Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L’alimentation, source d’inquiétude chez les futurs porteurs de prothèse dentaire

12% des Français entre 18 et 70 ans portent une prothèse dentaire, qu’elle soit totale ou partielle1. Au-delà des questions esthétiques, l’alimentation est une inquiétude fréquente chez les futurs porteurs de prothèse. Souvent quinquas et très actifs, ils craignent de ne pouvoir manger ce qu’ils veulent. Pour les accompagner, Polident®, n° 1 des nettoyants et fixatifs pour appareils dentaires2, lance une opération de sensibilisation autour de l’alimentation sur son site www.polident.fr

La prothèse dentaire : de l’adaptation à l’acceptation

Incisives, canines, molaires et prémolaires, nos dents jouent toutes un rôle dans notre alimentation quotidienne. Perdre une ou plusieurs dents peut donc constituer un véritable handicap au quotidien qui concerne majoritairement les 50 ans et plus, mais qui peut toucher également les plus jeunes. Une personne qui a perdu une ou plusieurs dents présente plus de difficultés à mâcher et ressent moins la saveur des plats qu’il déguste. Les conséquences de ces difficultés vont de la perte de plaisir lors des repas jusqu’à une possible dénutrition. « Ce qui est important, c’est que les dents soient en opposition, c’est-à-dire que lorsqu’il y a une dent en bas, il en faut une en haut pour lui ‘répondre’ et jouer son rôle d’étau. Une prothèse dentaire peut alors permettre de retrouver une mastication efficace, une bonne digestion, des goûts mieux ressentis et un ‘bol alimentaire’ plus nourrissant » explique le Dr Michel Pompignoli, chirurgien
-dentiste à Paris.
En effet, si elles aident à bien mastiquer les aliments, les dents sont également au service du goût. Une perte de dents peut être compensée par la pose d’une prothèse partielle ou totale, qui améliore ainsi la qualité de vie du patient ; car si la période d’adaptation à la prothèse limite la consommation de certains aliments, l’assiette d’un nouveau porteur de prothèse dentaire revient rapidement à la normale et aucun aliment n’est tabou ! « Le patient qui va porter une prothèse dentaire pour la première fois se pose beaucoup de questions. Les conséquences psychologiques sont importantes même si elles ne sont pas véritablement dues à la prothèse en elle-même mais à la perte des dents qu’il associe à la prothèse. La 1ère motivation des patients est esthétique, bien sûr, mais elle porte également sur l’alimentation. Ils ont besoin d’être conseillés et rassurés » précise le Dr Michel Pompignoli.

Esthétique et fonctionnalité au rendez-vous

Les nouveaux matériaux utilisés pour la fabrication des prothèses dentaires ont permis de les rendre les plus discrètes et confortables possible. La porcelaine remplace aujourd’hui la résine et le rendu est plus naturel. « On respecte les règles de la dentogénique. C’est-à-dire qu’on étudie la carnation de la peau, la couleur des dents naturelles. Certains nous demandent des dents très blanches, ce que nous consentons à faire. L’esthétique est un moyen d’intégration et d’adoption des prothèses » indique le Dr Michel Pompignoli.
Une des préoccupations majeures des patients concernant leur prothèse dentaire est de ne pas avoir de résidus alimentaires qui se logent entre la gencive et la prothèse. « Si une prothèse est bien réalisée, elle ne doit causer aucune douleur et tenir parfaitement en place » ajoute le Dr Michel Pompignoli. « Dans certaines situations extrêmes, l’utilisation d’un fixatif améliore significativement la qualité de vie du patient. Il maintient la prothèse bien en place et évite le dépôt de résidus alimentaires entre la prothèse et la gencive. « L’important après la pose d’une prothèse est son adoption par le patient. Il doit apprendre à acquérir l’habileté nécessaire et les bons gestes pour pouvoir manger de tout par la suite, et ressentir à quel endroit il a le plus de force pour mastiquer. Certains patients se régalent même parfois avec du nougat sans problème particulier, après apprentissage » indique le Dr Michel Pompignoli.

www.polident.fr : « A table ! Dégustez tout ce que vous aimez ! »

Imaginée pour dédramatiser le port de prothèse dentaire et retrouver le plaisir de savourer n’importe quel plat, Polident® propose une opération pédagogique autour des aliments réputés difficiles à mastiquer pour les porteurs de prothèse. Un jeu-concours Internet pour gagner des ateliers cuisine est lancé sur le nouveau site www.polident.fr. Pour le plaisir des papilles des porteurs de prothèse, 3 recettes inédites réalisées par un Chef et un livret de conseils pour bien vivre le moment des repas sont téléchargeables sur le site Internet www.polident.fr.

1 Etude IPSOS Usages et Attitudes – 8 juin 2011- sur 1000 personnes
2 Ventes volume, Nielsen, CAM à P13 2011 (GMS + Pharmacies)





--
Contact Presse:

Capital Image
Stéphanie Chevrel
01 45 63 19 00
www.capitalimage.net
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=55129



--

Communiqué envoyé le 14.02.2012 11:21:38 via le site Categorynet.com dans la rubrique Santé

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______