Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

18 Octobre 2008 Journée Européenne de Lutte Contre la Traite des Etres Humains

18 Octobre 2008

Journée Européenne de Lutte Contre la Traite des Etres Humains

A l'occasion de la deuxième édition de la Journée Européenne de lutte contre la traite des êtres humains qui se déroulera le samedi 18 octobre, journée qui a été initiée par le Conseil de l'Europe, l'ONG G.I.P.F. (Groupe International de Paroles de Femmes) organise un rassemblement à Paris sur le Parvis des Droits de l'Homme, place du Trocadéro, (métro Trocadéro ligne 6 et 9 à coté du Palais Chaillot), de 11h à 12h afin de rendre hommage à toutes les victimes de la traite des êtres humains. Afin que cet hommage puisse être un rayon d'espoir pour toutes les personnes victimes de ce fléau nous comptons sur la présence de tous et de toutes, car les chiffres sont alarmants .



o En Europe, l'Organisation internationale des migrations (OIM) estime à 500.000 (Chiffre 2006) le nombre des personnes trafiquées chaque année pour la seule exploitation sexuelle.

* L'Organisation Internationale des Migrations chiffre aussi à 120 000 le nombre annuel de femmes et d'enfants qui font l'objet de trafics à destination de l'Union européenne.



Ce que les chiffres ne disent pas, c'est la banalisation du phénomène, au point que l'on assiste en France et à l'étranger à l'utilisation de codes liés au trafic humain à des fins publicitaires. Une banalisation lourde de conséquences pour les victimes. Il est impératif que la lutte contre la prostitution et la traite des êtres humains prenne une nouvelle dimension et dépasse les frontières. L'harmonisation des législations nationales et le respect des conventions internationales doivent être une priorité.



Elle suppose le développement d'une coopération renforcée entre les États membres de l'Union européenne mais aussi celui d'une coopération avec les pays d'origine des victimes des réseaux. L'harmonisation des législations nationales et le respect des Conventions Internationale doivent être une priorité. Un accent tout particulier doit être mis sur la prévention, la sensibilisation du public et l'aide aux victimes.



Alors cette journée est primordiale pour ensemble lutter contre ce fléau.




Contact Presse :
Personne de contact pour les journalistes :
Royant Abysse
Présidente Fondatrice
ONG G.I.P.F (Groupe International de Paroles de Femmes)
06 76 62 28 82

http://www.ong-gipf.com


Ce communiqué a été diffusé par et sur Categorynet.com (http://www.categorynet.com).
Ce communiqué de presse porte la référence O9XF47QG