Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Point de presse en marge du 4ème Dialogue politique entre Madagascar et l’Union européenne

Point de presse en marge du 4ème Dialogue politique entre Madagascar et l’Union européenne

Le second Dialogue politique entre l’Union européenne (UE) et la République de Madagascar pour cette année 2016 a été terminé par une conférence de presse tenue conjointement par le président Hery Rajaonarimampianina et l’ambassadeur de l’Europe dans le pays. Le renforcement de la coopération entre l’UE et la Grande Ile a été l’axiome majeur discuté lors de ce point de presse.

Le site de la Présidence de la République de Madagascar a diffusé l’essentiel du communiqué de presse qui a eu lieu après le 4ème Dialogue entre l’équipe de Hery Rajaonarimampianina et l’Union européenne. Le Programme indicatif national (PIN), les Conditionnalités des bailleurs de fonds et le montant total des bailleurs confondus ont été les thèmes mis en exergue lors de cette entrevue entre le locataire d’Iavoloha et Antonio Sánchez-Benedito Gaspar, Ambassadeur, Chef de Délégation de l’Union européenne à Madagascar.

« Sur le Programme indicatif national :

Le PIN a une durée jusqu’en 2020. Plus de 100 millions d’euros ont été décaissés et une autre partie mise en œuvre dans d’autres infrastructures

L’UE à Paris a pris un engagement global de l’ordre de 800 millions d’euros jusqu’à 2020 mais avec la possibilité d’avoir d’autres appuis sur des initiatives allant jusqu’à un milliard d’euros.

Sur les Conditionnalités des bailleurs de fonds :

PRM : "le plus important c’est la conviction des deux parties d’aller de l’avant. Au niveau de l’UE, il ne faut pas mélanger avec la BEI. Le « Blending » est pour la réalisation des projets.

UE : les montants annoncés à Paris sont des dons de 640 millions jusqu’en 2020. L’UE n’impose pas les conditionnalités c’est une question de respect mutuel.

PRM : il est important de dissocier les interventions du secteur privé et les bailleurs de fonds. La semaine prochaine, nous allons lancer un programme "Energie" dans le Sud de Tana pour ce qui concerne le secteur privé. Dans un mois, nous allons lancer la gare routière d’Andohatapenaka, toujours avec le secteur privé. Des bailleurs de fonds internationaux ont déjà démarré des travaux avec le secteur privé dans le projet "Energie" pour le barrage de Sahofika, d’un montant de 700 millions de dollars.

Lutte contre la corruption : « Ce n’est pas seulement l’affaire du Président, mais de tout un chacun. Tout le monde doit le combattre. Des efforts ont été effectués sur le trafic de bois de rose, ça s’est arrêté, si ça existe faites nous le savoir. La lutte continue et le Président de la République ne s’implique pas dans des affaires de ce genre, car la Justice est là pour faire son travail. »


--
Contact Presse:

https://scoopdago.wordpress.com
Zoe Tsimba

https://scoopdago.wordpress.com
Identifiant Diffuseur : 94880
--

communiqué envoyé le 15/12/2016 09:57:37 via le site Categorynet.com dans la rubrique Economie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______