Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Vote d'une motion d'orientation à la CAPS : Pour des ambitions renforcées



Lors du Conseil communautaire du jeudi 23 juin, les élus de la CAPS
(Communauté d\'Agglomération du Plateau de Saclay) ont largement adopté
une motion d\'orientation sur les futurs transferts de compétences de
l\'Institution en janvier 2006 et 2007 en matière d\'Habitat, de
politique de la ville, de développement économique, de voiries et de
parcs de stationnement.



Cette motion permet également à la CAPS de réaffirmer ses principes d\'aménagement notamment :



- le développement du pôle scientifique

- le maintien de 2000 hectares agricoles sur le Plateau

- l\'amélioration des déplacements

- le développement des transports en commun

- l\'aménagement maîtrisé, tant en terme d\'activité économique que d\'habitat.



Pour concrétiser ces ambitions la CAPS se dotera rapidement de nouveaux
outils comme : un observatoire du foncier et des terres agricoles, un
Conseil Economique et Social, une fondation de promotion du territoire
...



Cette motion d\'orientation aura une traduction concrète dans les faits
: dès le 7 juillet prochain, les élus voteront les délibérations qui
permettront la mise en œuvre concrète de ces orientations.



François Lamy, Président de la CAPS déclare :



\"Nous sommes au début d\'une nouvelle étape de notre projet fédérateur
et maîtrisé. La CAPS dispose désormais des moyens nécessaires pour
mieux répondre aux besoins futurs de nos habitants, de conforter le
pôle scientifique notamment au travers du pôle de compétitivité
System@tic et d\'affirmer notre volonté de maintenir 2000 hectares
agricoles sur le plateau tout cela dans une logique de développement
durable.



Une nouvelle fois, une majorité d\'élus a privilégié le sens de
l\'intérêt général et ce au-delà des clivages traditionnels, qu\'ils
soient politiques ou fonction de la taille des communes.

L\'élargissement de notre champ d\'intervention, la mise en place
d\'une \"feuille de route\" et la création de nouveaux outils
d\'intervention et de réflexion nous permettront de réaliser nos
ambitions communes\"