Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Comment accepter les paiements par cartes de crédit sur votre site Internet ?

par Camille Fridelance,

Si vous faites parti des irréductibles qui pensent pouvoir démarrer une boutique en ligne en acceptant uniquement les chèques et les virements, et si vous demandez encore à être convaincu, il suffit de le vérifier. TOUS les sites d'e-commerce qui connaissent du succès acceptent tous, sans exceptions, les cartes de crédits pour rendre le processus d'achat simple et rapide. Facteur incontournable de confiance et de crédibilité, la réflexion et la mise en place d'une solution de paiement par carte de crédit devrait être une priorité passant avant la construction proprement dite de vote boutique.

Il n'est clairement plus envisageable de créer une boutique de vente en ligne qui n'accepterait pas les paiements par cartes de crédit. Les commandes peuvent désormais survenir à n'importe quelle heure du jour et de la nuit sur Internet, et il n'y a aucun raison logique à limiter les paiements uniquement aux chèques ou aux virements et de retarder leur acheminement.

Accepter les paiements par carte : 3 façons de faire.

1- Si vous avez déjà une boutique traditionnelle, il est fort probable que vous acceptiez déjà les cartes. Demandez à votre banque si vous pouvez utiliser votre appareil TPE pour votre boutique sur Internet. Vous recevrez les informations sur la carte de crédit du client avec sa commande et vous devrez les approuver vous-même, manuellement. Pour cela, vous devrez saisir les informations sur votre terminal relié à votre banque. C'est la méthode la moins coûteuse et elle fonctionne bien...a condition de traiter peu de commandes et d'obtenir l'autorisation de votre banque. Cela pourrait tout de même être un bon point de départ pour limiter vos frais, le temps que votre boutique en ligne soit bien établie.
2- Les systèmes de paiement en temps réel à l'opposé peuvent vous aider si vous vous recevez beaucoup de commandes. Certains logiciels comme ShopFactory s'intègrent automatiquement à de nombreux services de paiement en temps réel. Le client ajoute des articles à son panier, une commande est créée, le client fournit les informations pour le paiement, le service de paiement débite l'argent de sa carte de crédit et vous le transfère. Pour pouvoir bénéficier de tels services, vous devez disposer d'une autorisation bancaire spéciale. Ce type de compte s'appelle un compte monétique (autorisation VAD – Vente à distance) Parlez-en à votre banquier. S'il ne peut pas vous attribuer un compte marchand, allez voir une autre banque.

3- Si vous ne parvenez pas à obtenir de compte de marchand, ou si vous démarrez votre commerce vous avez toujours la possibilité d'accepter les paiements par carte par l'intermédiaire d'un service de paiement comme PayPal.
N'oubliez pas que la plupart des paiements sur Internet se font par carte bleue. Vous perdrez de nombreux clients si vous ne pouvez pas accepter les leurs. Cependant chaque méthode à ses coûts et ses contraintes. C'est à vous de déterminer si les avantages d'un tel service compensent les commissions et les frais engendrés en fonction du volume des transactions.

L'alternative PayPal pour débuter.

PayPal est le système disponible sur la plate-forme Ebay, et rendu populaire par celle-ci. La grande majorité des internautes habitués à acheter en ligne disposent désormais d'un compte PayPal (même si dans l'absolu un compte n'est pas obligatoire pour acheter avec PayPal), car ce système est facile et gratuit. Les marchands qui souhaitent utiliser cette alternative doivent tout de même ouvrir un compte. Dès que celui-ci est validé, vous pouvez commencer à accepter des paiements par carte. Contrairement aux autre méthodes il n'y pas d'abonnement ni d'autorisation spécifique à obtenir. Vous reversez une commission pour chaque transaction.
Quel que soit le système pour lequel vous optez, celui-ci devrait crypter les informations liées à vos clients pour éviter qu'elles ne circulent ou soient diffusées sur Internet.

Astuce :Vous devez constater que lors du paiement, en début d'adresse, l'url se transforme en https://, ce qui prouve que la transaction peut se faire dans un environnement sécurisé. (Cryptage SSL - Cadenas fermé) Utilisez cet argument lorsque vous acceptez des commandes en ligne pour que vos clients se sentent en confiance. Stipulez sur la page d'accueil que votre boutique est sécurisée. Plus ils seront informés sur la fiabilité de votre site Web, plus ils auront confiance et seront tentés d'acheter.

Paiement par carte de crédit protection des marchands contre les vols.

La fraude sur le Web fait partie des préoccupations premières des internautes. Il est de votre responsabilité de faire en sorte que vos clients se sentent en confiance lorsqu'ils passent une commande sur votre site au risque de le voir s'en aller et acheter ailleurs. Qu'en est-il pour les marchands ?
Les commerçants eux-aussi doivent constamment se méfier des escroqueries à la carte bleue, et des voleurs pour ainsi dire. Heureusement, sur le Web, les vendeurs disposent d'un atout majeur. Dans une boutique conventionnelle, un voleur peut se saisir d'un article et partir sans payer. Sur internet, ce n'est pas possible. La seule façon qu'a un client de voler, est de passer une commande frauduleuse. Il peut pour cela utiliser une fausse carte de crédit pour régler sa commande.
Même si les études montrent que les vols sont moins fréquents dans le commerce en ligne que lors de ventes dans des boutiques traditionnelles, restez attentif, car les paiements sur Internet ne sont pas différents de ceux fait dans un magasin réel. Les mêmes règles de sécurité doivent être appliquées. Lorsque vous vendez en ligne, n'expédiez une commande que si vous êtes certain qu'elle est bien réelle et que le client pourra bien la payer. De nombreuses sociétés de vente sur Internet ont perdu de grosses sommes en expédiant des commandes à des boîtes postales par exemple.

Astuce : Si une commande vous paraît suspecte, vérifiez-la. Contactez le client. Vérifiez ses coordonnées et annulez si vous avez des doutes. N'oubliez jamais : Avec une marge de 25%, il faudra vendre 3 articles supplémentaires rien que pour compenser la perte d'un seul article.

Multipliez les méthodes de paiement pour vendre davantage.

Il est tout à fait possible, voire même recommandé d'utiliser plusieurs méthodes de paiements pour encaisser les cartes bancaires dans votre boutique en ligne. Cependant, au vu du coût que représente l'installation de ces méthodes, beaucoup de e-commerçants sont peu enclins à proposer des solutions multiples.
C'est justement parce qu'elles proposent de choisir entre plusieurs méthodes de traitement de cartes, que de nombreux sites importants d'eCommerce attirent davantage de visiteurs.

Astuce : Ne limitez pas vos modes de paiements à PayPal ou à une seule méthode manuelle comme le virement bancaire. Multiplier les méthodes de paiement c'est simplifier la vie de vos visiteurs et accroître vos chances de vendre.

Les visiteurs ne peuvent pas évaluer la quantité d'heures ou de jours que vous avez consacré à l'élaboration de votre boutique en ligne, mais tous sans exceptions vérifieront la crédibilité et la sécurité de votre système d'encaissement avant de valider leurs commandes. Les inquiétudes en matière de sécurité ont diminué. Mais elles ne disparaîtront jamais complètement. Lorsqu'on prend en compte tous les efforts qu'il faut accepter de faire pour faire venir, puis transformer les visiteurs de votre boutique en acheteurs, laisser des clients s'en aller est la dernière chose que vous voulez. Prendre en considération les exigences de vos clients demeure c'est la clé du succès, y compris dans le choix des méthodes de paiements.
Pour plus d'informations, connectez vous à : www.ecommerce-pratique.info


--
Contact Presse:
ecommerce-pratique

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


--

Communiqué envoyé le 06.07.2009 10:35:08 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

par Camille Fridelance,

Si vous faites parti des irréductibles qui pensent pouvoir démarrer une boutique en ligne en acceptant uniquement les chèques et les virements, et si vous demandez encore à être convaincu, il suffit de le vérifier. TOUS les sites d'e-commerce qui connaissent du succès acceptent tous, sans exceptions, les cartes de crédits pour rendre le processus d'achat simple et rapide. Facteur incontournable de confiance et de crédibilité, la réflexion et la mise en place d'une solution de paiement par carte de crédit devrait être une priorité passant avant la construction proprement dite de vote boutique.

Il n'est clairement plus envisageable de créer une boutique de vente en ligne qui n'accepterait pas les paiements par cartes de crédit. Les commandes peuvent désormais survenir à n'importe quelle heure du jour et de la nuit sur Internet, et il n'y a aucun raison logique à limiter les paiements uniquement aux chèques ou aux virements et de retarder leur acheminement.

Accepter les paiements par carte : 3 façons de faire.

1- Si vous avez déjà une boutique traditionnelle, il est fort probable que vous acceptiez déjà les cartes. Demandez à votre banque si vous pouvez utiliser votre appareil TPE pour votre boutique sur Internet. Vous recevrez les informations sur la carte de crédit du client avec sa commande et vous devrez les approuver vous-même, manuellement. Pour cela, vous devrez saisir les informations sur votre terminal relié à votre banque. C'est la méthode la moins coûteuse et elle fonctionne bien...a condition de traiter peu de commandes et d'obtenir l'autorisation de votre banque. Cela pourrait tout de même être un bon point de départ pour limiter vos frais, le temps que votre boutique en ligne soit bien établie.
2- Les systèmes de paiement en temps réel à l'opposé peuvent vous aider si vous vous recevez beaucoup de commandes. Certains logiciels comme ShopFactory s'intègrent automatiquement à de nombreux services de paiement en temps réel. Le client ajoute des articles à son panier, une commande est créée, le client fournit les informations pour le paiement, le service de paiement débite l'argent de sa carte de crédit et vous le transfère. Pour pouvoir bénéficier de tels services, vous devez disposer d'une autorisation bancaire spéciale. Ce type de compte s'appelle un compte monétique (autorisation VAD – Vente à distance) Parlez-en à votre banquier. S'il ne peut pas vous attribuer un compte marchand, allez voir une autre banque.

3- Si vous ne parvenez pas à obtenir de compte de marchand, ou si vous démarrez votre commerce vous avez toujours la possibilité d'accepter les paiements par carte par l'intermédiaire d'un service de paiement comme PayPal.
N'oubliez pas que la plupart des paiements sur Internet se font par carte bleue. Vous perdrez de nombreux clients si vous ne pouvez pas accepter les leurs. Cependant chaque méthode à ses coûts et ses contraintes. C'est à vous de déterminer si les avantages d'un tel service compensent les commissions et les frais engendrés en fonction du volume des transactions.

L'alternative PayPal pour débuter.

PayPal est le système disponible sur la plate-forme Ebay, et rendu populaire par celle-ci. La grande majorité des internautes habitués à acheter en ligne disposent désormais d'un compte PayPal (même si dans l'absolu un compte n'est pas obligatoire pour acheter avec PayPal), car ce système est facile et gratuit. Les marchands qui souhaitent utiliser cette alternative doivent tout de même ouvrir un compte. Dès que celui-ci est validé, vous pouvez commencer à accepter des paiements par carte. Contrairement aux autre méthodes il n'y pas d'abonnement ni d'autorisation spécifique à obtenir. Vous reversez une commission pour chaque transaction.
Quel que soit le système pour lequel vous optez, celui-ci devrait crypter les informations liées à vos clients pour éviter qu'elles ne circulent ou soient diffusées sur Internet.

Astuce :Vous devez constater que lors du paiement, en début d'adresse, l'url se transforme en https://, ce qui prouve que la transaction peut se faire dans un environnement sécurisé. (Cryptage SSL - Cadenas fermé) Utilisez cet argument lorsque vous acceptez des commandes en ligne pour que vos clients se sentent en confiance. Stipulez sur la page d'accueil que votre boutique est sécurisée. Plus ils seront informés sur la fiabilité de votre site Web, plus ils auront confiance et seront tentés d'acheter.

Paiement par carte de crédit protection des marchands contre les vols.

La fraude sur le Web fait partie des préoccupations premières des internautes. Il est de votre responsabilité de faire en sorte que vos clients se sentent en confiance lorsqu'ils passent une commande sur votre site au risque de le voir s'en aller et acheter ailleurs. Qu'en est-il pour les marchands ?
Les commerçants eux-aussi doivent constamment se méfier des escroqueries à la carte bleue, et des voleurs pour ainsi dire. Heureusement, sur le Web, les vendeurs disposent d'un atout majeur. Dans une boutique conventionnelle, un voleur peut se saisir d'un article et partir sans payer. Sur internet, ce n'est pas possible. La seule façon qu'a un client de voler, est de passer une commande frauduleuse. Il peut pour cela utiliser une fausse carte de crédit pour régler sa commande.
Même si les études montrent que les vols sont moins fréquents dans le commerce en ligne que lors de ventes dans des boutiques traditionnelles, restez attentif, car les paiements sur Internet ne sont pas différents de ceux fait dans un magasin réel. Les mêmes règles de sécurité doivent être appliquées. Lorsque vous vendez en ligne, n'expédiez une commande que si vous êtes certain qu'elle est bien réelle et que le client pourra bien la payer. De nombreuses sociétés de vente sur Internet ont perdu de grosses sommes en expédiant des commandes à des boîtes postales par exemple.

Astuce : Si une commande vous paraît suspecte, vérifiez-la. Contactez le client. Vérifiez ses coordonnées et annulez si vous avez des doutes. N'oubliez jamais : Avec une marge de 25%, il faudra vendre 3 articles supplémentaires rien que pour compenser la perte d'un seul article.

Multipliez les méthodes de paiement pour vendre davantage.

Il est tout à fait possible, voire même recommandé d'utiliser plusieurs méthodes de paiements pour encaisser les cartes bancaires dans votre boutique en ligne. Cependant, au vu du coût que représente l'installation de ces méthodes, beaucoup de e-commerçants sont peu enclins à proposer des solutions multiples.
C'est justement parce qu'elles proposent de choisir entre plusieurs méthodes de traitement de cartes, que de nombreux sites importants d'eCommerce attirent davantage de visiteurs.

Astuce : Ne limitez pas vos modes de paiements à PayPal ou à une seule méthode manuelle comme le virement bancaire. Multiplier les méthodes de paiement c'est simplifier la vie de vos visiteurs et accroître vos chances de vendre.

Les visiteurs ne peuvent pas évaluer la quantité d'heures ou de jours que vous avez consacré à l'élaboration de votre boutique en ligne, mais tous sans exceptions vérifieront la crédibilité et la sécurité de votre système d'encaissement avant de valider leurs commandes. Les inquiétudes en matière de sécurité ont diminué. Mais elles ne disparaîtront jamais complètement. Lorsqu'on prend en compte tous les efforts qu'il faut accepter de faire pour faire venir, puis transformer les visiteurs de votre boutique en acheteurs, laisser des clients s'en aller est la dernière chose que vous voulez. Prendre en considération les exigences de vos clients demeure c'est la clé du succès, y compris dans le choix des méthodes de paiements.
Pour plus d'informations, connectez vous à : www.ecommerce-pratique.info


--
Contact Presse:
ecommerce-pratique

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


--

Communiqué envoyé le 06.07.2009 10:35:08 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Lire plus sur: http://affaires.annuairecommuniques.com/2009/07/comment-accepter-les-paiements-par.html