Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Economie et finance

 

 

La société indienne Ranbaxy Pharmaceuticals, le plus grand producteur de la version générique du Lipitor, a stoppé la production de la drogue jusqu'à ce qu'ils puissent savoir comment des particules de verre peuvent finir dans les pilules qui ont été distribués au public.
L'agence Food and Drug Administration a déclaré qu'elle n'avait pas reçu de rapports de patients lésés par les particules, qui sont de la taille d'un grain de sable. Plus tôt ce mois-ci, Ranbaxy a rappelé plus de 40 lots du médicament en raison de la contamination par le verre.

http://www.optionbit-fr.net

La société a refusé de dire où le médicament a été fabriqué ou pourquoi le problème s'est produit, mais un porte-parole de la Food and Drug Administration a déclaré jeudi que l'entreprise cesserait faire la pilule, qui est fabriqué en Inde, jusqu'à ce que l'enquête soit terminée.
La contamination était le dernier épisode d'une histoire de fautes de fabrication de Ranbaxy, qui est une filiale de la société pharmaceutique japonaise Daiichi Sankyo. La société exerce ses activités en vertu d'un décret de consentement ordonnée par le tribunal depuis Janvier, l'un que les autorités fédérales américaines ont appelé «d'une ampleur sans précédent", après avoir identifié une multitude de problèmes de fabrication dans les usines de la société en Inde et aux États-Unis, et a conclu que Ranbaxy avaient communiqué des données fausses dans les informations demandées pour la fabrication des médicaments. Le décret empêche Ranbaxy de fabriquer des médicaments à ses installations les plus en difficulté jusqu'à ce qu'il puisse démontrer qu'il respecte les normes américaines, même si elle a été autorisée à continuer à faire des produits - y compris la version générique du Lipitor - dans d'autres usines.7

http://www.zulutrade-fr.com - http://www.zulutrade-it.com

Le porte-parole de la Food and Drug Administration, Sarah Clark-Lynn, a déclaré que les lots concernés n'ont pas été faites dans "les mêmes facilités dont la conduite a donné lieu à un ordonnance sur consentement." Néanmoins, a-t-elle dit dans un e-mail lundi, "le jugement sur consentement fournit à la Food and Drug Administration des outils supplémentaires pour lutter contre les violations des autres installations de Ranbaxy. "


Un porte-parole de Ranbaxy a refusé de commenter au-delà d'une déclaration d'information sur le site Web de la société concernant cette affaire.



 

--

Contact Presse:

Spiritko


http://www.brokers-forex.net
Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=71611

 

--

communiqué envoyé le 15.12.2012 04:25:37 via le site Categorynet.com dans la rubrique Economie
Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

______