Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Keltravo.com : Le BTP un secteur qui se restructure

Jusqu'alors préservé, le secteur du BTP connaît en 2009 les effets de la crise : 30 à 60 000 pertes d'emplois prévues, un niveau de qualification revu à la hausse et une forte restructuration du métier.
Néanmoins, grâce aux mesures incitatives gouvernementales et à l'apparition de nouveaux métiers « développement durable », le secteur devrait rester porteur dans les prochaines années.

L'impact de la crise sur l'emploi dans le BTP

Fort d'une expérience de plus de 10 ans dans le secteur des services sur Internet et du BTP, Rémi Calmel, Président de Keltravo.com et observateur privilégié du marché, constate l'évolution du secteur. Après la vague de travailleurs non qualifiés dans le BTP pour combler le manque de main d'œuvre, la période est à la restructuration par la qualité. Les particuliers comme les professionnels privilégient la compétence pour réaliser les chantiers d'aménagement et de rénovation en cours.

Après onze années consécutives très favorables pour le secteur de la construction (+ 2,8 % en moyenne par an en volume depuis 1996), marquées par une croissance exceptionnelle des investissements de l'ensemble des commanditaires, les perspectives d'activité pour 2009 amènent à envisager des pertes totales comprises entre 30 000 et 60 000, dont environ un tiers d'intérimaires.

Néanmoins, des mesures incitatives gouvernementales et les tendances à l'économie d'énergie constituent des leviers prometteurs pour l'avenir.

Les mesures gouvernementales pour soutenir le secteur

En réaction au ralentissement cyclique de la conjoncture de la construction, observé depuis la fin de l'année 2007, l'Etat a pris de nombreuses mesures d'urgence pour soutenir l'investissement des particuliers, des entreprises et des collectivités locales.

Dans ce contexte et malgré une baisse importante des mises en chantier de logements et de locaux, le repli de l'activité du bâtiment est resté limité en 2008 (-1,5 % en volume).

Les perspectives sont moins favorables en 2009 : l'activité des entreprises de construction devrait diminuer de 3,6 % en volume, avec une construction neuve de bâtiments et des travaux publics moins dynamiques, et l'emploi régresser d'environ 45 000 personnes, dont un tiers d'intérimaires. Cependant, les travaux d'entretien et d'amélioration des bâtiments devraient quant à eux poursuivre leur croissance en 2009 et les premiers effets du Grenelle Environnement sont attendus en fin d'année notamment en matière de rénovation énergétique.

En effet, le projet de budget intègre, dans le cadre du Grenelle de l'Environnement, le prêt à taux zéro vert pour les travaux de rénovation thermique, l'extension du crédit d'impôt développement durable ou encore la distribution de prêts bonifiés pour la rénovation thermique des logements sociaux.
Toutes ces mesures devraient jouer un rôle contra-cyclique en 2009. (Source cadresonline.com)

Le BTP : un avenir prometteur

Si l'on en croit l'étude réalisée par l'AFPA dans le « Mondial des métiers », des nouveaux métiers apparaissent dans le secteur public et dans celui du BTP qui sont directement liés au développement durable :
- Agent de développement des énergies renouvelables, c'est un agent public en charge de développer des projets précis et concrets dans un département dans le domaine des énergies renouvelables. Sa connaissance des matériaux et des techniques des travaux lui permet de conseiller les milieux du BTP.
- Ingénieur acoustique. Son rôle consiste à lutter contre les nuisances sonores sur les lieux de travail tout en proposant des solutions sur l'installation d'équipements nouveaux isolants. Les ingénieurs acoustiques travaillent en partenariat avec des entreprises de menuiseries et des architectes.

Pour Rémi Calmel, PDG de Keltravo.com, « le BTP devrait continuer de constituer un levier d'emplois important dans les prochaines années. Dans le milieu du BTP, les métiers traditionnels s'adaptent aux nouveaux procédés du développement durable : un peintre en bâtiment utilise aujourd'hui des produits moins nocifs pour l'environnement. Les architectes et les entreprises de maçonnerie peuvent proposer une diversification des matériaux : Le ciment à base de pavés usés, huiles usagées, déchets végétaux … »

Enfin, l'AFPA propose une nouvelle gamme de stages qui permet aux professionnels du bâtiment et aux demandeurs d'emploi de se former ou se perfectionner aux nouveaux matériaux et techniques d'éco-construction. Deux offres spécifiques en "aménagement finition" et "bois, métal et multi-matériaux" sont déjà proposées.

A propos de Keltravo.com

Créé en 2007 et dirigé par Rémi Calmel, Keltravo.com est un site d'intermédiation entre particuliers et artisans du BTP, fondé sur un double modèle. Pour le grand public, le site offre une solution simple, rapide, et efficace permettant aux utilisateurs de trouver leur artisan en pouvant comparer les prestations proposées, et ceci gratuitement, sans adhésion ni frais de dossier. Les devis sont envoyés dans les 48 H pour tout type de travaux.

Quant aux professionnels du BTP, ceux-ci s'inscrivent gratuitement et reçoivent en fonction de leur spécialité et de leur couverture géographique des demandes de devis vérifiées et validées. 85 000 entreprises font confiance à Keltravo qui reçoit jusqu'à 800 devis par jour.

25 salariés.
CA 2008 : 920 K€.


--
Contact Presse:
Keltravo.com
Maja Jokic
01 44 94 95 68
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.keltravo.com

--

Communiqué envoyé le 02.09.2009 10:54:54 via le site Categorynet.com dans la rubrique Construction

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Jusqu'alors préservé, le secteur du BTP connaît en 2009 les effets de la crise : 30 à 60 000 pertes d'emplois prévues, un niveau de qualification revu à la hausse et une forte restructuration du métier.
Néanmoins, grâce aux mesures incitatives gouvernementales et à l'apparition de nouveaux métiers « développement durable », le secteur devrait rester porteur dans les prochaines années.

L'impact de la crise sur l'emploi dans le BTP

Fort d'une expérience de plus de 10 ans dans le secteur des services sur Internet et du BTP, Rémi Calmel, Président de Keltravo.com et observateur privilégié du marché, constate l'évolution du secteur. Après la vague de travailleurs non qualifiés dans le BTP pour combler le manque de main d'œuvre, la période est à la restructuration par la qualité. Les particuliers comme les professionnels privilégient la compétence pour réaliser les chantiers d'aménagement et de rénovation en cours.

Après onze années consécutives très favorables pour le secteur de la construction (+ 2,8 % en moyenne par an en volume depuis 1996), marquées par une croissance exceptionnelle des investissements de l'ensemble des commanditaires, les perspectives d'activité pour 2009 amènent à envisager des pertes totales comprises entre 30 000 et 60 000, dont environ un tiers d'intérimaires.

Néanmoins, des mesures incitatives gouvernementales et les tendances à l'économie d'énergie constituent des leviers prometteurs pour l'avenir.

Les mesures gouvernementales pour soutenir le secteur

En réaction au ralentissement cyclique de la conjoncture de la construction, observé depuis la fin de l'année 2007, l'Etat a pris de nombreuses mesures d'urgence pour soutenir l'investissement des particuliers, des entreprises et des collectivités locales.

Dans ce contexte et malgré une baisse importante des mises en chantier de logements et de locaux, le repli de l'activité du bâtiment est resté limité en 2008 (-1,5 % en volume).

Les perspectives sont moins favorables en 2009 : l'activité des entreprises de construction devrait diminuer de 3,6 % en volume, avec une construction neuve de bâtiments et des travaux publics moins dynamiques, et l'emploi régresser d'environ 45 000 personnes, dont un tiers d'intérimaires. Cependant, les travaux d'entretien et d'amélioration des bâtiments devraient quant à eux poursuivre leur croissance en 2009 et les premiers effets du Grenelle Environnement sont attendus en fin d'année notamment en matière de rénovation énergétique.

En effet, le projet de budget intègre, dans le cadre du Grenelle de l'Environnement, le prêt à taux zéro vert pour les travaux de rénovation thermique, l'extension du crédit d'impôt développement durable ou encore la distribution de prêts bonifiés pour la rénovation thermique des logements sociaux.
Toutes ces mesures devraient jouer un rôle contra-cyclique en 2009. (Source cadresonline.com)

Le BTP : un avenir prometteur

Si l'on en croit l'étude réalisée par l'AFPA dans le « Mondial des métiers », des nouveaux métiers apparaissent dans le secteur public et dans celui du BTP qui sont directement liés au développement durable :
- Agent de développement des énergies renouvelables, c'est un agent public en charge de développer des projets précis et concrets dans un département dans le domaine des énergies renouvelables. Sa connaissance des matériaux et des techniques des travaux lui permet de conseiller les milieux du BTP.
- Ingénieur acoustique. Son rôle consiste à lutter contre les nuisances sonores sur les lieux de travail tout en proposant des solutions sur l'installation d'équipements nouveaux isolants. Les ingénieurs acoustiques travaillent en partenariat avec des entreprises de menuiseries et des architectes.

Pour Rémi Calmel, PDG de Keltravo.com, « le BTP devrait continuer de constituer un levier d'emplois important dans les prochaines années. Dans le milieu du BTP, les métiers traditionnels s'adaptent aux nouveaux procédés du développement durable : un peintre en bâtiment utilise aujourd'hui des produits moins nocifs pour l'environnement. Les architectes et les entreprises de maçonnerie peuvent proposer une diversification des matériaux : Le ciment à base de pavés usés, huiles usagées, déchets végétaux … »

Enfin, l'AFPA propose une nouvelle gamme de stages qui permet aux professionnels du bâtiment et aux demandeurs d'emploi de se former ou se perfectionner aux nouveaux matériaux et techniques d'éco-construction. Deux offres spécifiques en "aménagement finition" et "bois, métal et multi-matériaux" sont déjà proposées.

A propos de Keltravo.com

Créé en 2007 et dirigé par Rémi Calmel, Keltravo.com est un site d'intermédiation entre particuliers et artisans du BTP, fondé sur un double modèle. Pour le grand public, le site offre une solution simple, rapide, et efficace permettant aux utilisateurs de trouver leur artisan en pouvant comparer les prestations proposées, et ceci gratuitement, sans adhésion ni frais de dossier. Les devis sont envoyés dans les 48 H pour tout type de travaux.

Quant aux professionnels du BTP, ceux-ci s'inscrivent gratuitement et reçoivent en fonction de leur spécialité et de leur couverture géographique des demandes de devis vérifiées et validées. 85 000 entreprises font confiance à Keltravo qui reçoit jusqu'à 800 devis par jour.

25 salariés.
CA 2008 : 920 K€.


--
Contact Presse:
Keltravo.com
Maja Jokic
01 44 94 95 68
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.keltravo.com

--

Communiqué envoyé le 02.09.2009 10:54:54 via le site Categorynet.com dans la rubrique Construction

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Lire plus sur: http://construction.annuairecommuniques.com/2009/09/keltravocom-le-btp-un-secteur-qui-se.html