Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Villes intelligentes

L'AGE URBAIN

Villes intelligentes…

Entre attraction et répulsion

www.centre-dentaire-elise.com

LES RÉSEAUX > L'autre manière de vivre

Réseaux santé

Montée politique des villes ~~ recomposition géopolitique

Le XXe siècle a construit quatre ou cinq fois plus que toute l'histoire de l'humanité. La moitié des citoyens de la planète se sont urbanisés en quelques années (13 % en 1900 comparé à 50 % en 2014)
L'humanité a changé de taille et de ryhme. Elle doit aussi changer d'organisation et monter dans l'échelle de la complexité en sophistiquant nos organisations collectives.
Les dinosaures sont morts car ils se sont contentés de devenir plus grands et plus gros mais pas plus intelligents.

 

CATACLYSME URBAIN > le concept de ville a lui aussi explosé

Système-ville ~~ La ville est devenue nébuleuse

Avec l'évolution de la technique, des technologies et l'explosion démographique, le concept de ville a lui aussi explosé. Bien au-delà de "ses frontières", une ville fait partie d'un ensemble d'autres villes entre lesquelles circulent des personnes, des informations, des investissements.
Les innovations constituent le moteur de ce système-villes, les énergies se diffusent et permettent la croissance et la richesse du système. La complexité est au coeur des villes
La ville est le dernier territoire concret où l'on porte attention aux détails pratiques (parcs, transport, services et autres) par rapport à l’État, où tout devient abstrait, c’est-à-dire une statistique ou une taxe.
Voir : systèmes-ville

SMART CITY > Ville intelligente

Smart city - Centre Elise

Ville intelligente ~~ Échanges et interdépendance

Depuis des millénaires, les êtres humains ont développé des relations commerciales (les échanges de morceaux d’ambre datent de 10 000 ans avant J.-C.). L’un des premiers projets de "ville intelligente" fut la Tour de Babel.

Temps complexes ~~ Mégalopoles

Dans nos villes encombrées de trafics infernaux et d'embouteillages chaotiques, on ne parle plus de kilomètres mais de minutes (en métro, en taxi, à vélo ou a pied, selon les variantes classiques) pour définir la distance entre telle adresse et telle autre.
On peut être très éloigné géographiquement et être très proche en temps d'accès. La distance kilométrique ne signifie plus rien, l'écoulement du temps est différent selon les activités collectives, il n'y a plus de temps standard. Le temps manque et manquera de plus en plus. L'heure est aux temps complexes.
Voir : Temps complexes et infrastructures

 

Distance et proximité ~~ les limites habituelles du temps et de l'espace ont explosé

Le territoire s'étend au sens bien plus large que les km² intérieurs à ses frontières. Bien plus qu'un territoire physique, un territoire rassemble des savoir-faire, des talents et compétences des collaborateurs.
Ce système puise ses ressources dans le milieu qui l'accueille

Les six secteurs smart ~~ (Anatomy of a Smart City)

La ville devient plus intelligente collectivement au bout d'un processus de mutations qui peut prendre de cinq à huit ans.
Smart living : culture et éducation ;
Smart environment : gestion des ressources ;
Smart government : participation citoyenne ;
Smart people : responsabilisation ;
Smart mobility : transport et TIC ;
Smart economy : entrepreneuriat.
Sources : La ville intelligente · Un modèle de société. Par Michel Cartier

Fin de la Modernité ~~ Un nouveau paradigme économique s'installe

Nous venons de vivre une période de transition qui a duré de 2000 à 2010
Nous vivons trois révolutions : technologique (nouveaux réseaux), économique (nouveau modèle) et sociétale (nouvelle communication planétaire).
Les certitudes d'hier commencent à s'étioler, les valeurs de la Modernité sont en déclin.
Dans ce monde complexe tous les rythmes deviennent de plus en plus effrénés, tous les flux d'événements et d'informations deviennent de plus en plus submergeants et noyants. Pour répondre à ces déferlantes, Il faut penser RÉSEAUX.
Voir : RÉSEAUX : identité, interaction dynamique, vitalité

RÉSEAUX  > Métamorphose économique.

Saint-Denis

RÉSEAU ~~ des intelligences fédérées par un projet commun.

"Nous vivons en réseaux, nous travaillons en réseau, nous évoluons en réseaux ; il est temps de comprendre ce que réseau veut dire !"
Le réseau est le modèle émergeant de toutes nos organisations sociales et communautaires, professionnelles et entrepreneuriales.
Des alliances nouvelles se dessinent entre petites unités complémentaires, permettant de déployer les convergences de talents et de gens de talents, se créer un territoire afin que chacun puisse y déployer ses propres talents et accomplissement.
La cohésion d'un réseau vient de la fierté d'appartenance qu'en ressentent ses membres, et donc de la noblesse de son projet collectif.

Noo-diversité ~~ pour une intercation dynamique des réseaux

La richesse d'un réseau se mesure à sa capacité à entretenir un haut degré de biodiversité ou de noodiversité. La noo-diversité ce sont les particularités immatérielles, intellectuelles, morales ou spirituelles.
Voir : réseau et attracteurs
C'est un projet partagé par une communauté d'esprits vers des objectifs partagés, dans la diversité et non pas au détriment de la diversité
Il n'y aura pas un modèle unique, mais des sociétés qui développeront culturellement des applications différentes en fonction de leur histoire et de leur territoire.

RÉSEAUX ECONOMIQUES > Micro-économies plurielles

Synergies"

L’économie ~~ une question de survie.

L’économie est à l’humanité ce que le pain est au ménage : une question de survie. On observe la montée en puissance et en force des réseaux économiques. Des réseaux souples, protéiformes, impermanents.
Des réseaux forgés autour de valeurs, de projets, d’intérêts communs.
Des espaces de moindre concurrence où les synergies stimulent et décuplent les énergies au-delà des allergies
Dans ce monde en perpétuel mouvement, la méthode du plus fort est obsolète. La réussite n'est plus dans la compétition et ses rapports de force, mais dans les rapports de flux. C'est la souplesse, l'adaptation et la continuité plutôt que la rigidité et la force.

Territoire d'excellence ~~ terrain de développement

Pour leur prospérité, les collectivités locales réapprennent à travailler avec les entreprises et à soutenir non pas les assistés, les parasites ou les plus roublards, mais les porteurs de talent créateurs de richesses et d'emploi. Lorsque la concurrence est une saine émulation, loin de cette idéologie de la facilité, c'est l'ensemble de la collectivité qui en est l'heureuse bénéficiaire.

Entre terroir et noo-diversité ~~ Mosaïque interactive, micro-économies plurielles

Nous évoluons vers un monde de mosaïques de petites communautés, avec interférences entre ces entités, dont les activités sont assurées par une adhésion forte à un projet commun. Une mosaïque de micro-économies plurielles, intriquées, réticulées qui s'influencent réciproquement sans qu'aucune ne puisse être hégémonique

LE PROJET  > et le RÉSEAU

Réseau Elise

LE PROJET :

Dr Georgy DEMURASHVILI
Implantation d'un Centre Médical et Dentaire dans un territoire en pleine rénovation : Saint Denis, au sein d'un dense maillage qui relie le Centre Elise aux villes alentours

LE RÉSEAU :

Réseau Entreprendre® : "Pour créer des emplois, créons des employeurs"
Région Ile de France
Ville de Saint Denis et Plaine Commune Habitat
PCH, l’ARS, la Fédération nationale des Centres de santé
Activités de recherche scientifique au sein de l'université Paris Descartes et l'équipe de l'Eid.
Marc Halévy : Réseaux, l'autre manière de vivre. Editions OXUS

Voir : Dossier de presse complet // Juin 2015

Réseau d'entreprise // Centre Elise

Contact Presse