Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Pour rassurer en temps de crise

QUINZE NOUVEAUX COMMISSAIRES AUX COMPTES DE L'ARDÈCHE, DU GARD, DE LA LOZÈRE ET DU VAUCLUSE PRÊTENT SERMENT LE 8 AVRIL À LA COUR D'APPEL DE NÎMES. LEUR MISSION : DONNER DE LA CONFIANCE DANS TOUTE L'ÉCONOMIE. UN RÔLE CAPITAL EN TEMPS DE CRISE.

Le commissariat aux comptes est avant tout affaire de confiance. En garantissant la fiabilité et la sincérité des états financiers des entités qu'ils contrôlent, les commissaires aux comptes donnent de la confiance dans les relations marchandes ou non marchandes. Et, par là même, dans toute l'économie et la société en général. Par sa portée, la mission de cet auditeur légal dépasse largement la simple prestation fournie à l'entreprise ou à l'entité qu'il contrôle. Elle est utile à l'ensemble des parties prenantes de l'entreprise et à la société dans sa totalité. Déjà essentielle en période de croissance, elle devient capitale en temps de crise.

L'exigence de transparence, indispensable au bon fonctionnement des échanges et à la confiance, s'accroît en effet lorsque les conditions économiques se détériorent et que leurs répercussions entraînent des dérèglements sociétaux. Elle se manifeste aussi, de manière aiguë, du fait de la complexité croissante des outils financiers dans une économie mondialisée. Dans ces contextes, facteurs de défiance, il revient au commissaire aux comptes de rassurer en contribuant à garantir à tous les acteurs la fiabilité de l'information publiée.

Parce que le commissaire aux comptes doit assurer cette responsabilité forte, il est fondamental que l'audit soit soumis à des principes d'indépendance et d'éthique. Il est donc ici question d'un service d'intérêt général et non d'une mission contractuelle guidée par le droit privé et réalisée dans le seul intérêt de l'entreprise et de ses actionnaires.

UNE PROFESSION ATTRACTIVE POUR DES PROFILS VARIÉS

Dans le même temps, le commissariat aux comptes évolue, offrant l'image d'une profession modernisée qui reste fidèle à ses valeurs d'intégrité et de rigueur. C'est aussi une voie qui permet de bâtir un projet professionnel sur le long terme. Des atouts forts qui ne laissent pas les jeunes indifférents. Aujourd'hui, on accède à la profession par le diplôme d'expertise comptable ou l'examen d'aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes. Les auditeurs actuels ont donc, en grande majorité, des profils issus de la filière comptable, parfois de la gestion, plus rarement du droit ou d'autres filières.

Mais demain, l'audit légal accueillera davantage de jeunes issus de formation initiale économique, juridique voire scientifique. Des équivalences et des passerelles permettront de rejoindre le cursus à différents niveaux. Cette réforme résulte d'une volonté de la profession de conserver un haut niveau de compétences et de former des auditeurs légaux ayant une connaissance plus globale des univers dans lesquels ils interviendront.

Le long cursus de formation du commissaire aux comptes s'achève avec la prestation des serment. C'est cette étape décisive que quinze nouveaux diplômés de l'Ardèche, du Gard, de la Lozère et du Vaucluse vont franchir le 8 avril prochain au cours d'une séance solennelle de la Cour d'Appel de Nîmes, sous la présidence de son Premier Président, Jean-Pierre Goudon, et en présence du Procureur Général, Jacques Fayen, et du Président de la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes, Robert Fabrega.

—————————————————————————————————————————————————
RAPPEL DES MISSIONS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES
1. Garantir la sécurité du système économique : il certifie les comptes annuels et consolidés des sociétés et effectue des vérifications prévues par le Code de commerce.
2. Prévenir les difficultés des entreprises : il a une obligation d'alerte dès que la continuité d'exploitation est menacée.
3. Prévenir la fraude : il assure la révélation des faits délictueux au Procureur de la République et la déclaration de soupçon auprès de Tracfin.
————————————————————————————————————————————————

A L'ATTENTION DE LA PRESSE
La CRCC a le plaisir de vous convier à cette prestation de serment, le jeudi 8 avril à 11 heures à la Cour d'Appel de Nîmes, bd de la Libération. Dès à présent, un dossier de presse sur la profession de commissaire aux comptes —et en particulier sa dimension régionale— est à votre disposition sur simple demande aux numéros ci-dessus. Pour approfondir toute question relative à la profession, un entretien peut aussi être organisé avec Robert Fabrega, Président de la CRCC.

Pour obtenir visuels, interviews ou informations complémentaires :
Hugues Desmullier Consultant
29, avenue des Hauts de Fontcaude — 34990 Juvignac
Tel : 04 67 03 18 67
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

--
Contact Presse:
HUGUES DESMULLIER CONSULTANT PRESSE & COMMUNICATION
Hugues Desmullier
04 67 03 18 67
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://cncc.fr

--

Communiqué envoyé le 18.03.2010 15:57:41 via le site Categorynet.com dans la rubrique Economie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

2784624620396527959-1867647551885144223?l=economie.annuairecommuniques Pour rassurer en temps de crise


Posted: 2010-03-18 15:57:47

Lire article source