Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Trader un metier passionant

Beaucoup rêvent de devenir trader, un rêve qu'il est entièrement possible de concrétiser. Pour ceux qui y songent, il est d'abord essentiel de connaître les tâches qui se cachent derrière ce métier de trader et si vous êtes toujours partant, les études et parcours qui pourront vous mener vers ce but.

Que signifie être trader ?
Le Trader est tout d'abord un personnage du monde financier, du secteur bancaire ou du secteur boursier. La spéculation et la gestion de risque sont ses tâches principales. Il opère dans des salles de marché. Les risques qu'il gère peuvent être de différents types. Dans la présentation traditionnelle de la salle de marché qui était un tableau à double entrée, on représentait ces risques suivant la classification verticale et il y en avait cinq : le risque de crédit  (c'est-à-dire l'incapacité d'une entreprise à s'acquitter de ses prêts qui l ui ont été octroyés), le risque de taux (ceci est lié à la fluctuation des taux d'intérêt), le risque des actions (en fonction de la performance de l'entreprise), le risque de change (la fluctuation des cours) et le risque des matières premières (la variation de leurs prix).

Les différentes fonctions des traders sont classées horizontalement suivant le degré des risques qu'ils gèrent. Il y a d'abord le market maker, le plus facile, car ne fait aucune spéculation. Son rôle est juste de coter, mais il doit veiller à ce que ces positions soient toujours couvertes. Il y a ensuite le trader des produits vanilles. Ses fonctions sont larges en fonction du secteur où il opère, mais consistent surtout à spéculer. C'est ainsi qu'il générera du profit. Le Trader de produits structurés est celui dont les revenus ont connu une grande progression ces dernières années. Ce n'est pas un spéculateur, mais un gestionnaire de risque, ses profits proviennent des marges réalisées par les banques. Et enfin, il y a le prop trader qui fait de la pure spéculation pour réaliser des profits. C'est le métier le plus rémunéré mais également à haut risque. Il peut générer un profit semblable à celui d'un trader de produits structurés mais la différence est que ce dernier doit encore partager ce gain avec toute l'équipe tandis que le prop trader garde à lui tout seul ses profits.

Le parcours pour devenir trader
Cela dépend de la fonction que l'on souhaite exercer. Les métiers de market maker et de trader de produits vanilles sont surtout dédiés aux jeunes de 20, 21, 22 et 23 ans. Certaines banquent recrutent même des jeunes sans diplômes, mais motivés et disposant les qualités d'un trader(résistance au stress, etc.) pour les former à en devenir. Quant aux métiers de trader de produits structurés et de pro p trader, cela s'adresse plutôt aux plus expérimentés et aux diplômés des grandes écoles. Un DEA en commerce, en comptabilité, en finances, en économie est parfait pour prétendre à un poste de trader de produits structurés et une solide expérience de dix ans dans la négociation des produits financiers ouvre la voie vers le métier de prop trader.

--

Contact Presse:
e-media



Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=71611

 

--

Communiqué envoyé le 14.03.2012 11:21:50 via le site Categorynet.com dans la rubrique Economie
Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

______