Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Comment valoriser et bien vendre son fonds de E-Commerce ?

Commerce traditionnel / E-Commerce : A force de les opposer, n’a-t-on pas omis de les comparer ?
Faire fructifier une boutique en ligne, c’est comme faire fructifier une boutique physique. Tous les aspects sont importants pour se démarquer et réussir sa vente : le produit bien sûr, mais également les qualités humaines du commerçant, le positionnement de la boutique (référencement naturel ou emplacement géographique), la valorisation du produit ou du service (marketing, emballage …), …

Naturellement donc, de même qu’un commerçant pouvait vendre son fonds de commerce, on observe depuis deux ans l’émergence de la vente de fonds de E-Commerce.
Seul petit hic, un véritable vide juridique pour encadrer cette nouvelle tendance et l’apparition de sociétés qui estiment la valorisation d’un site de E-Commerce d’après des critères d’évaluations très approximatifs.

Conscient de ces zones d’ombre alors que le E-Commerce connaît une forte croissance, des professionnels s’attèlent à proposer une matrice des critères à prendre en compte pour valoriser et vendre son fonds de commerce.

La vente de sites E-Commerce : une tendance qui s’accentue

La création de sites en ligne se démocratisant et les outils facilitant le développement du business online devenant plus accessibles (techniquement et financièrement) ; les commerçants sont de plus en plus nombreux à tenter leur chance. On recense ainsi 65000 sites marchands en France, avec une augmentation annuelle de l’ordre de 20% et le phénomène ne cesse de croître.

Pourtant sait-on toujours qui se cache derrière son site E-Commerce préféré ?
Dissimulé derrière son écran d’ordinateur, l’internaute n’a pas ou peu de contact avec le E-Commerçant - vendeur quelque peu virtuel au demeurant. Les clics remplacent l’échange oral. Un changement de propriétaire peut donc s’opérer à l’insu du consommateur.

Oui, les sociétés « E-Commerce » s’échangent désormais presque aussi vite que les biens et services qu’elles commercialisent. C’est même devenu un business et un nouveau métier, comme www.vente2site.com, client d’Oxatis spécialisé dans la vente de E-Commerce, qui publie plus de 20 annonces par semaine.

Quels critères pour valoriser son fonds de E-Commerce ?

Si le prix d’une entreprise équivaut à ce que l’acquéreur est disposé à investir, c’est également la conséquence d’une valorisation nécessairement réalisée et débattue par les parties, intégrant l’ensemble de l’actif et du passif.

La méthode usuelle de valorisation du fonds de commerce, retenue par l’administration fiscale, est l’application d’un multiple de chiffre d’affaires. Les méthodes de valorisation plus approfondies mises en œuvre visent essentiellement à déterminer la valeur réelle des biens identifiables, qu’ils soient corporels ou incorporels.

Mais qu’en est-il pour les sociétés E-Commerce ?

Comme le souligne Clarisse Berrebi, du cabinet Es-strategia « La valorisation des sociétés E-Commerce n’est pas normée alors que nombreux sont ses enjeux ! Aucun standard n’a à ce jour été défini, sauf à raisonner en mode start-up sur la base de prévisionnel optimiste et flux de trésorerie positifs. Or, il est indispensable de prendre en compte l’investissement important des créateurs de sites dans la valorisation. En effet, comment valoriser l’idée ? Sa mise en œuvre ? L’hébergement ? Le nom de domaine ? Son référencement ? Sans parler de l’avance technologique et la stabilité technique du site, primordiaux ! Alors un coefficient du chiffre d’affaire suffit-il ? »

Pourquoi ce souci de valorisation ?

Pour dynamiser la transmission des sites E-Commerce, mais également dans une optique de gestion du patrimoine de l’entrepreneur. Car son entreprise est un actif patrimonial.

Valorisé, un fonds d’E-Commerce peut être cédé, transmis, nanti, ce qui induit des problématiques juridiques, comptables, fiscales ; c’est la perspective qu’offre la Loi pour la confiance dans l’économie numérique.

A propos d’Oxatis
Première plateforme de commerce en ligne en Europe avec 6500 clients attestés, Oxatis, est créée en 2001 par Marc Schillaci, pionnier du E-Commerce en France. L’offre innovante d’Oxatis est basée sur le Cloud Computing : en proposant une technologie puissante et exclusive, elle permet une approche industrielle à des TPE-PME en intégrant logiciel E-Commerce, hébergement, support technique illimité et programme d’accompagnement pour réussir, même sans connaissances techniques, sans frais de départ ni engagement de durée. Depuis 2001, TPE, artisans, commerçants et auto-entrepreneurs peuvent créer et gérer eux-mêmes leur site marchand. En 2009, l’offre s’élargit aux PME, via son réseau de revendeurs certifiés, qui bénéficient d’offres adaptées avec Oxatis Open Enterprise. Oxatis est présent dans les pays francophones, en Espagne, Italie, Angleterre et Canada.

1 nouveau site marchand sur 3 en France est ouvert sur la plateforme Oxatis.
En 2010, le chiffre d'affaires cumulé de ses clients représente 200 millions d'euros.
Effectif d’Oxatis : 40 personnes à ce jour

www.oxatis.fr
Site des Journées Oxygène http://oxygene.oxatis.com
Site de l’E-Commerce Academy : www.E-Commerce-academy.com
Blog de Marc Schillaci : www.marcschillaci.com
Livre de Marc Schillaci : www.reussirsaboutiqueenligne.com




--
Contact Presse:

Oxatis



Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=51095



--

Communiqué envoyé le 29.11.2010 17:25:08 via le site Categorynet.com dans la rubrique Economie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______