Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Selon les résultats du 21e Baromètre Salon Bedouk/Coach Omnium, le marché du tourisme d’affaires en France est en recul de 4,9%

Présenté à lʼoccasion du Salon Bedouk qui se tient les 6 et 7 février au Pavillon 4 de la Porte de Versailles, la 21e édition du Baromètre annuel Salon Bedouk /Coach Omnium* montre que la crise économique n’a pas épargné le secteur Event & Meeting en 2012 et que les entreprises resserrent leurs budgets MICE (Meeting, incentive, congrès/convention, expositions/événements).

2012 : 4,9% de baisse pour 8,47 milliards d’euros de dépenses
En diminution de 4,9% par rapport à 2011, le volume des dépenses sur le marché du tourisme d’affaires en France affiche un montant de 8,47 milliards d’euros en 2012. « L’année 2012 marque une demande nettement en baisse. La reprise progressive en 2010 et 2011 avait suscité beaucoup d’espoir, à présent déçu. Le secteur MICE est désormais très loin de son niveau d’activité d’avant l’an 2000, qui fait aujourd’hui rêvé. Les résultats nous confirment que la demande est hésitante et que le marché manque de visibilité » indique Mark Watkins, directeur de Coach Omnium. « Les professionnels MICE ont ressenti toute l’année la contraction du marché, souligne Stéphane Barbarin, commissaire
général du Salon Bedouk. Le contexte économique reste fragile et incertain. Les entreprises continuent clairement de diminuer les budgets dédiés aux réunions professionnelles, dans un contexte global de réduction des dépenses, tout en reconnaissant l’importance de réunir ses publics internes comme
externes ».

Peu d’optimisme chez les organisateurs, de l’enthousiasme chez les participants
La variété de l’offre présente sur le Salon Bedouk permettra à ces donneurs d’ordres étrangers Dans un contexte morose, les entreprises se mettent donc en position de repli et resserrent leurs budgets.
Les prévisions pour l’année 2013 sont d’ailleurs peu optimistes. Les grandes tendances du moment confirment :
• le maintien des manifestations courtes et la hausse des journées d’études,
• la nouvelle baisse des budgets par participant,
• la réduction des distances/temps de transport,
• la suppression importante des activités périphériques, et ce depuis 2010,
• les hôtels sont significativement moins demandés qu’il y a quelques années,
• qu’Internet est toujours le principal outil de recherche de lieux de réunions,
• que les réseaux sociaux ne sont pas encore utilisés,
• que presque 9 participants sur 10 sont enthousiastes à l’idée de partir en séminaire/convention.

Des réunions professionnelles oui, mais moins loin et moins longtemps
Le lien entre crise économique et réduction des dépenses dédiées aux réunions professionnelles s’est encore accru en 2012 : 60% des organisateurs (contre 51% en 2011) indiquent que les activités MICE de leur entreprise ont été impactées par la crise. Les raisons sont diverses : une reprise économique qui tarde, un contexte géopolitique instable, l’élection présidentielle, le manque de perspective et l’incertitude. Tous les donneurs d’ordres en entreprise s’accordent à dire qu’ils naviguent à vue et que les décisions se prennent au cas par cas.
Se réunir est toujours jugé essentiel, mais moins longtemps (1/2 journée) : 31% des sondés ont organisé une manifestation sur une demi-journée contre 23% en 2011. Face à cette conjoncture difficile, 80% des sondés indiquent que le panier moyen par participant a diminué. Cette démarche est accompagnée d’une
politique de réduction du nombre de manifestations avec moins de participants par réunion professionnelle (entre 20 et 50 personnes).

* enquête quali-quanti qui se base sur 538 interviews téléphoniques d’organisateurs Meetings & Events d’entreprises
établies en France. Interviews effectuées en décembre 2012.

www.salon.bedouk.com

--
Contact Presse:

Salon Bedouk
Emmanuelle Soubeyre

www.salon.bedouk.fr
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=49975



--

Communiqué envoyé le 07.02.2013 22:09:35 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______