliard d'euros. Le Groupe dispose d'un portefeuille de 13,8 millions de clients, dont 11,1 millions en France. Coté à la Bourse de Paris en juillet 2005, Gaz de France a intégré l'indice CAC 40 et le DOW JONES STOXX 600 dès septembre 2005.

Déclarations prospectives :

"Les objectifs résumés ci-dessus sont fondés sur des données, hypothèses et estimations considérées comme raisonnables par Gaz de France. Ces données, hypothèses et estimations sont susceptibles d'évoluer ou d'être modifiées en raison des incertitudes liées notamment à l'environnement économique, financier, concurrentiel, réglementaire et climatique. En outre, la matérialisation de certains risques décrits au chapitre 4 du document de référence enregistré par l'Autorité des marchés financiers sous le numéro R.06-050 le 5 mai 2006 (ci-après, le “Document de Référence”) aurait un impact sur les activités du Groupe et sa capacité à réaliser ses objectifs. Par ailleurs, la réalisation des objectifs suppose le succès de la stratégie commerciale présentée au paragraphe 6.1.2. du Document de Référence. Gaz de France ne prend donc aucun engagement ni ne donne aucune garantie sur la réalisation des objectifs et ne s'engage pas à publier ou communiquer d'éventuels rectificatifs ou mises à jour de ces éléments."

 

Information importante :

Ce document ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre de vente ou d'échange de titres Suez ou une offre de vente ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre d'achat ou d'échange d'actions Gaz de France. Aucune vente, achat ou échange de ces titres ne devra avoir lieu dans un pays (y compris les États-Unis d'Amérique, l'Allemagne, l'Italie et le Japon) dans lequel une telle offre, sollicitation, vente ou échange serait illégal ou serait soumis à un enregistrement en vertu du droit applicable dans ledit pays. La diffusion de ce document peut, dans certains pays, faire l'objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes qui obtiendraient ce document doivent s'informer sur l'existence de telles restrictions et s'y conformer. Dans toute la mesure permise par la réglementation en vigueur, Gaz de France et Suez déclinent toute responsabilité en cas de violation de ces restrictions par toute personne.

Les actions Gaz de France qui seront émises dans le cadre de l'opération de rapprochement au bénéfice des actionnaires de Suez (y compris celles représentées par des ADS (American Depositary Shares) Suez) ne pourront être offertes ou vendues aux États-Unis d'Amérique sans avoir fait l'objet d'un enregistrement ou bénéficié d'une exemption à l'obligation d'enregistrement conformément au US Securities Act de 1933, tel que modifié.

Pour les besoins de l'opération de rapprochement projetée, les documents d'information nécessaires seront déposés auprès de l'Autorité des marchés financiers («AMF»). Dans la mesure où Gaz de France serait dans l'obligation ou déciderait d'enregistrer aux États-Unis d'Amérique les actions Gaz de France qui seront émises dans le cadre de l'opération de rapprochement, elle déposerait auprès de la SEC (United States Securities and Exchange Commission) un document d'enregistrement américain (registration statement on Form F-4) qui comprendra un prospectus. Il est fortement recommandé aux investisseurs de lire les documents d'information qui seront déposés auprès de l'AMF, le document d'enregistrement américain (registration statement) et le prospectus lorsqu'ils seront disponibles, le cas échéant, ainsi que tout autre document qui viendrait à être déposé auprès de la SEC et/ou de l'AMF, ainsi que tout avenant ou complément à ces documents parce que ceux-ci contiendront des informations importantes. En cas d'enregistrement aux États-Unis d'Amérique, des exemplaires du document d'enregistrement américain, du prospectus ainsi que de tout autre document nécessaire déposés auprès de la SEC, seront disponibles sans frais sur le site internet de la SEC (www.sec.gov). Les investisseurs recevront, au moment opportun, des informations sur la manière d'obtenir, sans frais, les documents relatifs à l'opération par Gaz de France ou par un mandataire dûment désigné. Les investisseurs et les porteurs de titres Suez peuvent obtenir sans frais des exemplaires des documents déposés auprès de l'AMF sur le site internet de l'AMF (www.amf-france.org) ou directement sur le site internet de Gaz de France (www.gazdefrance.com) ou sur le site internet de Suez (www.suez.com).