Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La Lorelei - Une Critique

Une légende Allemande emmener sur nos petits écrans avec acteur Anglais Kemel Yidirim et actrice Sophie Renée en tête d’affiche.

La critique

Un tout petit budget pour une production indépendante qui entend damer les festivals du monde: «La Lorelei» version Maurice Smith ne manque pas d’ambition, voulant être à la fois un film rempli de mystère et une œuvre fantastique. La bande-annonce laissait présager le pire mais actrice Sophie Renée a rendu le film plus que supportable et passer charment: le long métrage grimaçant réduisant les autres rôles à des archétypes – l'amoureux perdu, la femme trompeuse, la policière naïve, l’étudiante qui galère, les prostituer qui ont perdu toute intégrité. On ressent également la volonté de répondre à la légende Allemande en ajoutant la sirène trompeuse d’homme dans le Rein.

Mais ne soyons pas trop sévère. Passée cette longue exposition, le film parvient à trouver son âme quand Sophie Renée apparaît sur les mous écrans. Le talent de cette jeune actrice peint un tableau de femme complexe et perdue. Elle envoute nos écrans et sort les meilleures des autres acteurs. Dommage que la partie romantique soit aussi expédiée - Kemal Yildirim assure toute en virilité et machinisme et Sophie Renée nous fait ressentir son attirance pour le monstre qui la pousse éventuellement au suicide. Maintenant, il faut prier pour que «La Lorelei» trouve quand même son public, malgré ses défauts, pour que cette legend Allemande ne soit pas uniquement confiée aux oeuvres d’art….

--
Contact Presse :


Desirée Garcia

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

--
Communiqué envoyé le 2017-05-07 22:00:55 via le site Categorynet.com dans la rubrique Cinéma-DVD

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______