Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

5 questions à Marie-Pierre Medouga, conceptrice du psycho-portrait symbolique

5 questions à Marie-Pierre Medouga, conceptrice du psycho-portrait symbolique


Découvrir son psycho-portrait symbolique et se révéler !


Pourquoi avez-vous-conçu cet outil ?

En réalité, je me sers de cet outil dans ma pratique professionnelle et ma vie personnelle depuis presque 30 ans. Associée et directrice de clientèle d’une agence de communication dans les années 80, fondée avec mon conjoint, j’avais besoin d’un outil décrypter les stratégies, pour mieux comprendre les entreprises, leur fonctionnement et ce qui les motivait.
J’avais certes déjà étudié la sociologie des organisations mais il me manquait un outil qui soit à la fois ludique et profond pour enquêter auprès des décideurs et des équipes. Conseil en relations publics et communication indépendante aujourd’hui, je continue de l’utiliser, soit pour aider les dirigeants à développer leurs stratégies, soit pour interroger leurs équipes et mieux comprendre leurs attentes.
Parallèlement, j’étais souvent interpellée par mes proches à cause de ma grande intuition et de mes capacités d’écoute. J’adorais inventer des histoires et je créais déjà des contes à la demande pour mes proches afin de leur permettre de surmonter une petite difficulté avec leurs enfants : un tel ne voulait pas dormir, un tel ne voulait pas manger… Il m’est apparu que le portrait chinois pouvait être une bonne base pour ces deux approches.

Quelles sont vos origines, d’où venez-vous ?

Née en France, de culture métissée, franco-camerounaise, seconde d’une grande fratrie, j’ai toujours eu besoin d’images et de symboles pour comprendre et décrypter ce qui m’entourait. Ma famille maternelle est de la lignée des « princes de la Forêt ». Je ne l’ai su qu’aux alentours de mes 15 ans. Un univers qui m’a toujours fascinée. C’était un choc culturel d’une certaine manière. Une histoire, des princes, des royaumes en Afrique.
Bègue, je buttais sur les mots et je m’enfuyais par les rêves et les contes. La lecture et la découverte des contes du monde entier ont été une joie fantastique. Je structurais mon univers à travers ces histoires. Bien plus tard, après que j’eus lu Jung et bien d’autres, j’ai compris à quel point, j’avais pu me construire et accepter ma double culture à travers ces contes. Je me définis aujourd’hui comme un électron libre, à double, voire triple casquette.
Lorsqu’on fait appel à moi, j’ai remarqué que c’est souvent pour libérer une parole ou une action entravée. Dans la vie personnelle comme dans ma pratique professionnelle.

Comment utilisez ce psycho-portrait auprès du grand public et à quoi cela peut-il servir ?

Tout d’abord, le psycho-portrait symbolique est une interrogation. Il donne une photographie des attentes non formulées de la personne que l’on interroge mais livre aussi son état d’esprit, ses appréhensions, ses doutes ou ses espoirs. Il est ensuite plus facile de commencer un travail de coaching ou même ensuite de mieux comprendre les motivations d’une personne pour tel ou tel type de poste ou d’orientation professionnelle.
En matière de stratégie d’entreprise, il est plus aisé de décrypter les freins, les blocages et les peurs particulièrement en matière d’accompagnement aux changements. La personne doit arriver avec une question précise que je vais reformuler. Par exemple pour le cas d’un questionnement sur un divorce : « et si mon divorce était ? » Ou et si ma future activité était,… Si le futur siège social était ? si ce projet de fusion était ? si notre mythe fondateur était ?

Je propose ensuite les différents items :
1. un animal
2. une couleur
3. une saveur (sucrée, salée, acidulée ou pimentée)
4. un minéral
5. une fleur
6. un végétal
7. un paysage (une ile, une plaine ou une montagne).

J’ai beaucoup travaillé sur ces items pour en dégager des interprétations qui soient à la fois probantes et relativement simples à analyser.

Je propose ensuite un choix de contes à l’interviewé(e). Il m’a fallu près de 5 ans pour introduire différents contes après bien sûr avoir étudié leurs significations. Je tiens compte de l’origine culturelle de la personne.
Je dessine ou plutôt je décrypte verbalement à chaud, le portrait psycho-symbolique et demande si la personne accepte cette vision.
C’est l’occasion d’un dialogue sur ses attentes alors et les esquisses de solutions qui sont suggérées par le conte que la personne a choisi. Qu’elle devienne l’auteur et l’acteur de sa vie. Qu’elle prenne conscience de ses potentialités et de ses possibilités et qu’elle puisse faire des choix en acceptant les contradictions inhérentes à chaque choix.
C’est principalement un outil d’accompagnement aux changements. Un travail sur l’écoute de soi et la congruence.
Qu’est ce qui fait sens dans la démarche de la personne ? Qu’est ce qui détonne ? Cela permet une prise de conscience et une meilleure perception de soi.

Combien avez-vous réalisé de psycho-portraits et combien ça coûte ?

J’ai réalisé plus de 1200 portraits jusqu’à ce jour, et je ne compte pas ceux qui m’ont servis (environ 500) pour élaborer mes grilles d’interprétation.

Pour un particulier, le prix est de 70 €. La séance qui peut se faire au téléphone ou en face à face dure entre une demi-heure et une heure. Elle est souvent accompagnée d’une période d’accompagnement pour aider à résoudre une difficulté passagère : orientation professionnelle, divorce, situation de changement ou de rupture.

Pour une entreprise, le coût est variable, en fonction du nombre de salariés, de la méthode utilisée pour les interroger et de la restitution à chaud (en individuel) et à froid à l’aide d’un PowerPoint. Les honoraires varient entre 1000 €/journée et 3500 € en fonction de la complexité de la problématique.

Peut-on être formée à l’analyse des portraits, votre technique d’écoute et d’accompagnement peut-elle être dupliquée ?

J’ai lu et continue à lire des dizaines de livres par an, sur les civilisations, les mythologies, l’histoire, des ouvrages d’anthropologie, de psychologie bien sûr, de la sémiologie et de la sémantique mais je m’intéresse également aux tests de personnalité et aux techniques de PNL et autres Process de communication. Tout ceci nourrit ma réflexion centrée sur l’intelligence émotionnelle et la congruence.
Alors oui je peux transmettre une partie de ce que je sais et je le fais d’ailleurs auprès de mes élèves en communication ou dans mes formations.
En ce qui concerne la duplication, je n’en suis pas encore à former des disciples, sans doute parce que je n’ai pas encore terminé ce travail de réflexion et de recherches.

En savoir plus ?
www.portrait-chinois.fr : pour les particuliers et les accompagnements individuels
www.psychoportrait-symbolique.com : pour les entreprises


En savoir plus sur la conceptrice :

Marie-Pierre MEDOUGA –NDJIKESSI est titulaire d’une maîtrise de droit des affaires internationales, elle évolue depuis plus de 20 ans dans le secteur du social (humanitaire, handicap, syndicats, emploi).
Elle est aujourd’hui Consultante en RELATIONS PUBLICS, spécialisée dans la communication des organisations ou des entreprises à dimension sociale affirmée.
Expert RP associée auprès d’agences de communication (Econovia, Agence Apocope, Martine Cartier,…) en particulier sur les RP 2.0
Vice Présidente du SYNAP (Syndicat National des Attachés de presse Professionnels et des Conseillers en Relations Publiques) et Présidente de la commission formation.
Formatrice dans différentes écoles de communication : ECS, EFAP, ISCPA, ESP, accompagnatrice/coach dans les entreprises et auprès des particuliers.

Télécharger le communiqué au format PDF (500 Ko)