Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Sofradir échantillonne Sirius, son nouveau détecteur infrarouge QWIP LWIR grand format

Sofradir échantillonne Sirius, son nouveau détecteur infrarouge QWIP LWIR grand format pour les applications militaires



Avec Sirius, les produits à haute résolution deviennent plus abordables pour un plus grand nombre de clients



Grenoble, le 18 avril 2006 - Sofradir, fabricant de détecteurs infrarouge pour applications militaires, spatiales et industrielles, annonce aujourd’hui que Sirius, son nouveau détecteur LWIR 640x512 au pas de 20 micromètres, compatible du format TV, et basé sur la technologie QWIP (Quantum Well Infrared Photodetectors) est disponible pour échantillonnage.



Sirius fait partie d’une ligne de produits que Sofradir lance sur le marché pour répondre aux exigences de ses clients qui recherchent des détecteurs infrarouge grand format, très performants et à des prix abordables. Ce détecteur peut être utilisé pour des applications d’imagerie de haute définition comme les viseurs de véhicules blindés, les IRST, et les équipements de surveillance et de reconnaissance. Sirius offre par ailleurs une solution très abordable pour la remise à hauteur de systèmes utilisant des barrettes balayées de seconde génération. Sofradir a déjà livré des détecteurs Sirius à Thales Optronics Systems (Royaume-Uni) pour l’évaluation de la caméra Catherine-MP.



« Les résultats du détecteur Sirius ont été très encourageants. La performance NETD (noise equivalent temperature difference – paramètre lié à la résolution en température) a dépassé nettement notre objectif initial, » affirme Stewart Crawford, de Thales Optronics Ltd. « Cela a permis à la caméra Catherine MP de dépasser facilement les spécifications visées de portée d’identification. »



Sirius opère dans la bande de fréquences 8 – 9 micromètres. Il est capable de fonctionner à 75 K (-198 degrés Celsius), capacité qu’on ne trouve pas chez les produits QWIP concurrents. Cela signifie que l’on peut utiliser pour Sirius un micro-refroidisseur compact Stirling de 0,75 watts, à la différence des produits concurrents. Ce micro-refroidisseur permet à Sofradir de réduire de manière significative la taille du détecteur IR Sirius, et d’en abaisser ainsi le coût ainsi que celui des équipements dans lesquels il est appelé à être intégré.



C’est la première fois que Sofradir propose à la vente au niveau mondial un tel détecteur LWIR basé sur la technologie QWIP. Sofradir est plus connu pour la production de détecteurs infrarouge refroidis basés sur la technologie MCT (Mercury Cadmium Telluride - Tellure de Mercure et Cadmium). Sofradir est n°2 mondial en nombre d'unités vendues de détecteur infrarouge de seconde et troisième génération, en MCT ou toutes technologies confondues (Source: Maxtech 2006).



« Sirius permet à Sofradir de franchir une nouvelle étape dans sa stratégie d’offrir des produits infrarouge de haute résolution à des prix plus compétitifs à nos clients du secteur de la défense et de l’industrie spatiale, » souligne Philippe Tribolet, Vice-Président R&D et Technologies. « Scorpio fut le premier de nos détecteurs infrarouge de faible encombrement et de haute performance à prix réduit. Sirius est une nouvelle avancée dans la conception de produits de pointe accessibles à un plus grand nombre de clients. »



À propos de Thales

Thales est un leader mondial de l’électronique et des systèmes. Partout dans le monde, le groupe sert les marchés de la défense, de l’aéronautique et de la sécurité, appuyé par une offre globale de services. Le groupe optimise le développement parallèle des activités civiles et militaires au service d’un seul objectif : la sécurité des personnes, des biens et des États. Avec plus de 20 000 chercheurs de très haut niveau, Thales constitue une capacité unique en Europe pour créer et déployer des systèmes d’information critiques. Fort de 60 000 personnes dans cinquante pays, Thales a enregistré en 2005 un chiffre d’affaires de 10,3 milliards d’euros et un carnet de commandes record de plus 20 milliards d’euros.



À propos de Sofradir (http://www.sofradir.com) :

Sofradir, fondée en 1986, fait partie des très rares entreprises au monde possédant l'ensemble des briques technologiques nécessaires à la fabrication de détecteurs infrarouge. Sofradir est le second acteur international en nombre d'unités vendues et détient entre 20 et 25 % du marché mondial des détecteurs HgCdTe de nouvelle génération. Avec sa filiale Ulis (spécialisée dans les détecteurs IR non-refroidis), Sofradir prévoit un chiffre d'affaires de plus de 76 millions d’euros en 2005. Plus de 60 % de la production est exportée. Parmi les clients de Sofradir, on compte l'US Army, Thales, Sagem, Selex, Alcatel Alenia Space et l'Agence Spatiale Européenne (ESA).



Pionnière sur le créneau des détecteurs MCT de seconde et de troisième génération, Sofradir a développé un large portefeuille de détecteurs (matrices ou barrettes balayées) couvrant les principales fenêtres du spectre infrarouge entre 1 et 16 µm). Sofradir utilise plusieurs plates-formes technologiques : technologies MCT (HgCdTe), QWIP (multipuits quantiques) ou microbolomètres. Les équipementiers des secteurs de la sécurité et de la défense du monde entier achètent les détecteurs Sofradir pour des applications comme les caméras thermiques, les autodirecteurs de missiles, les charges utiles sur satellites ainsi que d'autres systèmes de surveillance, de visée et de localisation. Les détecteurs IR de Sofradir, sensibles dans le proche, moyen et lointain infrarouge, ont été intégrés dans de nombreux équipements qui ont fait leurs preuves sur le champ de bataille. Il s'agit entre autres des détecteurs équipant les pods de désignation d'objectifs Damoclès, les nacelles de navigation NAVFLIR, l'autodirecteur du missile Storm Shadow/SCALP EG ou de ceux qui équipent les jumelles IR Sophie, les caméras infrarouges SADA II et IRIS.



Le centre de production de Sofradir est basé près de Grenoble. Sofradir, avec Ulis, emploie 350 personnes.