Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Projet Back-Card.

Cour Européenne des Droits de l'Homme, Fax : 03 88 41 27 30.

Preuve complémentaire aux 80, du dossier 8199/06. Reçu N° 529.





Marseille ce Dimanche 1er Juillet 2 007.

Bonnes Fêtes aux Thierry.





Reçu web Vers 11h30.

Destinataire : Journal du Dimanche,

et multiples témoins silencieux.





Objet : La Fin

du Système,

il n’y a plus rien

à faire pour cela.



Cher JDDpoint fr, journal pour qui ça va, :



Vous informez que Me Karim ACHOUI connaît ses agresseurs, mais l’équipe Archi sait qui

les rétribue, son scribe ayant été lié à un as de la gâchette marseillais : Ginette BROCHIER,

la vieille garde du corps du parrain André JOURDAN, avec tracas.



À Marseille, tout élu ou tout personnel municipal sait qu’il a intérêt à faire ce que lui dicte le

système anti-France. Par exemple ils nous ont dit que Mme Michèle GILLY conseillère du Maire, doit rapporter tout ce qui se passe dans l’entourage immédiat.



Ces escrocs du milieu marseillais bénéficient de protections, au tribunal de Marseille jusque

dans les rouages de tous les ministères, et en particulier à l’Assemblée Nationale où notre Liberté

est bafouée par un jeu de compromissions des élus et de magistrats.



Nous avons étés contactés par quelques-uns de ces pauvres députés, assurés de garder leurs

fauteuils à la condition de fermer les yeux sur tout ce qui aurait trait au système anti-France. Leur

liste de noms est à disposition, mais vous devez être dans leur cas.



Ce système anti-France ne peut que s’effondrer, son fond étant faire croire aux religions

dominées par celle de la minorité hébraïque. L’anglo-saxon utilise le réseau hébreux et son bras armé

ricain pour imposer sa culture de l’argent et des profits immédiats.



Les silences-aveux de complicité l’attestent, mais la France berceau de la civilisation avec

notre projet Back-Card mondialement protégé n’a plus rien à faire contre ça : La transparence sur

tous les faits dans le Monde qu’il engendre l’équilibre rétablira.



L’attendant nous vous prions de croire en notre respect, et prenant à témoins qui parle aussi

de l’affaire, nous invitons à accomplir le devoir de Français (4ème couplet de la Marseillaise)

comme conseillé de le réaliser, et pas comme imposé par la torah.



Richard BADO de l'équipe Archi pour qui aussi ça va.







P.S. : Nous n’avons qu’à attendre que le dossier 8199/06 au Conseil de l’Europe

soit instruit. Après avec confiance on chantera “Ah ça ira, ça ira”.



Télécopies :

Intéressés Français pour qui ça mieux ira.