Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Crédit : Les malades ont toujours du mal à décrocher un prêt !

Crédit : Les malades ont toujours du mal à décrocher un prêt !

Polémique autour de la convention Aeras (S’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) ! Signé par les professionnels du crédit et de l’assurance il y a un an et demi, ce texte avait redonné de l’espoir aux malades voulant acquérir un bien ou investir dans un projet professionnel. Cette convention était censée faciliter l’accès à l’assurance-emprunteur, gage pour les banques d’être payée.

Seulement, d’après l’association de consommateur UFC-Que Choisir, « les engagements n’ont pas été tenus ». Selon le ministère de la Santé, une personne sur six aurait du mal à trouver un crédit à cause de son état de santé. C’est surtout un manque d’information que dénonce l’association. Sur les 625 agences visitées, 87% d’entre elles n’auraient aucune information sur la convention en libre service et seuls  4% des conseillers bancaires auraient remis spontanément un document sur la convention.

L’association met par ailleurs en avant le non respect de la confidentialité des données portant sur l'état de santé des personnes, les situations d'urgence auxquelles sont confrontés les candidats à l'emprunt qui se trouvent dans la nécessité de trouver une assurance individuelle ainsi que le coût financier des surprimes d'assurances en contrepartie de garanties souvent limitées. Au final, 40% des personnes suivies par l’association n’auraient pas décroché de contrat de crédit à cause des assurances.  

La Fédération bancaire française, elle, ne le voit pas du même œil. Elle indique dans un communiqué que la « convention Aeras a marqué de réelles avancées ». Elle souligne, plus bas, que « le succès de l’ensemble du dispositif repose sur une diffusion de l’information très en amont, notamment sur les lieux de passage des personnes qui ont une difficulté de santé. Il est essentiel, comme les pouvoirs publics s’y sont engagés, que les caisses d’assurance maladie et les réseaux de soin s’associent à la diffusion de la convention ».

En 2007, les sociétés d’assurances ont reçu près de 4,3 millions de demandes d'assurance de prêts au titre des crédits immobiliers et professionnels. Plus de 99% d’entre elles ont été satisfaites. Sur le total des demandes, 400 000 ont fait l’objet d’un examen supplémentaire dans le cadre du dispositif AERAS selon les professionnels du secteur.

Cependant dans de nombreux cas, la surprime sur l’assurance est très importante, de sorte que l’emprunteur n’aura pas la capacité d’endettement nécessaire pour supporter le crédit. Ainsi, une personne sans problème de santé paiera 50 euros par mois d’assurance en moyenne. Une personne présentant des risques aggravés de santé pourra débourser jusqu’à 200 euros par mois.

Afin de trouver le meilleur crédit immobilier aux taux les plus bas du marché, Argent-Mag (http://argent-mag.com) a développé un comparateur de taux de crédit sur le net. Vous pourrez comparer plus de 100 banques pour obtenir la meilleure offre de crédit immobilier. Par ailleurs, des guides  vous conseilleront dans vos choix. Ne  tardez plus, trouvez dès maintenant un crédit immobilier sur http://www.argent-mag.com/immobilier/.

Plus sur : Argent-Mag.com
CONTACT PRESSE
John-Pierre Clark
Executif Director
Kohdao Limited.
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.




Contact Presse :
Personne de contact pour les journalistes :
John-Pierre Clark
 
Kohdao Ltd
 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.argent-mag.com





Ce communiqué a été diffusé par et sur Categorynet.com (http://www.categorynet.com).
Ce communiqué de presse porte la référence CNYX7SYM