Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La décision d'investissement

Les techniques mathématiques au service du gestionnaire financier

La gestion financière est un outil de gestion pour l’entreprise et une science qui s’intéresse à l’étude des relations financières entre l’entreprise et son environnement financier, autrement dit à l’étude des flux monétaires allant de l’entreprise vers le marché financier et inversement.
La gestion financière renferme des règles empiriques et théoriques à la fois, mais elle est paradoxale car devant des phénomènes réels, ni la pratique, ni la théorie ne peuvent servir de moyens d’explication. Ses outils comprennent les mathématiques financières, les statistiques, les règles comptables et micro-économiques. Mais avant tout, c’est qui le gestionnaire financier ?
Un gestionnaire financier est un décideur financier qui joue le rôle d’intermédiaire entre l’entreprise et le marché financier.
Une entreprise a besoin des actifs réels pour lancer son investissement (immobilisations corporelles et incorporelles).
Pour en bénéficier, elle sera amenée à émettre des titres, des actifs financiers (valeurs mobilières) sur le marché financier.
Ces actifs ont une valeur car ils représentent une valeur propre aux actifs réels (droits sur les immobilisations).
Le gestionnaire financier est alors confronté à un double problème lié à la décision d’investissement et à celle de financement.
La décision d’investissement vise à déterminer le montant à investir et les actifs réels, objets d’investissement. Tandis que la décision de financement vise à déterminer la modalité de financement la plus adéquate pour l’entreprise.
La bonne décision d’investissement consiste à acheter un actif dont la valeur est supérieure à son coût et la bonne décision de financement consiste à acheter un actif financier à bas prix et à le céder à un prix élevé.
Le gestionnaire financier est un trésorier et un contrôleur.
C’est un trésorier car il gère le capital de l’entreprise et il s’occupe du crédit et des encaissements et c’est un contrôleur car il s’occupe de la comptabilité et de l’élaboration du budget (il s’assure que les fonds sont utilisés d’une manière efficace).
Dans le cadre de la décision d’investissement, il est nécessaire d’établir une étude de faisabilité du projet d’investissement, d’estimer les recettes, les dépenses et le risque afin de calculer les flux monétaires(ou cash-flow) dégagés et mesurer la viabilité du projet en déterminant un ensemble de critères de choix d’investissement.
Des techniques mathématiques et statistiques servent à déterminer les résultats chiffrés de ces critères reposant surtout sur le principe d’actualisation.
Quels sont les instruments mathématiques utilisés pour répondre à la finalité de choix d’investissement ?
Quelles sont les formules à appliquer pour avoir un résultat chiffré au sujet de la rentabilité de l’investissement ?
Quelles sont les limites chez un gestionnaire financier en matière de choix d’un projet sur la base des techniques mathématiques (critères comptables, critères financiers, TRI, TRC, VAN, DR, risque B…….) ?

Regragui Fatiha, Professeur d’Économie à l'EST de Meknès














--
Contact Presse:

EST de Meknès
Fatiha Regragui
212666695771

Identifiant Diffuseur : 89453
--

Communiqué envoyé le 20/04/2016 01:42:01 via le site Categorynet.com dans la rubrique Economie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______