Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Le Syndicat mixte Mégalis Bretagne présente Mégalis II

Rennes, le 5 mai 2006 - Le Syndicat mixte Mégalis Bretagne présidé par Monsieur Eric Berroche annonce le lancement officiel du projet Mégalis II porté par l'ensemble de ses membres : le Conseil régional de Bretagne, les quatre Conseils généraux (Côtes d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan), des communes ou des EPCI et le Syndicat inter-hospitalier de Bretagne.

Un bilan très satisfaisant après six années de fonctionnement

Lors de son inauguration en l'an 2000, Mégalis constituait le premier réseau de services à haut-débit à l'échelle d'une région toute entière, destiné aux entités publiques bretonnes relevant de 8 communautés d'intérêt général : l'enseignement supérieur et la recherche, la santé, les collectivités locales (et les cybercommunes), les lycées, collèges, écoles, la formation, la culture, le tourisme et les chambres consulaires.

Après 6 années de fonctionnement, Mégalis est considéré comme le véritable outil de développement et de promotion des usages liés aux TIC de la Bretagne par les 1905 établissements aujourd'hui raccordés à l'Internet à haut et très haut-débit : 55 établissements via les fibres optiques (universités et centres de recherche, centres hospitaliers, collectivités...), 1750 via l'ADSL (lycées, collèges, écoles, Mairies, bibliothèques, offices de tourisme, hôpitaux locaux...) et 100 en Turbo DSL.

En 2005, une étude de bilan - commandée par le Syndicat mixte et menée auprès membres du réseau et des responsables de certaines collectivités - a mis en exergue les grandes forces de Mégalis :

- l'accès équitable au réseau haut débit pour l'ensemble des établissements publics
- la dynamisation du secteur des TIC en Bretagne et l'effet de levier sur le secteur des entreprises
- le développement des usages et de services innovants
- l'instauration d'une culture TIC partagée par tous les établissements raccordés au réseau

Le projet de toute une Région déterminée à franchir une nouvelle étape

Forte de ces constats, la conférence territoriale (Région, Départements, communautés d'agglomération) a décidé de prolonger l'impact positif de Mégalis tout en procédant aux évolutions et aux améliorations nécessaires. Dans cette perspective, deux orientations majeures ont été conférées à Mégalis II :
- Renforcer le développement et la mutualisation des usages à l'image du projet de plateforme d'e-administration de la Région Bretagne et d'autres futurs grands projets

- Etablir un système évolutif adapté à l'évolution de la réglementation, des technologies et de l'offre des opérateurs privés et de répondre au mieux aux besoins des utilisateurs.

Ainsi de nouveaux fondements juridiques ont été établis qui ont conduit à l'élargissement du collège des membres du Syndicat mixte aux 119 communautés d'agglomérations et communautés de communes.

En plus de satisfaire les besoins d'accès à haut débit des établissements publics, ce nouveau fonctionnement permettra de mettre en œuvre - dans un esprit de concertation et de fédération des énergies - une véritable politique commune en faveur du développement et de la mutualisation des usages.

« Mégalis II, c'est l'accès au haut et très haut débit associé à des services réseaux de qualité à des coûts réels inférieurs aux prix du marché pour répondre aux besoins spécifiques, actuels et futurs, des utilisateurs publics. C'est également la possibilité pour l'ensemble des collectivités bretonnes de participer au développement de l'administration électronique », souligne Eric Berroche, Président du Syndicat mixte Mégalis Bretagne

Parallèlement, sera constitué un groupement de commande. Coordonné par le Syndicat mixte, il associera et prendra en compte les besoins de l'ensemble des communautés d'intérêt général : Agence Régionale de l'Hospitalisation, Syndicat inter-hospitalier de Bretagne, Rectorat, Association Ouest Recherche et Chambres Consulaires.

Dans le cadre du groupement de commande nouvellement constitué deux appels d'offres seront lancés courant mai par le Syndicat mixte Mégalis Bretagne pour la mise en oeuvre :

- un réseau de services de télécommunications à haut-débit comprenant la fourniture des moyens d'accès au haut-débit et la fourniture de services réseaux et/ou applicatifs

- une plateforme régionale d'administration électronique qui verra, dans un premier temps, la dématérialisation de tous les marchés publics bretons

La durée des marchés est fixée à 3 années renouvelables tandis que le montant estimatif du projet devrait atteindre 17,5 M € sur 3 ans.

Le déploiement des technologies les plus avancées pour des services hors pair

Mégalis II établira son réseau sur la technologie Gigabit Ethernet déjà exploitée ou presque par tous les opérateurs télécoms. L'ossature du réseau sera constituée d'une dorsale à 2Gb/s sous la forme d'une boucle régionale reliant 7 grandes villes entre elles (Rennes, Vannes, Lorient, Quimper, Brest, Lannion, Saint-Brieuc) avec une extension sécurisée entre Rennes et Saint-Malo. Chaque noeud de cette boucle constituera un Point de Présence localisé dans un lieu neutre vis-à-vis des opérateurs ; pour permettre l'exploitation de réseaux communautaires sur une même infrastructure, le choix s'est porté sur le protocole MPLS.
Au-delà de cette dorsale Mégalis II sera en adduction double à la fois sur Internet et Renater.

Mégalis II fournira des services de niveau 3 (L3/IP) dont des services de VPN MPLS permettant le déploiement d'Intranets ainsi que des services de niveau 2 (L2) pour les établissements d'enseignement supérieur et de recherche qui souhaitent accéder à Renater à des débits élevés.
De multiples services applicatifs seront également proposés au sein d'un guichet unique : filtrage URL, streaming vidéo, relais SMTP/anti-virus/anti-spam, messagerie SMTP/POP3, archivage, web conferencing....

Enfin, Mégalis II établira une nouvelle gamme de débits de collecte qui pourront atteindre 400Mb/s avec des dépassements jusqu'au Gigabit.

Contact Presse : Véronique Massé, Agence Isée Tél : 01 45 26 48 05 / 06 23 92 26 35 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.