Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Intel Corporation signe un accord industriel et de R&D majeur avec l’Egypte

Londres, le 8 décembre 2008 – ITIDA, l’Agence égyptienne pour le développement de l’industrie des technologies informatiques, a signé un accord avec Intel Corporation et Boraq for Electronics and Industries, « qui se traduira par des avancées significatives dans le développement technologique, industriel et économique du pays, » a déclaré le docteur Hazem Abdelazim, directeur général d’ITIDA.

Le président d’Intel Corporation Craig Barrett, qui était présent à cette occasion, a annoncé que, selon les termes de cet accord, des cartes-mères Intel seraient assemblées en Égypte avant d’être livrées dans l’ensemble de l’Afrique. Boraq for Electronics and Industries sera la première entreprise en Afrique à assembler des cartes-mères Intel ; les premières livraisons devraient intervenir au deuxième trimestre 2009. Au total, 85 % de la production sera exportée vers les marchés africains. ITIDA apportera l’aide nécessaire pour réaliser les exportations de cartes-mères, dont le montant devrait atteindre, selon les estimations, 20 millions de dollars par an.

« Cet accord avec Intel démontre que les sociétés internationales ont la volonté de monter des projets ici, en Égypte », souligne le docteur Hazem Abdelazim. « En outre, il concorde parfaitement avec les objectifs de notre pays : l’Egypte entend attirer des entreprises et développer une industrie des TIC résolument tournée vers l’export. »

Egalement dans le cadre de ce contrat – signé par le docteur Hazem Abdelazim, M. Tarek Eissa, ingénieur, directeur général de Boraq et le docteur Khaled El-Amrawy, directeur d’Intel pour l’Égypte, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord – Intel ouvrira un laboratoire de recherche chargé de réaliser des développements en micro-électronique et de former de nouvelles générations d’ingénieurs et de concepteurs.

Intel s’engage aussi à former le personnel égyptien travaillant pour l’entreprise qui exploitera la nouvelle usine ; celle-ci générera entre 400 et 600 nouveaux emplois dans les deux prochaines années.

Par ailleurs, le docteur Kamel, ministre égyptien des technologies de l’information et de la communication, a assisté à la signature d’un protocole d’accord entre Nile University (NU) et Intel Corp. concernant la création d’un laboratoire de développement en micro-électronique et la formation de nouvelles générations d’ingénieurs et de concepteurs. Intel a fait don de ce laboratoire qui permettra aux ingénieurs et aux concepteurs de se familiariser avec les innovations les plus récentes en situation réelle.

Le laboratoire Intel, qui a ouvert ses portes aujourd’hui au sein de NU, est associé au Centre de systèmes intégrés nanoélectroniques (NISC) de l’université. Il sera principalement consacré à la R&D sur les nouvelles technologies de la nanoélectronique. De son côté, Intel proposera des stages d’étude aux États-Unis, offrira des bourses de doctorat pour des ingénieurs en Égypte et à aidera le NISC en lui fournissant des équipements et du matériel pédagogique.

Le président d’Intel a aussi inauguré les nouveaux locaux de son entreprise au Smart Village, un parc technologique au Caire où sont installées des entreprises du secteur des TIC. Dans ces nouveaux bureaux se trouve notamment un laboratoire où les visiteurs peuvent assister à des démonstrations des dernières solutions d’Intel, comme ses processeurs multi-cœur ou celles utilisées pour les connexions en WiMAX.





Contact Presse :
Personne de contact pour les journalistes :
Ayache Nathalie
attcahée de presse
Hill & Knowlton
0141054429
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://


Ce communiqué a été diffusé par et sur Categorynet.com (http://www.categorynet.com).
Ce communiqué de presse porte la référence JPARS2F3