Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Echouement du porte-conteneurs Rokia Delmas - Communiqué n°22

Une réunion de travail s'est tenue cet après-midi à la préfecture maritime de l'Atlantique...

Une réunion de travail s'est tenue cet après-midi à la préfecture maritime de l'Atlantique à Brest, en présence du Préfet maritime, des représentants de l'armateur, des assureurs et des experts des sociétés Abeilles International et SMIT.

Cette réunion a été l'occasion :

- de faire un point juridique de la situation,
- d'examiner les principes devant guider l'action future et les perspectives d'enlèvement de la coque,
- d'évoquer les aspects techniques du dossier.

Sur le plan juridique :

- Le bâtiment a été déclaré en perte totale par la CMA-CGM et ses assureurs ce qui a pour seul effet de faire jouer des clauses d'assurance.
- La CMA-CGM reste propriétaire du navire et responsable de son enlèvement.
- Les assureurs couvrent l'ensemble des coûts de l'opération jusqu'à l'enlèvement.

Sur les principes d'action et les aspects techniques :

- L'objectif ultime reste l'enlèvement intégral du navire, avec obligation de résultat.
- La préservation de l'environnement constitue une priorité réaffirmée, tant pour les opérations d'allègement et de préparation que pendant l'enlèvement.
- Le plan de protection contre la pollution sera entretenu et adapté aux circonstances.
- Les opérations d'enlèvement de la cargaison se poursuivent en fonction des conditions météorologiques.
- Un dispositif de suivi continu de l'état de la coque est mis en place.
- Compte tenu des risques liés à la situation du navire et à la météorologie, toutes les précautions seront prises en matière de sécurité du personnel dans les processus d'intervention et de surveillance.
- Le chantier est entre les mains des sociétés SMIT et Abeilles international qui travaillent sur la mise au point des solutions les plus pertinentes.
- Le chantier est très complexe, très exposé aux éléments (vents, courants, houle) et d'accès difficile.
- Il demande des compétences très particulières qui n'existent que chez quelques grands groupes mondiaux. Ceux-ci sont consultés.

Les étapes à venir du chantier comprennent, conditions météo permettant :

- la poursuite de l'enlèvement de la cargaison,
- la préparation du dossier technique de l'intervention,
- la préparation du chantier et l'acheminement de moyens lourds,
- les opérations d'enlèvement.


Lire plus sur http://www.premar-atlantique.gouv.fr/actualite/communiques/2006/11/30.html.