Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

LA TOMME DE SAVOIE MOBILISE DE JEUNES TALENTS POUR LUI OUVRIR DE NOUVELLES PERSPECTIVES...

En septembre 2008, le Syndicat de la Tomme de Savoie lançait un grand concours de packaging « La Tomme de Savoie m'emballe » auprès d'écoles des 4 coins de la France. Après plus de 8 mois de travail, les étudiants présentent ce lundi 15 juin à la Chambre d'Agriculture d'Annecy leur projet devant le jury. Qui remportera le 1er prix ?

DIFFICULTES EN GMS
A l'heure où les grands fromages de terroir doivent lutter contre la concurrence de produits marquetés, la Tomme de Savoie, fromage incontournable du rayon coupe des GMS (Grandes & Moyennes Surfaces), rencontre un vrai problème en LS (Libre Service). Il était donc impératif de créer un packaging spécifique Tomme de Savoie capable de préserver les qualités organoleptiques acquises durant son affinage, identifiable facilement et en cohérence avec son territoire d'origine.

TOUTE UNE FILIERE MOBILISEE
La présidence du jury sera assurée par Edmond Bidal, responsable technique à la Fromagerie Schmidhauser aux côtés :
de M. Martinod, Directeur Savoîcime, filière Tomme de Savoie
de M. Bel, Directeur Technique à la Fromagerie Verdannet / La Tournette
de Mme Garçon, Responsable qualité à la Fromagerie Pochat
de Mme Bompas, Responsable qualité à la Fromagerie Chabert
de M. Jouvet, Responsable de l'antenne régionale d'Actilait,
et de M. Lehuedet, Responsable des achats du groupe Provencia.
De nombreux autres acteurs de la filière (la Coopérative Laitière de Yenne et celle de Thônes, la Fromagerie Masson d'Annemasse, l'ENILV, etc), seront présents pour assister à la présentation, signe d'un engouement tout particulier.

PLACE A LA CREATIVITE DE JEUNES TALENTS
Face à cette situation, le Syndicat a décidé de réagir et a choisi de s'adresser à des étudiants pour lancer son nouveau projet d'emballage.
Leur créativité et leur vision tournées vers l'avenir permet de porter un regard différent et innovant sur ce produit de terroir. Un challenge original qui a su capter tout leur intérêt.
3 établissements d'enseignement supérieur ont répondu positivement à cette initiative inédite dans l'univers des fromages de Savoie :
• l'IUT de Chambéry et son département Design & Packaging,
• l'IUT de Reims et son département Génie du Conditionnement et de l'Emballage, qui a proposé 3 projets,
• l'IUT de Brest et sa promotion Formapack,
En septembre 2008, les étudiants avaient tous reçu le cahier des charges leurs permettant de bien comprendre le contexte actuel, le marché du fromage en GMS, les contraintes et les enjeux de cette initiative. Par la suite des rencontres ont eu lieu avec les écoles qui le souhaitaient pour échanger en face à face.
Après 8 mois de travail, chaque groupe de travail dispose de 45 minutes pour présenter au jury son projet et échanger sur ces pistes de travail.

Les projets seront évalués sur plusieurs critères bien définis :
- des critères techniques : la conservation des qualités organoleptiques du produit, l'utilisation de matériaux écologiques, la praticité du packaging, la faisabilité technique du projet
- des critères visuels : le packaging doit être esthétique et valoriser le produit, il doit faire valoir le territoire et faire cohabiter les deux étiquettes (celle dite décors et l'autre poids/ prix)
- des critères promotionnels : la possibilité d'inclure des opérations de promotion comme par exemple un sticker jeu ou des petites fiches recettes.
- des critères budgétaires.
5 projets ont donc été présentés, et ce sont 5 projets tous aussi différents les uns que les autres qui offrent des visions très différentes, apportées par de jeunes étudiants très motivés et très créatifs.


La Tomme de Savoie récompense les talents
Au terme de cette présentation, le jury s'est réuni pour délibérer et annoncer le grand vainqueur : et c'est l'un des projets de l'IUT de Reims qui a fait l'unanimité auprès de tous les membres du jury.
Son nom « la planchette saveurs », un projet simple mais efficace et judicieux qui permet de répondre à toutes les contraintes que le Syndicat s'était fixé. Cette « planchette saveurs » se compose d'une planche en polypropylène qui épouse les formes de la tomme quelque soit le format du fromage (1/4, 1/6, etc) et d'un film thermo-rétractable.
Ses avantages sont multiples :
un packaging qui protège le produit grâce à ce film thermo-rétractable qui n'est désormais plus en contact direct avec le produit et c'est là toute la différence avec l'emballage actuel. Une innovation qui va permettre à la pâte et à la croûte de ne plus sécher, ni changer d'aspect.
il s'adapte aux différents formats de Tommes sans changer de dimensions, et évite ainsi la création d'un emballage spécifique pour chaque format.
Il protège la face à nu de la pâte et laisse apparaître la croûte et le marquage ce qui est important pour le consommateur dans son acte d'achat.
En s'appropriant la technologie actuelle des acteurs de la filière découpe et pré-emballage de la Tomme de Savoie, les étudiants de Reims ont réussi un tour de maître : proposer un packaging qui ne nécessite pas auprès des acteurs de la découpe et du pré-emballage l'investissement dans de nouvelles machines trop couteuses.
Une piste de travail sérieuse qui offre à la Tomme de belles perspectives d'avenir.
Reste maintenant à approfondir ce travail, à réaliser des tests « réels » de conservation du produit, et des tests consommateurs…

Pour remercier les écoles et les étudiants de leur engagement, la Tomme de Savoie avait prévu plusieurs niveaux de dotations.
Les trois premiers gagnants ont été récompensés financièrement :
l'IUT de Reims a remporté le premier prix : 1500

En septembre 2008, le Syndicat de la Tomme de Savoie lançait un grand concours de packaging « La Tomme de Savoie m'emballe » auprès d'écoles des 4 coins de la France. Après plus de 8 mois de travail, les étudiants présentent ce lundi 15 juin à la Chambre d'Agriculture d'Annecy leur projet devant le jury. Qui remportera le 1er prix ?

DIFFICULTES EN GMS
A l'heure où les grands fromages de terroir doivent lutter contre la concurrence de produits marquetés, la Tomme de Savoie, fromage incontournable du rayon coupe des GMS (Grandes & Moyennes Surfaces), rencontre un vrai problème en LS (Libre Service). Il était donc impératif de créer un packaging spécifique Tomme de Savoie capable de préserver les qualités organoleptiques acquises durant son affinage, identifiable facilement et en cohérence avec son territoire d'origine.

TOUTE UNE FILIERE MOBILISEE
La présidence du jury sera assurée par Edmond Bidal, responsable technique à la Fromagerie Schmidhauser aux côtés :
de M. Martinod, Directeur Savoîcime, filière Tomme de Savoie
de M. Bel, Directeur Technique à la Fromagerie Verdannet / La Tournette
de Mme Garçon, Responsable qualité à la Fromagerie Pochat
de Mme Bompas, Responsable qualité à la Fromagerie Chabert
de M. Jouvet, Responsable de l'antenne régionale d'Actilait,
et de M. Lehuedet, Responsable des achats du groupe Provencia.
De nombreux autres acteurs de la filière (la Coopérative Laitière de Yenne et celle de Thônes, la Fromagerie Masson d'Annemasse, l'ENILV, etc), seront présents pour assister à la présentation, signe d'un engouement tout particulier.

PLACE A LA CREATIVITE DE JEUNES TALENTS
Face à cette situation, le Syndicat a décidé de réagir et a choisi de s'adresser à des étudiants pour lancer son nouveau projet d'emballage.
Leur créativité et leur vision tournées vers l'avenir permet de porter un regard différent et innovant sur ce produit de terroir. Un challenge original qui a su capter tout leur intérêt.
3 établissements d'enseignement supérieur ont répondu positivement à cette initiative inédite dans l'univers des fromages de Savoie :
• l'IUT de Chambéry et son département Design & Packaging,
• l'IUT de Reims et son département Génie du Conditionnement et de l'Emballage, qui a proposé 3 projets,
• l'IUT de Brest et sa promotion Formapack,
En septembre 2008, les étudiants avaient tous reçu le cahier des charges leurs permettant de bien comprendre le contexte actuel, le marché du fromage en GMS, les contraintes et les enjeux de cette initiative. Par la suite des rencontres ont eu lieu avec les écoles qui le souhaitaient pour échanger en face à face.
Après 8 mois de travail, chaque groupe de travail dispose de 45 minutes pour présenter au jury son projet et échanger sur ces pistes de travail.

Les projets seront évalués sur plusieurs critères bien définis :
- des critères techniques : la conservation des qualités organoleptiques du produit, l'utilisation de matériaux écologiques, la praticité du packaging, la faisabilité technique du projet
- des critères visuels : le packaging doit être esthétique et valoriser le produit, il doit faire valoir le territoire et faire cohabiter les deux étiquettes (celle dite décors et l'autre poids/ prix)
- des critères promotionnels : la possibilité d'inclure des opérations de promotion comme par exemple un sticker jeu ou des petites fiches recettes.
- des critères budgétaires.
5 projets ont donc été présentés, et ce sont 5 projets tous aussi différents les uns que les autres qui offrent des visions très différentes, apportées par de jeunes étudiants très motivés et très créatifs.


La Tomme de Savoie récompense les talents
Au terme de cette présentation, le jury s'est réuni pour délibérer et annoncer le grand vainqueur : et c'est l'un des projets de l'IUT de Reims qui a fait l'unanimité auprès de tous les membres du jury.
Son nom « la planchette saveurs », un projet simple mais efficace et judicieux qui permet de répondre à toutes les contraintes que le Syndicat s'était fixé. Cette « planchette saveurs » se compose d'une planche en polypropylène qui épouse les formes de la tomme quelque soit le format du fromage (1/4, 1/6, etc) et d'un film thermo-rétractable.
Ses avantages sont multiples :
un packaging qui protège le produit grâce à ce film thermo-rétractable qui n'est désormais plus en contact direct avec le produit et c'est là toute la différence avec l'emballage actuel. Une innovation qui va permettre à la pâte et à la croûte de ne plus sécher, ni changer d'aspect.
il s'adapte aux différents formats de Tommes sans changer de dimensions, et évite ainsi la création d'un emballage spécifique pour chaque format.
Il protège la face à nu de la pâte et laisse apparaître la croûte et le marquage ce qui est important pour le consommateur dans son acte d'achat.
En s'appropriant la technologie actuelle des acteurs de la filière découpe et pré-emballage de la Tomme de Savoie, les étudiants de Reims ont réussi un tour de maître : proposer un packaging qui ne nécessite pas auprès des acteurs de la découpe et du pré-emballage l'investissement dans de nouvelles machines trop couteuses.
Une piste de travail sérieuse qui offre à la Tomme de belles perspectives d'avenir.
Reste maintenant à approfondir ce travail, à réaliser des tests « réels » de conservation du produit, et des tests consommateurs…

Pour remercier les écoles et les étudiants de leur engagement, la Tomme de Savoie avait prévu plusieurs niveaux de dotations.
Les trois premiers gagnants ont été récompensés financièrement :
l'IUT de Reims a remporté le premier prix : 1500

Lire plus sur: http://relationspresse.annuairecommuniques.com/2009/06/la-tomme-de-savoie-mobilise-de-jeunes.html