Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L'APPVPA dévoile son projet économique pour le devenir de la Plaine de Versailles

Quel avenir pour la campagne et, plus particulièrement, pour les zones périurbaines menacées par une urbanisation galopante ? L'Association Patrimoniale de la Plaine de Versailles et du Plateau des Alluets (APPVPA) dévoile les grandes lignes de son projet économique visant à assurer la pérennité d'une activité agricole à l'Ouest de Versailles.

L'Ouest de Versailles reste l'une des zones les plus agréables de la région parisienne pour avoir su préserver un judicieux équilibre entre petites villes, villages de caractère, zones agricoles, forêts. Mais, cet ensemble harmonieux est menacé d'être rompu par une urbanisation galopante, si les exploitations agricoles ne restent pas rentables, malgré toutes les protections tel que le classement des sites.

Le constat tient en deux paramètres : sans développement d'une économie agricole sous quelque forme qu'elle soit, pas d'agriculteur. Et sans agriculteur, pas de campagne ni paysage.

Il est donc impératif que les agriculteurs puissent vivre de leur outil de travail ce qui, à moyen terme, nécessite une véritable diversification.

LA " PLAINE " PREND SON DESTIN EN MAIN

Conscients de l'importance de l'enjeu, en 2003, élus locaux, agriculteurs et représentants du milieu associatif ont décidé de mobiliser leurs énergies et d'unir leurs compétences pour tenter de trouver des solutions novatrices et pérennes à la question du maintien d'une activité agricole dans ce que l'on appelle " La Plaine de Versailles ".

Un territoire de 18.000 hectares, dont 8.000 de terres agricoles, situé aux portes de l'agglomération Versaillaise. Un espace encadré par Maule à l'Ouest, Plaisir et Fontenay le Fleury au Sud et le Plateau des Alluets au Nord.

SOUTENIR LES AGRICULTEURS PORTEURS DE PROJETS

De cette démarche volontariste est né un véritable creuset d'idées et de moyens mis à la disposition des 80 agriculteurs de la Plaine de Versailles et, plus précisément, des porteurs de projets.

L'objectif est d'optimiser toutes les ressources locales afin de faciliter la mise en application d'initiatives adaptées au contexte local, aux particularités de la zone dans laquelle est implantée l'exploitation agricole.

D'une exploitation à l'autre, l'approche pourra en effet s'avérer radicalement différente. Une exploitation pourra par exemple se consacrer à la culture des oléagineux destinés à la production de biocarburant pour véhicules, voire de biocarburant permettant d'alimenter une installation industrielle proche.

Une autre pourra, en diversification de sa culture céréalière traditionnelle, s'intégrer dans "une filière cheval" (pension, hébergement, production de foin, .). Une autre, encore, pourra privilégier la production maraîchère associée à des circuits courts de distribution et de commercialisation.

A l'initiative des différents collèges de l'Association, l'APPVPA a défini ainsi des axes d'actions prioritaires :

- Valoriser et améliorer la qualité du bâti agricole et historique

Un premier état des lieux du patrimoine architectural agricole de la partie classée de la Plaine de Versailles a été effectué, l'objectif visant à court terme à la réhabilitation et la valorisation de plusieurs fermes.

- Améliorer la qualité de circulation agricole et rurale

Une étude de la DIREN (Direction régionale de l'Environnement) portant sur le recensement des chemins existant dans la partie classée de la Plaine devrait permettre d'associer agriculteurs, élus et randonneurs. Ces derniers peuvent proposer, en concertation avec les agriculteurs, un tracé qui sera ensuite soumis au Conseil Général des Yvelines, aux communes et au CODERANDO (Comité départemental de la Randonnée Pédestre). Il pourrait constituer la base d'un futur aménagement de ces chemins pédestres, équestres et cyclistes.

- Développer des projets économiques et sociaux en harmonie avec le site

Les agriculteurs entendent assurer la pérennité des terres agricoles ; cultiver des produits à forte valeur ajoutée (produits alimentaires, énergétiques, décoratifs, horticoles, phytosanitaires.); favoriser la commercialisation directe et les circuits courts; développer de nombreux services pour le citadin (équitation, randonnées, ferme pédagogique.)



Les 25 communes concernées :

Bailly, Bazemont, Beynes, Chavenay, Crespières, Davron, Feucherolles, Fontenay-le-Fleury, Herbeville, Les Alluets-le-Roi, Les Clayes-sous-bois, Mareil-sur-Mauldre, Maule, Montainville, Morainvilliers, Neauphle-le-Château, Noisy-le-Roi, Orgeval, Plaisir, Rennemoulin, Saint-Cyr-L'Ecole, Saint-Germain-de-la-Grange, Saint-Nom-la-Bretèche, Thiverval-Grignon, Villepreux.



LE SAMEDI 14 OCTOBRE 2006 :

UNE JOURNÉE POUR IMAGINER L'AVENIR

Le devenir de la Plaine de Versailles est une démarche ambitieuse dont les grandes lignes directrices sont définies.

Le samedi 14 octobre, ce projet à long terme, garant d'une évolution maîtrisée de la région, sera présenté à l'occasion d'une journée " Porte Ouverte " organisée à la Ferme expérimentale de Grignon (78850), en plein cour de la Plaine de Versailles.

Les parlementaires du territoire, les conseillers généraux, les maires et élus locaux seront présents le matin de 9h30 à 12h.

Le public et les habitants de la Plaine de Versailles seront accueillis de 14h à 19h.

De nombreux partenaires seront présents sur des stands dont, entre autres, la Chambre d'agriculture, Le Potager du Roi, les associations de protection de l'environnement du site, les centres de formation et de recherche (Université de St Quentin, l'INA-PG, l'INRA), la Direction Régionale de l'Environnement (DIREN), le Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement des Yvelines (CAUE).

L'APPVPA présentera les grands axes du projet: les chemins de randonnées pédestres et équestres, la filière équestre, les maraîchers et la vente directe de produits (AMAP), le colza et ses dérivés. Les agriculteurs de la Plaine de Versailles seront présents et assureront la vente directe de leurs produits locaux.

Parallèlement, seront assurées des animations (maréchal-ferrant en activité, pressage de pommes, pressage de colza, fabrication de l'huile alimentaire, traite des vaches, bergerie, vente directe des produits du terroir.).

La Plaine de Versailles a bel et bien pris son destin en main comme en atteste ce projet ambitieux qui pourrait servir d'exemple pour les différentes agricultures périurbaines.



A PROPOS DE L'APPVPA :

Depuis 2001, l'Association Patrimoniale de la Plaine de Versailles et du Plateau des Alluets a créé un " espace de communication " entre élus, agriculteurs, citadins et représentants du monde associatif, afin de réfléchir, étudier et formuler des propositions visant à l'établissement d'un projet de développement durable, commun aux agriculteurs et aux citadins, dans la Plaine de Versailles.

Dans cette zone, l'Association peut accompagner tout projet ou mener toute action concernant l'agriculture et la ville " avec le souci de l'environnement pour la préservation des paysages et des espaces naturels et agricoles, la valorisation du bâti agricole et la volonté du développement de l'identité culturelle ".

Elle est composée de trois collèges :

- Le collège des élus, comprenant des représentants des communes, du département, de la Région et les parlementaires concernés.

- Le collège des Agriculteurs, regroupant les agriculteurs (30 sur 80 actuellement) et la Chambre d'agriculture.

- Le collège des associations et des particuliers, comprenant outre les représentants des différentes associations, des citadins dont l'expertise est mise au service de l'APPVPA.



CONTACT PRESSE :

Infinités Communication

Anne-Sophie CHATAIN annesophie ( a ) infinites.fr

Agnès HEUDRON : agnesh ( a ) infinites.fr

Tél.: 01 30 80 09 09 - Fax : 01 30 80 09 29

1 rue du Moulin - 78590 Rennemoulin

www.infinites.fr

APPVPA

Siège social :

2 rue de Chèvreloup - 78150 Rocquencourt

Contact :

Michel COLIN, Maire de Noisy-le-Roi

mi.colin ( a ) wanadoo.fr

Tel. 01 30 80 08 30