Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Concentrations: la Commission autorise le projet de rachat par Thule de CHAAS Holdings, Advanced Acc

IP/06/1130

Bruxelles, le 28 août 2006
Concentrations: la Commission autorise le projet de rachat par Thule de CHAAS Holdings, Advanced Accessory Systems et Valley Industries
La Commission européenne a autorisé, en application du règlement CE sur les concentrations, le projet d’acquisition par le Suédois Thule de (i) CHAAS Holdings BV (Pays-Bas), (ii) Advanced Accessory Systems LLC (États-Unis) et (iii) Valley Industries Inc (États-Unis), entreprises actives dans le secteur des équipements utilitaires de transport et des accessoires automobiles. La Commission a considéré que cette opération n’entraverait pas de manière significative une concurrence effective dans l’Espace économique européen (EEE) ou dans une partie substantielle de celui-ci.

Thule est une société suédoise appartenant au fonds de placement privé Candover 2001 (Royaume-Uni); elle produit et vend des systèmes de porte-charge et des remorques pour voitures particulières, des équipements de traction pour voitures particulières et pour véhicules lourds et des accessoires pour véhicules de loisirs, comme les résidences mobiles et les caravanes.

En Europe, les entreprises visées ont pour principale activité la fabrication, la distribution et la vente de barres de remorquage (y compris les kits de câblage) et de remorques pour voitures particulières. De même, elles produisent, distribuent et vendent des remorques pour voitures particulières en Amérique du Nord et sont faiblement présentes sur le marché des porte-vélos en Europe.

La transaction proposée aurait pour effet l'entrée de Thule sur le marché des barres de remorquage avec kits de câblage. L’examen du projet d'opération par la Commission a montré qu'il n'entraînerait qu'un chevauchement horizontal mineur entre les activités des parties sur le marché des systèmes de porte-charge.

Compte tenu de la présence bien établie de Thule dans le secteur des équipements utilitaires de transport et des accessoires automobiles, la Commission a aussi examiné l'incidence du projet de transaction sur les marchés connexes d'accessoires automobiles et a conclu que l'opération ne risquait d'entraver une concurrence effective sur aucun de ces marchés.
De plus amples informations sur cette affaire sont disponibles sur le site:

http://ec.europa.eu/comm/competition/mergers/cases/index/m84.html#m_4207