Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Pass’Epargne Cortal : La scandaleuse récupération de l’AFUB !

Le 15 septembre, la banque Cortal était condamnée à 180 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Nanterre au sujet du Pass'Epargne, un prélèvement de 24 euros par an imposé en juin 2002 par la banque à l'ensemble de sa clientèle (1,1 million de personnes).

Dans un communiqué repris notamment par TF1, Les Echos, L'Expansion et 20 minutes, l'AFUB (association française des usagers des banques) « se félicite de cette grande première judiciaire ». L'AFUB aurait pu féliciter les quelques francs-tireurs qui se sont héroïquement opposés aux abus de la banque, dans l'indifférence la plus complète des associations. Mais non : L'AFUB « se » félicite !
Pour « se féliciter » d'une victoire, messieurs, encore faut-il y avoir contribué, au moins moralement. Or, tout au long des trois années de lutte qui ont abouti à la condamnation de Cortal, et bien qu'alertés à plusieurs reprises, vous n'avez brillé que par votre absence et votre silence. Pas le moindre conseil, pas le moindre soutien, pas même un mail de solidarité avec les plaignants, qui se sont battus, au civil comme au pénal, face à des juges le plus souvent hostiles ou réticents, et aux avocats de Cortal, particulièrement habiles, manipulateurs et féroces.

Dès lors, venir pérorer devant les caméras, se faire de la pub en spoliant de leur victoire les consommateurs qu'on a laissés dans l'isolement le plus total, s'emparer du résultat de leur travail et de leur ténacité, du temps qu'ils ont passé sur ce dossier, des risques qu'ils ont pris, est proprement honteux, scandaleux et écoeurant.

Les seuls à pouvoir aujourd'hui « se féliciter » de quoi que ce soit sont :
- Jean-Paul Cheny, qui a été le premier à solliciter la DDCCRF.
- Eric F., pour son travail de recherche de contacts et la création de la première mailing list.
- Daniel D., Lionel P., Jean-Paul Cheny, Laurent S. et Antoine Vermeersch, votre serviteur, pour avoir porté plainte devant le « tribunal » d'instance de Neuilly-sur-Seine.
- La DDCCRF des Hauts-de-Seine, qui a instruit la plainte avec un professionnalisme dont beaucoup feraient bien de s'inspirer.
- Les sept clients de Cortal qui se sont constitués parties civiles suite à la plainte de la DDCCRF et n'ont pas lâché prise tout au long de ces trois années.
- Jean-Philippe Viallon, journaliste, rédacteur en chef, auteur d'un article d'une lucidité et d'une intégrité courageuses dans le magazine Mieux-Vivre, article qui lui a probablement valu quelques temps plus tard de « ne plus être en charge de la rubrique », pour reprendre ses propres termes, et d'être remplacé par quelqu'un de plus docile avec les « sponsors » qui font tourner les rotatives.
- Sans oublier les nombreux clients de Cortal qui sont intervenus sur les forums et nous ont adressé des mails de soutien.
- Et moi-même, Antoine Vermeersch, pour avoir créé le site www.acdb.org, point de ralliement des clients en lutte contre le Pass'Epargne, et condamné pour y avoir écrit des vérités que les tribunaux n'avaient alors pas envie d'entendre.

Alors, chers messieurs des associations, il vous reste une chance de mériter votre place devant les micros : Une autre procédure pénale est en cours au sujet du Pass'Epargne.
Une classe action pourrait également être préparée, puisqu'il semble que ce type de procédure, particulièrement adaptée à ce cas, verra bientôt le jour en France.

Aurons-nous l'agréable surprise de vous trouver à nos côtés en ces occasions ? ...


Antoine Vermeersch
Webmaster du site www.acdb.org
Coordinateur du collectif de lutte contre le Pass'Epargne
Partie civile de la plainte de la DDCCRF