Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

TITECH & POLIVAL s’appuient sur leurs R&D pour ouvrir à la rentrée un site de tri géant dédié aux matières plastiques




Paris, le 17 Juin 11 - 5 ans de R&D et 10 M d’euros ont été investis sur l’usine de tri pilote de Montluçon. Titech s’est associé à la mise au point de machines nouvelle génération dédiées au tri des polymères en mélange. Une Première qui révolutionne la valorisation des déchets plastiques et intéresse toute l’industrie plasturgique.

5 ans de R&D en partenariat avec Titech


Monsieur Valentin, Président de Polival, agit depuis 1999 dans le secteur du recyclage et de l’environnement. Il est fondateur de Francecoval, et Terecoval. Il a monté l’un des premiers sites dédié aux DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) en France. Pour la valorisation des matières plastiques, en 2005, il se lance dans un projet visionnaire pour étendre les possibilités de tri automatique aux déchets plastiques hétérogènes en particulier les polymères en mélange. Ce projet est donc issu d’une sérieuse réflexion.

« Les directives européennes n’étaient alors pas si contraignantes qu’aujourd’hui, les industriels gardaient encore l’habitude de recourir aux techniques d’enfouissement et d’incinération. Pour la planète, l’impact environnemental est désastreux, mais les techniques industrielles de tri n’étaient pas prêtes à y remédier. Aujourd’hui, en 2011, alors que les nouvelles consignes de tri sur les plastiques se mettent en place, le projet arrive à point nommé…. », explique Monsieur Valentin.

Car le plastique n’est pas un, mais multiple. Et souvent aggloméré à d’autres matières… Un vrai défi pour les professionnels du tri. Les polymères en mélange ne sont pas fongibles, il faut les séparer par famille pour les traiter. En tri automatique, rien n’existe… Trop compliqué pour beaucoup.

Il faut faire avancer l’état de l’art. Monsieur Valentin s’engage donc dans un projet long et coûteux. Il n’est pas seul dans l’aventure. Il trouve chez TITECH, des spécialistes qui sauront l’accompagner dans toutes les phases de détermination de ses besoins, et de prototypage de ses machines nouvelle génération.

« J’ai trouvé chez mes interlocuteurs français, puis à la R&D en Allemagne, une écoute, des interlocuteurs intéressés, vraiment accueillants, compétents et motivés pour mener à bien un projet qui nécessitait une longue étape de mise au point », explique Monsieur Valentin.

Titech, équipementier leader mondial dans le secteur du tri des déchets, s’investit. Certes, la rentabilité du projet ne sera pas immédiate mais il va dans le sens de ses propres programmes de recherche qui visent à améliorer de façon continue ses techniques de tri et à en élargir les possibilités.

« Bien que leader mondial, TITECH est toujours intéressé par des projets portés par des gens passionnés et compétents. C’est ce que nous avons trouvés chez Pierre Valentin et ses collaborateurs. TITECH a dédié les moyens nécessaires sur ce programme de R&D. L’enjeu était intéressant. Pour la première fois, un site devait travailler en quantités industrielles, des gisements de déchets plastiques hétérogènes, les DEEE (Déchets D’équipements Electriques et Electroniques), les gisements de l’industrie, les VHU (véhicules hors d’usage), et les déchets du monde agricole », explique Daniel Zimmerlin, Directeur Commercial de TITECH France.


Le résultat pour la rentrée 2011 à Montluçon


Le site de tri Polival est aujourd’hui en phase de pré-ouverture, avant une exploitation grandeur réelle à la rentrée 2011. Il aura nécessité 10 M d’euros d’investissement (process).

L’usine est équipée d’un tout nouveau genre de machines Titech, sur mesure. Ces machines s’intègrent dans un ensemble industriel défini sur les spécifications de M. Valentin.

Le site choisi depuis 2009, est installé à Montluçon sur une friche industrielle laissée par une ancienne usine d’embouteillage. 4 hectares pour construire une plateforme de tri de 15 000 m2, dédiée entièrement au traitement des matières plastiques. Sa capacité est de 70 000 tonnes/an. C’est donc un projet industriel de grande ampleur installé en Auvergne : au cœur de la France.

Le business plan repose sur l’approvisionnement continu et massif de l’usine en résidus, déchets et rebuts plastiques en tout genre, et sur la facilité d’expédition de produits finis vers les clients, les industriels plasturgistes français et européens. Donc sur une liaison à des conditions économiquement viables, depuis n’importe quel point. Le site est raccordé au ferré, il est bien desservi par les autoroutes. C’est déterminant.
Le site emploiera une cinquantaine de personnes à terme. Il mobilisera également un réseau de centaines de récupérateurs sur toute la France, au plus près des gisements de matières, pour la logistique d’approvisionnement de l’usine.

La R&D continue


Aujourd’hui, le secteur de l’industrie plasturgique regarde de près cette installation qui promet une matière première secondaire d’une qualité parfaite, équivalente à la matière première d’origine. POLIVAL à créé son propre laboratoire d’analyse et de recherche.

Le projet a reçu le soutien de OSEO. Il est agréé OSEO Innovation. Un programme de recherche TITECH/POLIVAL se poursuit pour affiner encore les techniques de tri : bientôt, on pourra trier aussi chez Polival des polymères de nouvelle génération

A propos de TITECH
Le traitement des déchets est l’un des problèmes les plus préoccupants de l’environnement auquel le XXIème siècle doit faire face. TITECH contribue à la résolution de ce problème en réalisant une des étapes les plus importantes de la chaîne de recyclage : fournir des fractions pures pour le recyclage de matières et la production d’énergie.
TITECH est le pionnier de l’automatisation du tri des déchets et est considéré comme un leader mondial dans ce domaine. Fondé en 1993, TITECH a développé le premier capteur infrarouge pour des applications de tri de déchets. Investissant fortement en Recherche & Développement, TITECH continue d’être le leader technologique de son secteur. Ses applications sont utilisées dans 30 pays et plus de 2 500 installations.
TITECH fait partie du groupe norvégien TOMRA, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions d’avant-garde en matière de récupération et de recyclage des matériaux. TOMRA réalise 500 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie près de 2 000 personnes dans le monde entier.
TOMRA a racheté en début d’année le groupe ODENBERG, industriel spécialisé dans les équipements pour l’industrie alimentaire.
Pour toute information complémentaire : www.titech.com
Agence C3M – 01 47 34 01 15
Michelle Amiard, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cathy Lacides, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



--
Contact Presse:

agence c3m



Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=40988



--

Communiqué envoyé le 24.06.2011 11:21:38 via le site Categorynet.com dans la rubrique Environnement

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______