Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Le Mécénat est-il l'apanage des grandes entreprises ?

Le Club de la communication Toulouse Midi-Pyrénées qui réunit environ 200 professionnels de la communication de la région, organise mercredi 31 mai 2006, de 17 heures à 21 heures, une soirée consacrée au mécénat des PME et TPE.

Le mécénat est-il réservé à l'achat d'œuvres d'art ? Faut il nécessairement y investir un budget important ? Comment y associer son personnel, ses clients? En faire un axe fort de sa communication ? Á quelles conditions, peut-on en attendre un retour sur investissement... ? Quelles sont les les spécificités et les mécanismes juridiques propres aux différents types de mécénat ?,...

Telles sont les questions auxquelles répondront les experts et témoins conviés par le Club de la Communication lors de cette soirée.
Une première table-ronde donnera la parole à un fiscaliste et à un représentant de l'Admical* qui feront le point sur les dispositifs légaux et fiscaux et exposeront les raisons pour lesquelles, le mécénat est en forte hausse depuis quelques années.
Des porteurs de projets, des chefs d'entreprises et des responsables de clubs d'entreprises et de fondations viendront ensuite témoigner de leurs expériences et présenteront leurs pratiques dans le cadre d'un débat.
Communicants, dirigeants et financiers sont concernés par cette soirée.
Cette manifestation est organisée en partenariat avec le Musée des abattoirs et la Région Midi-Pyrénées, et avec le soutien de la CGPME 31.
Le tarif est de 20 € TTC pour le public, 15 € pour les adhérents du club et du GAME, 10 € pour les étudiants et demandeurs d'emploi.
*Admical : Association pour le développement du mécénat industriel et commercial
Pré-inscription
Josy Aquilina : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 06 64 93 94 71 www.clubcom-mp.com
Contact presse :
Isabelle Hardy
Présidente du club de la communication Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.