Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Sécurité high-tech pour la fabrique de monnaie coréenne

Afin de protéger les sommes d\'argent considérables entreposées dans ses locaux ainsi que ses secrets de fabrication, l\'usine de monnaie nationale coréenne a installé une solution intégrée de CCTV et de contrôle d\'accès comprenant des lecteurs biométriques d\'iris et d\'empreintes digitales

Séoul, Corée du sud, 28 Novembre 2008 – En matière de sécurité, les fabricants de monnaies font face à 2 problèmes majeurs: d\'une part, la protection des stocks de devises avant leur transfert aux banques centrales, d\'autre part, la sauvegarde de leurs secrets de fabrication.

Ces questions étaient de la plus haute importance pour la \'Korea Minting and Security Printing Corporation\' (KOMSCO), le fabricant de monnaie sud coréen, qui réalise pièces et billets pour la Corée et de nombreux pays européens.

Avec le risque croissant de vols, d\'extorsion de fonds et de violences sur employés, ainsi que la menace persistante de contrefaçons, l\'amélioration de la sécurité physique est devenue primordiale. Komsco recherchait une solution qui puisse améliorer la sécurité de ses employés et de ses bureaux tout en assurant la protection de ses procédés de fabrication.

Les fabriques de monnaies ont des exigences spécifiques en matière de contrôle d\'accès. En dehors du contrôle classique de portes, le système de sécurité doit aussi contrôler l\'accès aux zones sensibles, comme les bureaux contenant les moules de pièces de monnaie et les outils de fabrication de billets. L\'appel d\'offre lancé par Komsco mentionnait donc la nécessité d\'un système de contrôle d\'accès avec lecteur biométrique d\'iris et d’empreintes digitales, qui puisse être intégré avec un système complexe de CCTV.

De nombreuses sociétés internationales de sécurité étaient en compétition pour ce projet, mais après avoir comparé les différentes solutions, Komsco a jugé les produits de la société DDS comme étant les mieux adaptés à leurs besoins.

Les contrôleurs TPL de DDS associés aux lecteurs biométriques de la société Keico permettent de contrôler les déplacements de chacun, et de restreindre l\'accès des personnes non autorisées de façon optimale.

L\'intégration biométrique faisant partie des caractéristiques courante du logiciel Amadeus 5, le personnel de sécurité peut définir aisément l\'écran de gestion (inscription, enregistrement et téléchargement) et la configuration des lecteurs biométriques. Autre particularité, le logiciel pourra ouvrir automatiquement un nouvel écran si une personne, bien qu\'autorisée à pénétrer dans le bâtiment, venait à placer sur le lecteur un doigt différent (ou celui d\'une main différente) de celui enregistré lors de son inscription.

En plus d\'avoir sensiblement amélioré le niveau de sécurité de la fabrique de monnaie, le contrôle d\'accès biométrique est un véritable soulagement pour les employés, qui n\'ont plus à chercher leur clef ou leur badge.

Amadeus 5 a également été intégré avec le système de CCTV de la société Pelco. La fabrique de monnaie peut ainsi gérer le contrôle d\'accès et la CCTV à partir d\'un seul logiciel, éliminant le besoin d’équipement superflu (matrices vidéo, multiplexeurs...). Sur l\'écran Log d\'Amadeus 5, tout événement comportant un enregistrement vidéo apparaît avec l\'icône d\'une caméra. En cliquant sur l\'icône, l\'enregistrement correspondant apparaîtra à l\'écran. Tous les enregistrements sont indépendamment sauvegardés dans Amadeus 5 et peuvent être visionnés même en cas de disfonctionnement du DVR.






Contact Presse :
Personne de contact pour les journalistes :
Attal Thierry
Directeur Marketing
DDS

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://http://www.dds-security.com/site/index.html


Ce communiqué a été diffusé par et sur Categorynet.com (http://www.categorynet.com).
Ce communiqué de presse porte la référence 80MOC48E