Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L’indice CRI® de Contentia repart à la hausse

En ces temps de crise, les Français font de plus en plus attention à leurs dépenses et expriment le désir de se désendetter. Une tendance confirmée par la sortie du nouvel indice CRI® (Contentia Recovery Index) de Contentia pour le dernier trimestre 2012. Après une baisse significative en septembre 2012, l’indice repart à la hausse passant de 88,1 à 94,8.

Depuis 2 ans, le Contentia Recovery Index élaboré en partenariat avec l’université de Lille I est un outil précieux d’analyse socio-économique des ménages français pour leur capacité à rembourser leurs dettes.
8 indices en augmentation sur 9

Sur les 9 critères utilisés par le CRI®, 8 voient leur indice augmenter (énergie, crédit, téléphonie, assurance, mensualité des plans de remboursement, note de score de recouvrement en crédit, poids de l’insolvabilité dans les pertes crédits conso, nombre de dossier de surendettement). Le seul indice qui diminue est le pourcentage de PRP (Procédures de Rétablissement Personnel) refusé, une tendance que l’on observe depuis la création de l’indice. Qu’est-ce cela signifie ?

Les Français remboursent mieux leurs dettes, notamment sur les postes vitaux

Les Français remboursent mieux leurs dettes, c’est la première conclusion. Une analyse plus fine montre que les Français se focalisent sur le remboursement des postes indispensables et vitaux. Cette prudence se traduit notamment par un montant moyen des impayés en crédit conso qui passe de 3 590 euros à 3 379 euros, un montant important en un trimestre. De même, les montant des impayés en énergie baisse de 17 %. Le montant moyen des impayés en téléphonie quant à lui baisse de 325 à 320 euros, celui des assurances baisse de 3 %, qui s’explique surtout par un meilleur remboursement des entreprises. Autre élément chiffré significatif, la mensualité moyenne augmente de 10 %, un effort considérable pour les débiteurs sur cette courte période de 3 mois.

Des Français qui veulent moins s’endetter en 2013

Les Français remboursent mieux mais souhaitent aussi moins s’endetter en 2013. Face à la situation économique que l’on connaît, les Français hésitent à emprunter et surtout ne s’endettent que pour les projets durables comme l’achat d’un véhicule ou le bien d’équipement de la maison et non plus pour les dépenses non primordiales comme les loisirs ou la restauration. Moins de crédits et donc plus de facilité à rembourser ? On verra si la tendance se confirme lors de la sortie du prochain indice le trimestre prochain.

La baisse du recours au crédit est, en tout cas, une réalité. En plus des freins mis par les consommateurs eux-mêmes, la baisse des crédits peut aussi s’expliquer par l’application de la loi Lagarde qui encadre davantage le recours au crédit. Le projet de loi sur la consommation va dans ce sens puisqu’il encadrera de manière plus stricte encore le crédit renouvelable. Autre phénomène de cette peur de l'avenir : le taux d'épargne des Français reste sur des niveaux records.

Le CRI® est composé de neuf critères :

4 d’entre eux sont des « dettes moyennes » c’est-à-dire les montants moyens des impayés, et cela dans les principaux secteurs d’activité de Contentia : la téléphonie, le crédit Conso, l’assurance et l’énergie. Secteurs très représentatifs des dépenses des français. Figurent également une donnée sur la capacité mensuelle moyenne de remboursement des débiteurs, d’autres données sur le crédit conso et des données externes « publiques » liées au surendettement.
L’indice a été mis en place en septembre 2010 sur une base 100 représentant l’activité moyenne des différents critères sur la période octobre 2009 – septembre 2010. Depuis cette date, l’indice baisse régulièrement, ce qui signifie que la capacité des français à faire face à leurs impayés baisse.

A propos de Contentia

Née en 1995, Contentia, filiale du groupe 3SI est aujourd’hui reconnue sur le marché et se place parmi les premières sociétés de recouvrement. Contentia propose en effet à ses clients des solutions personnalisées et innovantes pour faire face au recouvrement de créances qu’elles soient civiles ou commerciales.
Aujourd’hui, la société est présente à l’international grâce à sa filiale en Belgique et à son réseau. Dotée d’une large gamme de services, Contentia accompagne plus loin dans la relation financière ses clients grâce à une large gamme de produits : relance commerciale, recouvrement amiable, recouvrement judiciaire, gestion du surendettement et des procédures collectives ou encore la réactivation de créances.

--
Contact Presse:

Contentia



Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=73567



--

Communiqué envoyé le 11.02.2013 14:03:29 via le site Categorynet.com dans la rubrique Economie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______