Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

ALORS QUE LES POPULATIONS DU DARFOUR ONT BESOIN D’UNE AIDE ACCRUE, L’ESCALADE DES VIOLENCES ...

KHARTOUM/NEW YORK, 7 août (Bureau de la coordination des affaires humanitaires, OCHA) -- L’escalade de la violence au Darfour a causé la mort de plus de travailleurs humanitaires durant les deux dernières semaines qu’au cours des deux années qui viennent de s’écouler et, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), elle pose maintenant de sérieux risques à la mission d’aide humanitaire déployée dans la région.

L’accès humanitaire aux personnes dans le besoin a atteint son niveau le plus bas depuis le lancement de l’opération d’acheminement des secours d’urgence, et les dangers auxquels font face les travailleurs humanitaires, dont huit ont perdu la vie dans l’accomplissement de leur mission au cours du mois de juillet, augmentent quotidiennement.  « Le niveau des violences auxquelles sont confrontés les agents humanitaires au Darfour est sans précédent.  La plupart des attaques lancées contre eux se sont produites alors que les travailleurs aidaient les populations nécessiteuses », a déclaré Manuel da Silva, Coordonnateur humanitaire et Représentant spécial adjoint du Secrétaire général pour le Soudan.  « Ces attaques sont inacceptables.  Toutes les parties doivent respecter la neutralité des agents d’assistance humanitaire.  Si cette situation continue, nous risquons de perdre tous les progrès que nous avons enregistrés au cours de l’année précédente », a indiqué M. da Silva.

Compte tenu des violences perpétrées contre les organisations de secours, une grande partie du personnel recruté localement par les ONG et l’ONU a de plus en plus peur pour sa propre sécurité et n’ose plus entrer dans les camps de réfugiés.  « La situation est devenue plus sérieuse du fait que les populations, qui ont déjà énormément souffert, ont de plus en plus besoin de secours au moment où, d’un autre coté, les violences restreignent considérablement notre capacité à leur venir en aide », a souligné M. da Silva.

Des informations détaillées peuvent être obtenues sur l’état des conditions des opérations de secours au Darfour en contactant Imogen Wall, de OCHA Soudan, au 249-912-306-509; ou Kristen Knutson de OCHA New York, au 1-917-367-9262; ou Elizabeth Byrs, de OCHA Genève, au 41-22-917-2653, ou au 41-79-473-4570.  Les communiques de OCHA  peuvent être consultés à l’adresse Web http://ochaonline.un.org, ou sur le site www.reliefweb.int.

*   ***   *