Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Des projets culturels pour préserver les traditions guatémaltèques

Paris, le 29 mai 2006 : Dans la plupart des pays en développement, la culture n’est pas la priorité des gouvernements. Or, l’Unesco intègre la diversité culturelle dans le Patrimoine Mondial de l’Humanité. Il semble évident que la promotion de la culture permet de préserver l’identité des différents peuples au sein d’une même communauté.



Depuis 2001, INTERVIDA a mis en place douze centres culturels et neuf bibliothèques dans des municipalités composées en majorité d’une population indigène et rurale, qui est habituellement exclue de l’accès aux ressources culturelles. Selon le « Fonds des Nations Unies pour les Populations », un citoyen Guatémaltèque a 1 chances sur 5 000 de recevoir une éducation artistique, seulement 2 personnes sur 1 000 peuvent lire un texte avec un contenu culturel et 3 sur 50 000 ont l’opportunité d’assister à un concert dans l’année. La moitié de la population ne peut lire un livre dans sa langue maternelle.



Les projets culturels développés par INTERVIDA au Guatemala contribuent à la transmission des traditions de génération en génération, afin de valoriser leurs valeurs et leur identité. En 2006, cinq nouveaux centres ont ouvert leurs portes. Les centres culturels d’INTERVIDA sont répartis dans 21 municipalités de l’altiplano guatémaltèque, où 74% de la population est indigène, au bénéfice de près de 17 400 jeunes et adultes.



Les centres culturels proposent des cours de formation artistique et technique de base. Ces trois dernières années, 1 880 jeunes et adultes ont suivis des cours de peinture, dessin, marimba (instrument de musique traditionnel), piano électronique, guitare et théâtre. Par ailleurs, 143 évènements culturels - concerts, festivals, expositions - ont été organisés. 24 groupes artistiques dispensant des présentations musicales et des danses traditionnelles et contemporaines sont soutenus.



Outre les bibliothèques ouvertes dans les centres culturels d’INTERVIDA, 8 bibliothèques publiques sont financées par l’association. En 2005, 183 975 livres ont été lus. Les étudiants peuvent étudier dans un environnement serein et trouver toute l’information nécessaire à leurs études. De plus, un atelier « L’heure du conte » est organisé chaque semaine afin de développer la lecture participative auprès des plus petits.



INTERVIDA intervient au Guatemala depuis 1996 et mène des projets au bénéfice de 1,2 millions de personnes dans 1 764 communautés rurales du pays. Grâce à INTERVIDA, 333 000 enfants sont scolarisés dans les 1 825 écoles publiques. Tout ce travail est possible grâce aux 800 professionnels d’INTERVIDA dans le pays.





Contact INTERVIDA :

Vanessa VOLEAU

Tel. 01 58 51 10 10

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.associationintervida.org



À PROPOS D'INTERVIDA

L'ASSOCIATION INTERVIDA est une association Loi 1901, apolitique, non confessionnelle et indépendante. Son objectif est d'améliorer les conditions de vie de milliers d'enfants et de leurs familles dans les zones les plus défavorisées de la planète. Elle intervient au Pérou, en Bolivie, au Guatemala, au Salvador, en Inde, au Bangladesh, aux Philippines et au Mali. Actuellement, plus de 400 000 familles en Europe soutiennent plus de 4 millions de personnes dans ces pays, en parrainant des enfants.

PARRAINER UN ENFANT

08.1000.2000